Pour gérer vos consentements :

Windows 10 – May 2020 Update : ce qui change côté utilisateur

Top départ pour Windows 10 2004 diffuse à grande échelle cette mise à jour majeure (« May 2020 Update »). Premiers servis : les utilisateurs de Windows 10 1903 et 1909. À deux conditions : disposer d’une configuration jugée compatible et lancer manuellement le téléchargement, via Windows Update.

Concernant justement les téléchargements de mises à jour, Windows 10 2004 ajoute une option de plafonnement de la bande passante allouée.
Cette option consiste à définir une valeur absolue en Mbit/s. Elle complète la possibilité – présente depuis Windows 10 1709 – de définir une valeur relative, en pourcentage.

Toujours au chapitre réseau, Windows 10 2004 ajoute la prise en charge des points d’accès Wi-Fi 6 protégés en WPA3.
Il affiche par ailleurs davantage d’informations dans les paramètres « Réseau et Internet ». Notamment la consommation de données sur chaque interface.

En matière de consommation de ressources, on aura noté des améliorations dans l’indexation des fichiers pour Windows Search. Microsoft livre un nouvel algorithme qui ralentit le processus lorsqu’il détecte une forte charge sur le disque.

Bloc-notes, Paint et WordPad désormais optionnels

Sur le volet accessibilité, Windows 10 2004 apporte des options supplémentaires de personnalisation du curseur, la prise en charge du glisser-déplacer par contrôle oculaire (avec l’équipement adéquat) et un panneau de contrôle associé à la Loupe pour lire du texte à voix haute.
Il y a aussi du nouveau pour le Narrateur :

  • Prise en charge de Firefox
  • Commande pour résumer une page web
  • Prise en charge améliorée des majuscules et des capitales
  • Optimisation des sons déclenchés en réponse à des actions

La sandbox Windows gagne également en accessibilité. Avec d’une part, la prise en charge du microphone. Et de l’autre, de deux raccourcis clavier pour faciliter l’activation du contraste élevé et du plein écran.

Dans le socle applicatif historique de Windows, Bloc-notes continue de s’enrichir. Avec, en particulier, une fonction d’agrandissement rapide de texte. Mais pour la première fois, Microsoft le range dans les « fonctionnalités optionnelles ». Ce qui signifie qu’on peut le désinstaller. Même sort pour Paint et WordPad.

Ces fonctionnalités présentées comme non indispensables ont, avec Windows 10 2004, un écran dédié. Une sous-section regroupe les pilotes (actuellement installables à partir du gestionnaire de périphériques).

Dans le domaine de l’authentification, Windows Hello gagne du terrain. Il est maintenant possible d’en forcer l’utilisation pour la connexion aux comptes Microsoft. On peut en outre l’activer pour le démarrage en mode sans échec. Pour ce qui est de la vignette rattachée à un compte, on peut dorénavant la mettre à jour sur l’écran de connexion, en utilisant la webcam ou en parcourant les images.

Illustration principale © Anton Watman – shutterstock.com

Recent Posts

Assurances cyber : comment changer les règles ?

De la certification des fournisseurs à l'interdiction du paiement des rançons, un rapport de l'Assemblée…

4 jours ago

Stockage et collaboratif : Box dévoile ses nouveautés jusqu’à 2022

Le spécialiste du stockage collaboratif dans le Cloud dévoile sa roadmap de mises à jour…

2 semaines ago

Assurances cybersécurité : pourquoi la France est à la traîne

Hausse des primes et des franchises, baisse des capacités et des couvertures...Selon l'AMRAE, souscrire une…

2 semaines ago

Travail collaboratif : faut-il craquer pour un Zoom Phone ou un Teams Phone ?

Les deux éditeurs de logiciel collaboratif proposent discrètement une offre pour les téléphones fixes. Mais…

3 semaines ago

Windows 11 : comment gérer les PC « non compatibles » ?

A quelques jours de la sortie de Windows 11, la gestion des PC « non…

4 semaines ago

Windows 11 : comment se préparer à migrer

La disponibilité publique de Windows 11 approche. Comment préparer la migration des appareils et des…

1 mois ago