Categories: Entreprise

Préparer votre stratégie open source en 4 étapes clés

Ceci s’explique par le fait que les logiciels open source sont améliorés, évalués, inspectés et corrigés en permanence par toute une communauté de développeurs. Ces outils donnent également aux équipes informatiques la possibilité de personnaliser les logiciels afin que ceux-ci répondent à leurs besoins particuliers.
Selon un sondage réalisé par le Center for Open Source Research and Innovation (COSRI) de Black Duck, près de 60 % des participants ont déclaré que l’utilisation de ressources open source au sein de leur organisation avait augmenté au cours de l’année écoulée.

Pour autant, l’utilisation d’outils open source comporte son lot de défis. Et cette place de plus en plus importante que les services IT accordent aux solutions open source, nécessitent une certaine
préparation pour pouvoir répondre aux difficultés et questionnements essentiels inhérents à ce type de logiciels. Voici quatre conseils pour vous adapter à l’utilisation des logiciels open source sans devoir faire de compromis de sécurité ou d’évolutivité.

Concentrez-vous sur la sécurité
Tout le monde a accès au code des logiciels open source. Le bon côté, c’est que la probabilité que
quelqu’un décèle une vulnérabilité et crée un correctif pour y remédier est plus élevée. Les correctifs sont donc disponibles plus rapidement pour les produits open source que pour les logiciels propriétaires. Revers de la médaille, des personnes malintentionnées sont susceptibles de découvrir une vulnérabilité et de l’exploiter à leur avantage.

Le bug Heartbleed est un exemple bien connu d’une vulnérabilité open source ayant semé la panique au sein de nombreuses organisations. Il s’agissait d’une vulnérabilité majeure au sein de la très prisée solution open source OpenSSL, une bibliothèque logicielle de cryptographie. Grâce à elle, n’importe quel internaute avait accès à la mémoire des systèmes protégés par les versions vulnérables du logiciel OpenSSL. Les cybercriminels ont ainsi pu espionner, voler des données directement aux services et usurper des identités.  L’utilisation d’OpenSSL était si répandue que le bug a touché 17 % des services SSL, provoquant ainsi une crise de sécurité.

Pour éviter les problèmes de sécurité lors de l’utilisation de logiciels open source, vous devez affecter une équipe à des tâches de veille permanente sur les mises à jour. Elle doit également être en mesure de rechercher et corriger les vulnérabilités directement, si nécessaire. Les professionnels du recrutement qui travaillent au contact de la communauté open source veilleront à ce que votre équipe dispose des compétences nécessaires à la résolution de tous les types de problèmes logiciel susceptibles de survenir.

Préparez-vous sur le long terme
Quand vous travaillez sur des logiciels open source, vous devez pouvoir compter sur les bons
programmeurs au sein de votre équipe. Si certaines organisations tendent à embaucher des
développeurs moins compétents pour la création de plateformes au déploiement rapide, dites « low-code », les logiciels open source exigent des programmeurs hautement qualifiés capables de modifier le code de manière appropriée. Il s’agit de veiller à ce que ces logiciels répondent aux besoins du cas d’usage propre à votre organisation et ne vous empêchent pas de tirer parti des innovations continues générées par la communauté open source.

Avant d’opter pour un outil open source, vous et votre équipe devez veiller à effectuer les tâches
suivantes :
● Faire des prévisions quant à l’évolution de la solution au cours des cinq prochaines années.
Vous devez également prendre ce facteur en compte dans le choix de la solution à utiliser. C’est
aussi une manière de vous préparer au travail nécessaire pour une future montée en puissance
de votre infrastructure.
● Déterminer si les logiciels s’intégreront à vos outils existants. Il n’existe pas d’outil capable de
tout faire. Plus vos besoins vont augmenter, plus vous devrez procéder à des intégrations. Les
intégrations solides et stables sont essentielles à la réussite d’un tel déploiement. Vous devez
donc vérifier au préalable que toutes vos solutions actuelles ou à venir fonctionneront
ensemble.
● Enfin, n’oubliez pas d’échanger avec d’autres membres de la communauté open source pour
recevoir des conseils et des bonnes pratiques. Quelqu’un a sûrement déjà fait ce que vous
essayez de réaliser. C’est l’avantage de faire partie d’une communauté open source.

Combinez les solutions si nécessaire
Si les outils open source peuvent répondre à des besoins que les produits commerciaux sont incapables de satisfaire, ils ne peuvent pas non plus tout assumer. Il est important d’en être conscient dès le départ. Même les outils open source les plus performants ont des lacunes en matière de fonctionnalités et de prise en charge, que vient combler une assistance commerciale. En associant le potentiel des logiciels open source à l’assistance que fournissent les extensions commerciales, les professionnels de l’IT peuvent tirer pleinement parti de ces logiciels comme ils le souhaitent, sans prendre de risques inutiles.

Certains dirigeants trouveront peut-être étrange le fait d’acheter une extension commerciale pour
compléter des outils open source ; l’open source n’est-il pas censé être une ressource entièrement
gratuite ? Il est essentiel que les organisations comprennent que l’absence de coût immédiat n’entraîne pas nécessairement un faible coût total de propriété (TCO) pour tous les outils open source. Du temps et des ressources devront être consacrés pour relever les défis évoqués plus haut, tels que la sécurité et le déploiement.

De même, de nombreuses entreprises exigent qu’une assistance technique officielle
dédiée aux solutions open source soit mise en place avant que leur utilisation soit approuvée.
En clair, les logiciels open source ne sont pas aussi onéreux que leurs homologues commerciaux, mais un budget et des prévisions adéquats sont importants pour établir un TCO réaliste pour tout nouvel outil open source.

Suivez le rythme des évolutions constantes
La communauté open source est très active. Si vous comptez faire des solutions open source un élément prépondérant de votre stratégie informatique, il est important que vous soyez un membre actif de cette  communauté. Il n’est pas nécessaire de contribuer aux projets de façon régulière, mais vous devez rester au fait des évolutions les plus récentes.

Vous pouvez éviter que votre équipe soit distancée en créant une structure et des processus de gestion des solutions open source pour encadrer et favoriser la participation à l’open source. Grâce à une équipe open source interne assurant le suivi des mises à jour et des nouveaux projets open source innovants, votre organisation sera en mesure de tirer pleinement parti de vos outils open source existants, voire d’en découvrir de nouveaux.

L’utilisation des logiciels open source est en pleine croissance au sein des entreprises, et tout indique que cela continuera ainsi. Les avantages du passage aux outils open source sont clairs mais, comme pour toute technologie, vous devez vous organiser et vous préparer à rencontrer des difficultés. Mettre en place une équipe et des processus adaptés vous sera d’une aide précieuse pour assurer la réussite de la mise en œuvre d’outils open source.

Crédit photo : EKS – Shutterstock.com

Philippe Leroy

Recent Posts

13 conseils pour télétravailler en toute sécurité

Depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, le nombre de personnes travaillant à…

1 mois ago

Covid-19 et protection des données : c’est le moment d’un bilan de santé de vos pratiques

Avec l’explosion soudaine du nombre de personnes travaillant à domicile, comment gérer les imprévus en…

3 mois ago

Télétravail : 5 conseils pour protéger les données

Effectuer soigneusement les sauvegardes et stocker en toute sécurité devrait être désormais de l’ordre du…

4 mois ago

Choisir un ERP en 2020 : sur quels critères ?

Depuis plus de 30 ans, les logiciels ERP se sont largement diffusés au sein des entreprises. Ces logiciels de…

8 mois ago

La prévention cyber, qu’en est-il ?

Rappelez-vous du bon vieux temps. Est-ce que vous vous souvenez de l’époque où de simples…

10 mois ago

Disque dur : les critères pour faire le bon choix

Le volume des données continue de croître de manière effrénée et les difficultés que rencontrent…

11 mois ago