Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudPoste de travail

Collaboratif : Office 365 laisse une (petite) place aux applis concurrentes

L’empreinte d’Office 365 continue à se renforcer* mais elle est de plus en plus associée à des solutions concurrentes, indique la 6e édition du rapport annuel « Businesses @ Work » que publie Okta.

Le fournisseur américain s’appuie sur des données collectées entre le 1er novembre 2018 et le 31 octobre 2019 auprès de clients ayant connecté au moins une application à sa plate-forme de gestion des identités et des accès.

Office 365 domine… Zoom en plein boom

Aussi bien en nombre de clients (+ 36 %) que d’utilisateurs actifs (+ 38 %), Office 365 a accru son leadership d’une année sur l’autre.

G Suite affiche des taux de progression comparables (+ 37 % et + 50 %). Et se classe quatrième sur l’un et l’autre critère.

Parmi les noms qui figurent dans le peloton de tête sur les deux tableaux, il y a Zoom.

L’application de visioconférence connaît une croissance exponentielle de sa base clients, multipliée par près de 9 en trois ans. Ce qui contraste avec la courbe de Cisco Webex (+ 91 %) et plus encore avec celle de GoToMeeting (en recul).

Elle fait partie des 6 solutions dont Okta a mesuré l’adoption en parallèle d’Office 365.

78 % des clients Office 365 (+ 2 points en un an) ont adopté au moins une de ces solutions.
À l’exception de Box (29 %), les taux d’utilisation « parallèle » progressent pour toutes : 32 % pour Zoom, 31 % pour Slack comme pour G Suite, etc.

Les outils pour développeurs dans le top 15

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à utiliser plusieurs de ces applications « alternatives ». 56,4 % en l’occurrence (elles étaient 53 % un an plus tôt).

Sur la métrique « nombre de clients », on notera l’entrée au top 15 de deux outils pour les développeurs : GitHub (13e) et Lucidchart (15e). Ainsi que la croissance de Box (8e), nettement plus importante que celle de Dropbox (14e).

Pour ce qui est du multicloud, l’échantillon considéré donne peu d’enseignements. Environ 5 % des entreprises ont connecté plusieurs fournisseurs IaaS à Okta, contre 4 % en 2018.

Il fournit davantage d’indicateurs sur le volet sécurité. Notamment dans le domaine de l’authentification forte.

Pour la première fois en six ans, le nombre moyen de facteurs mis en place diminue. Les nouveaux clients d’Okta (sous contrat depuis moins d’un an) impulsent cette tendance. Il se détournent des SMS et des questions de sécurité pour favoriser, entre autres, la voix.

* Office 365 compte, auprès de l’échantillon considéré, près de deux fois plus de clients que G Suite.

Illustration principale © Microsoft

Recent Posts

Protection des données ( DLP) : Microsoft éteint WIP pour allumer Purview

Microsoft change son approche en matière de prévention des pertes de données (DLP). La solution…

3 semaines ago

Office 365 sur Windows 7 : le compte à rebours est lancé pour les MaJ de sécurité

La fin des mises à jour de sécurité pour les applications Office 365 sur Windows…

3 semaines ago

Assurance cyber : zoom sur les 9 chiffres clé du marché français

Comment va le marché français de l'assurance cyber ? Primes, capacités, franchises, indemnisations... Voici 9…

2 mois ago

Assurance Cyber : ce qu’il faut savoir pour signer un contrat

Marc-Henri Boydron - fondateur du courtier Cyber Cover- et Jean-François Louapre - expert du Cesin…

4 mois ago

Silicon Day Workplace : l’entreprise à l’heure du travail hybride

Silicon Day Workplace est un évènement dédié aux enjeux de la Digital Workplace. Dans un…

4 mois ago

Digital Markets Act : les nouvelles règles du jeu numérique

Le Parlement et le Conseil européens sont parvenus à concilier leurs positions pour adopter le…

5 mois ago