Pour gérer vos consentements :

Windows 7 : Microsoft joue les prolongations sous conditions

Accéder aux mises à jour étendues de Windows 7 ? C’est envisageable avec des « tarifs avantageux », voire une période de gratuité… si vous disposez d’un abonnement Windows 10.

Microsoft pose ces conditions dans un document relatif à la fin de vie de Windows 7.

Celle-ci interviendra le 14 janvier 2020. Dès lors, le système d’exploitation ne fera plus l’objet d’une assistance technique. Il ne bénéficiera par ailleurs plus de nouvelles fonctionnalités, ni de correctifs de sécurité.

Il y a cependant moyen de « jouer les prolongations », à travers les fameuses mises à jour de sécurité étendues (ESU, pour Extended Security Updates).
Ces dernières sont proposées pour un maximum de 3 ans après la fin de vie d’un OS Microsoft.

Pour Windows 7, les ESU sont accessibles depuis le 1er avril 2019. Elles couvrent les éditions Pro, Entreprise et Ultimate (pour l’édition Embedded, la gestion est confiée aux partenaires).

Prime aux abonnés

Les organisations utilisatrices du service cloud Windows Virtual Desktop peuvent accéder gratuitement à ces ESU pour les bureaux virtuels sous Windows 7.

Les autres doivent, en règle générale, mettre la main au portefeuille. Les mises à jour étant cumulatives, le paiement est rétroactif au 14 janvier 2020, peu importe si la souscription est ultérieure.

Microsoft fait des exceptions pour les clients de la Software Assurance et de Windows Entreprise E3. Ils peuvent bénéficier de « tarifs avantageux ».

Une autre exception s’est ajoutée plus récemment. Elle concerne les utilisateurs de Windows 10 Entreprise E5, de Microsoft 365 E5 et de Microsoft 365 E5 Security. En souscrivant aux ESU d’ici au 31 décembre 2019, ils pourront y accéder gratuitement pendant un an.

Pour pousser à la transition de Windows 7 vers Windows 10, Microsoft a mis en place plusieurs outils dont :

  • un répertoire d’applications ;
  • Windows Analytics, pour créer un inventaire des applications du parc informatique et évaluer leur compatibilité ;
  • Desktop App Assure, qui fait office de communication avec les équipes FastTrack pour résoudre les problèmes de compatibilité.

Recent Posts

Fermeture du Microsoft Store pour Entreprises : comment préparer la suite

Début 2023, le Microsoft Store pour Entreprises sera fermé pour laisser place, côté admins, à…

5 jours ago

Poste de travail : pourquoi le Mac revient en grâce

Avec la mise sur le marché de sa gamme équipée des puissantes puces M1 et…

3 semaines ago

Digital Worlkplace : pourquoi Chromebook est une alternative

Le terminal léger imaginé par Google ne parvient pas à bousculer la domination du modèle…

1 mois ago

Green IT : comment réduire l’impact de son système d’information

Selon les chiffres de l’Arcep, le numérique représente aujourd’hui 3 à 4 % des émissions…

1 mois ago

Télétravail : comment développer l’entreprise en mode hybride

Alors que le télétravail est appelé à s'inscrire dans la durée, une nouvelle organisation de…

2 mois ago

Budgets IT : 3 priorités pour les PME EN 2023

Face à l'augmentation du risque cyber, les entreprises de taille moyenne priorisent les bugdets. Voici…

2 mois ago