Pour gérer vos consentements :

Symantec s’empare de Fireglass dans le vivier israélien de la cybersécurité

Une page se tourne pour Fireglass.

La start-up fondée en 2014 par un ex-cadre de Check Point Software Technologies et un ancien du renseignement militaire israélien devrait bientôt évoluer dans le giron de Symantec.

L’éditeur américain ne précise pas le montant de cette acquisition, qu’il compte finaliser au cours du trimestre.

Accompagné par plusieurs pointures du capital-investissement basées dans la Silicon Valley (Norwest, Lightspeed…), Fireglass a également reçu le soutien financier d’entreprises de télécommunications (Singtel, Deutsche Telekom) et de Liberty Media, via sa filiale dédiée à l’investissement dans les jeunes pousses en Israël.

Sa technologie, concurrente des offres d’acteurs comme Authentic8 et Menlo Security, virtualise les navigateurs Internet, qui s’exécutent à distance, dans des conteneurs. Le trafic n’atteint pas le poste de l’utilisateur final, qui ne reçoit qu’un flux vidéo.

Des institutions financières, des administrations gouvernementales et des établissements de santé exploitent cette solution qui permet aussi d’accéder à des documents sans les télécharger, d’éviter les pièces jointes malveillantes dans les messages électroniques, de bloquer les sites de phishing et de libérer les postes de travail d’éléments vulnérables comme Flash et Java.

Le système peut aussi être utilisé en tant que proxy inversé pour protéger des applications internes. Il ne requiert pas d’installation sur le poste client.

Symantec réalise là sa deuxième acquisition en moins d’un an, après avoir mis la main sur LifeLock et ses outils de protection contre le vol d’identité. Montant de l’opération : 2,3 milliards de dollars, soit deux fois moins que la somme mise sur la table pour s’offrir un concurrent américain « généraliste de la sécurité IT » : Blue Coat.

Recent Posts

Windows 11 : comment Bloc-notes va remplacer WordPad

Déjà doté de la sauvegarde automatique, d'un compteur de caractères et de Copilot, Bloc-notes embarque…

3 jours ago

PC Copilot+ : Microsoft passe Recall en opt-in

Microsoft modifie la fonctionnalité de Recall sur les PC Copilot+ qui passe en opt-in. Reste…

6 jours ago

PC IA : HP parie sur son AI Companion… et un peu sur Copilot +

HP lance ses premiers PC IA de nouvelle génération. Si les modèles Copilot + sont…

3 semaines ago

Comment Cegid va infuser la GenAI dans ses solutions

Avec Cegid Pulse, l'éditeur accélère l'infusion de l'IA générative dans son offre de logiciels de…

3 semaines ago

Mac, iPad, iPhone : comment Apple va intègrer l’IA

Avec Apple Intelligence, la marque à la pomme va distiller de l'IA dans toute sa…

1 mois ago

GPT-4o : comment l’utiliser ?

Quoi de neuf sur GPT-4o ? Tandis que OpenAI orchestre son déploiement très progressif, passage…

1 mois ago