Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudPoste de travail

Viva : nouvelle approche de Microsoft pour la digital workplace

Présenté fin 2019, le Project Cortex avait lancé des modules complémentaires pour les applications de la suite Microsoft 365.

SharePoint Syntec avait été le premier de ces modules. Son socle : les services Azure AI Builder et LUIS (Language Understanding). Sa promesse : « pouvoir apprendre à la machine à lire et à organiser le contenu comme vous le feriez ». Son prix : 5 $/mois/utilisateur.
La tarification est la même pour un autre module, que Microsoft met actuellement en avant. On nous le décrit comme « un Wikipedia à l’IA ». Son rôle : parcourir de multiples sources de données et les délivrer, sous forme contextualisée, dans des logiciels comme Outlook, SharePoint et Teams. Son nom : Topics. Ou plutôt Viva Topics, en référence à la marque ombrelle sous laquelle il vient se positionner.

Teams, vitrine de Viva

À travers cette marque, Microsoft entend s’imposer dans la catégorie des « plates-formes d’expérience employé ». Topics en est l’un des quatre modules initiaux, aux côtés de :

  • Connections
    Ce portail s’appuie sur SharePoint. Son objectif : centraliser la communication interne et permettre aux utilisateurs de prendre part à des conversations. Il allie pour cela un flux et un tableau de bord. Microsoft a établi des passerelles avec plusieurs de ses outils : Power Apps pour personnaliser le dashboard, Yammer pour agréger des discussions, Active Directory pour cibler le contenu, etc. Connections apparaîtra d’abord dans Teams. Lancement de la bêta publique prévu d’ici à la fin du 1er semestre sur desktop. Puis à l’été sur mobile.
  • Insights
    Ce module se présente comme un « tableau de bord » centré sur chaque collaborateur. Il s’agit là aussi, pour le moment, d’une application Teams. La bêta publique est ouverte aux utilisateurs d’Exchange Online et pour les managers et les dirigeants chez les clients de l’offre Workplace Analytics.
    Workplace Analytics est le pilier d’Insights, aux côtés de MyAnalytics. Sous réserve de disposer des licences adéquates, on peut faire le pont avec Glint, l’outil RH intégré à LinkedIn. Slack, SuccessFactors, Workday et Zoom font partie des sources externes « activables ».
  • Learning
    Il s’agit là d’une application autonome. Actuellement expérimentée en cercle restreint, elle centralise les ressources de formation. À partir des outils Microsoft (Learn et LinkedIn Learning), mais aussi de sources tierces (Coursera, edX, Skillsoft…). À venir : l’intégration de LMS parmi lesquels Cornerstone OnDemand et SuccessFactors.

Illustrations © Microsoft

Recent Posts

Cloud : qui sont les leaders sur le marché français ?

Si les filiales des leaders américains se taillent la part du lion sur le marché…

6 jours ago

Communications unifiées : Microsoft garde Zoom à distance

Boostée par la pandémie de covid-19, la demande solutions de communications unifiées et collaboratives (UCC)…

2 semaines ago

Digital workplace : les contours d’une nouvelle approche

Avec l'approche Managed Workplace Services (NWS), Gartner redimensionne la digital workplace en intégrant désormais l’accompagnement…

3 semaines ago

Comment Free Pro s’attaque au marché des entreprises

Free Pro est lancée avec un ticket d'entrée à 49,99 € HT par mois. Zoom…

4 semaines ago

Google Workspace : comment activer le SLA

Quelles compensations peut-on espérer dans le cadre de l’offre Google Workspace en cas de défaillance…

4 semaines ago

Navigateurs en entreprise : Chrome et Edge contrôlent les mises à jour

En réponse à l'accélération du rythme des mises à jour de Chrome et d'Edge, Google…

1 mois ago