Sécurité mobile : McAfee tire sa révérence

Cloud

L’éditeur de solutions de sécurité encourage les opérateurs à résoudre eux-mêmes la question de la sécurité sur mobile.

McAfee, qui avait annoncé l’année dernière son intention de quitter le marché de la sécurité sur mobile, a déclaré qu’il s’en remettait à présent aux opérateurs réseau pour résoudre le problème.

Dans un entretien accordé à Vnunet.com à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, Jan Volzke, directeur marketing de McAfee, a affirmé qu’il était quasiment impossible d’équiper les téléphones portables d’un logiciel de sécurité côté client en raison de l’abondance de systèmes d’exploitation pour mobiles.

« C’est possible sur un PC car Microsoft a ouvert son logiciel« , a-t-il précisé. « Mais ils sont trop nombreux sur les téléphones portables. Prenons l’exemple du Motorola Razr : il n’a aucun moyen d’accueillir un logiciel de sécurité. »

Selon la dernière étude grand public réalisée par McAfee en matière de sécurité mobile, plus de la moitié des consommateurs sont favorables à cette approche tandis que près de 60 % estiment que cela relève dans tous les cas de la responsabilité de l’opérateur réseau .

Si certaines plates-formes de smartphones seraient capables d’installer et d’exécuter des logiciels anti-malware, Jan Volzke estime qu’elles ne représentent qu’une très faible minorité et précise que l’éditeur est ravi de laisser cette charge aux autres. « Si F-Secure veut s’accaparer ce marché, grand bien lui fasse ; nous nous chargerons des 90 % d’utilisateurs restants », a-t-il conclu.

Traduction de l’article McAfee cuts users out of the mobile security loop de Vnunet.com en date du 12 février 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur