Categories: CloudPoste de travail

Visioconférence : trois solutions à la loupe

Cisco, Microsoft et Zoom : ils sont trois « leaders » dans l’édition 2020 du Magic Quadrant dédié aux solutions de réunion.

Tous trois l’étaient déjà l’an dernier. Comme LogMeIn, rétrogradé cette fois-ci au rang de « challenger », Gartner ayant évalué moins favorablement sa vision marché.

Cisco se distingue, estime Gartner, par la profondeur de son catalogue et la variété des options de déploiement. Il dispose aussi d’un écosystème de partenaires sans égal chez les autres fournisseurs classés dans ce Magic Quadrant. Sa capacité d’innovation lui vaut également un bon point. Entre autres sous le prisme de l’IA et de la sécurité.

Mauvais point, en revanche, pour le modèle de licence, jugé à la fois complexe pour les clients et peu flexible pour les revendeurs. C’est, au contraire, un avantage chez Zoom, dont Gartner salue par ailleurs la rapidité d’extension de couverture fonctionnelle. Tout en déplorant, par contre, le périmètre restreint du réseau de distribution… et les doutes qui demeurent en matière de sécurité.

L’atout de la suite bureautique

Chez Microsoft aussi, le rythme d’innovation est un point fort, d’après Gartner. Même chose pour la flexibilité de déploiement, en plus des jonctions avec la suite Office 365. La gestion des participants externes reste, a contrario, un point faible face aux poids lourds de ce marché. Il en est de même pour le contrôle des réunions et les outils collaboratifs.

Sur l’ensemble des « leaders » et des « challengers », Google est le seul à ne proposer qu’un modèle d’exploitation. En l’occurrence le SaaS, dans le cadre de l’offre Google Workspace (ex-G Suite). Une approche « économiquement efficace », affirme Gartner, qui souligne aussi l’intégration à Gmail. Le cabinet américain se montre moins élogieux sur la gestion des webinaires et la partie outils collaboratifs.

Ce dernier volet pêche aussi chez LogMeIn. Lequel manque en outre d’options de contrôle des réunions (pas d’authentification multifacteur, d’analyse des liens dans les discussions instantanées…). Il fait, en revanche, mieux que l’essentiel des concurrents en matière de capacité de montée en charge.

Illustration principale © fizkes – stock.adobe.com

Recent Posts

One Outlook : le plan de Microsoft pour unifier sa messagerie

Quelle forme prendra la stratégie One Outlook de Microsoft ? Un élément de réponse émerge…

1 semaine ago

Méthodes agiles : quels métiers sont les mieux rémunérés ?

Développeur, product owner ou scrum master... Quelles sont les rémunérations proposées aux professionnels des méthodes…

1 semaine ago

Certifications : gros changements chez Microsoft

Microsoft fait évoluer ses processus de certification. Le renouvellement pourra bientôt se faire en ligne,…

4 semaines ago

Cloud : qui s’impose dans les bases de données

Le segment des bases de données as a service - aussi appelées SGBD cloud managés…

1 mois ago

Flash Player : comment Adobe prépare l’extension du support

Fin 2020, c'en sera terminé du support de Flash Player... par Adobe. HARMAN reprendra le…

1 mois ago

Excel : vers une création plus simple des fonctions personnalisées

Microsoft ouvre aux bêtatesteurs d'Excel la possibilité de créer des fonctions personnalisées en utilisant le…

1 mois ago