Surface Go 2 : que vaut la nouvelle génération ?

La Surface Go 2 est en vente depuis le 12 mai 2020 en France, à partir de  429 € TTC.

Pour ce prix, elle inclut Windows 10 Famille en mode S, une puce Pentium Gold 4425Y, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage eMMC.

La plupart des médias qui ont pu la tester ne l’ont pas fait sur cette configuration, mais sur celle à 719 €*.

La différence ? Deux fois plus de RAM et de mémoire de stockage (sur SSD)… et surtout un processeur Core m3-8100Y.

Processeur limité

Là réside le véritable saut technologique par rapport à la première génération de Surface Go.
Celle-ci, lancée en 2018, repose sur un Pentium Gold 4415Y, que certains ont décrit comme son « maillon faible ». On peut craindre qu’il en soit de même pour Surface Go 2 avec le Pentium Gold 4425Y. Lequel reste sur la microarchitecture Kaby Lake en 14 nm, toujours avec deux cœurs physiques et une fréquence quasi égale (+ 100 MHz).

Aussi plus d’un testeur recommande-t-il d’utiliser Surface Go 2 en tant qu’appareil secondaire. Sans oublier que les prix peuvent vite monter. Il faut compter :

  • 129,99 € pour le clavier
  • 109,99 € pour le stylet
  • 229,99 € pour la station d’accueil
  • 110 € pour la connectivité LTE, réservée au modèle en Core m3
  • D’éventuelles extensions de garantie (1 an en standard fabricant)

On notera par ailleurs le prix d’entrée un peu plus élevé (509 €) pour les Surface Go 2 vendues dans les canaux B2B. Une différence qui s’explique essentiellement par l’intégration de Windows 10 Pro.

Autonomie et ergonomie

Au-delà du prix et des performances, l’autonomie et l’ergonomie soulèvent des questions.

Sur le premier point, les testeurs sont presque unanimes : Surface Go 2 ne fait pas mieux que son prédécesseur.

Sur le deuxième, plus d’un regrette que Microsoft ait maintenu le mode S par défaut. Ce qui a pour conséquence de limiter l’installation d’applications à celles issues du Microsoft Store.

Plus globalement, le manque d’applications optimisées pour un usage en mode tablette est remarqué. L’écran Full HD l’est aussi, mais de façon positive. Il est un peu plus grand que sur la première génération (passage de 10 à 10,5 pouces), sans que le produit soit beaucoup plus volumineux. En l’occurrence :

  • Surface Go : à partir de 522 g, pour 245 x 175 x 83 mm
  • Surface Go 2 : à partir de 544 g, pour les mêmes dimensions

Entre les deux modèles, on conserve le boîtier aluminium et la béquille inclinable à 165 °. La connectique comprend toujours, en standard, un USB-C, un jack, un lecteur de microSD et le port propriétaire Surface Connect. On reste par ailleurs sur un combo d’appareils photo 5 et 8 mégapixels (respectivement en façade et au dos). Plusieurs testeurs en soulignent la qualité, supérieure à la moyenne de ce qu’on trouve sur les tablettes dans cette gamme de prix.

* Il existe une configuration intermédiaire à 629 € en Pentium Gold 4425Y + 8 Go de RAM et 128 Go de SSD.

Photos © Microsoft

Recent Posts

Visioconférence : trois solutions à la loupe

Dans son Magic Quadrant « Meeting Solutions » 2020, le cabinet Gartner passe en revue…

2 jours ago

Comment l’ascenseur mène sa révolution numérique

L’ascenseur n’est plus un équipement isolé et indépendant : connecté, augmenté, il devient « la colonne vertébrale…

2 semaines ago

MacBook : à quoi ressemblent les nouvelles gammes d’Apple… sans Intel

Apple lance ses premiers MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini avec des processeurs Arm.…

2 semaines ago

Microsoft 365 : comment fonctionne le « score de productivité » ?

En test depuis plus d'un an sur sa suite bureautique cloud, le « score de…

4 semaines ago

Excel accélère sur les types de données personnalisés

Microsoft ouvre à une partie des utilisateurs d'Excel la possibilité de définir des types de…

1 mois ago

Navigateur : comment Edge va remplacer Internet Explorer

Microsoft commence une expérimentation pour remplacer progressivement Internet Explorer par Edge. Ce basculement automatique ne…

1 mois ago