Pour gérer vos consentements :

En ce début d’année, Microsoft prend des résolutions pour Internet Explorer : l’éditeur va se concentrer sur IE11 et abandonne les versions ultérieures (bye bye IE8, IE9 et IE10).

Sur fond de publication mensuelle des bulletins de sécurité des services et produits Microsoft (le premier Patch Tuesday de l’année), la firme de Redmond coupera les updates de sécurité et le support technique des versions jugées obsolètes du navigateur.

Pour les adeptes du navigateur de Microsoft, il est donc vivement recommandé de basculer vers IE11 pour éviter tout désagrément.

Seule cette version réactualisée du browser sera supportée sous Windows 7, Windows 8, Windows 8.1 et Windows 10.

Ce n’est pas vraiment une surprise selon Silicon.fr : dès août 2014, Microsoft affichait son intention de limiter le support de son browser à la dernière version accessible sur chaque OS à l’horizon 2016.

Avec les nouvelles règles instaurées, Microsoft a établi une liste des versions Internet Explorer supportées en fonction de l’OS (desktop ou server) :

Source Microsoft.com – Janvier 2016

Microsoft propose des prestations (gratuites ou payantes) pour accompagner ses clients BtoB dans cette migration IE.

Ainsi, l’Enterprise Mode permet de disposer d’émulations IE5, IE7, IE8, IE9 et IE10 sur la dernière version d’Internet Explorer. « Un système lourd à mettre en œuvre et qui sera donc principalement dédié aux intranets non mis à jour pour des navigateurs web modernes », estime Silicon.fr.

Derrière cette rationalisation de l’obsolescence programmée IE se cache une volonté pour Microsoft de se concentrer sur deux browsers : IE 11 et Edge qui accompagne la sortie de Windows 10.

A terme, on peut imaginer que l’éditeur ne conserve plus que le browser nouvelle génération qui a émergé avec le développement de Windows 10.

(crédit photo : Adriano Castelli / Shutterstock.com)

Recent Posts

Cloud : qui sont les leaders sur le marché français ?

Si les filiales des leaders américains se taillent la part du lion sur le marché…

6 jours ago

Communications unifiées : Microsoft garde Zoom à distance

Boostée par la pandémie de covid-19, la demande solutions de communications unifiées et collaboratives (UCC)…

2 semaines ago

Digital workplace : les contours d’une nouvelle approche

Avec l'approche Managed Workplace Services (NWS), Gartner redimensionne la digital workplace en intégrant désormais l’accompagnement…

3 semaines ago

Comment Free Pro s’attaque au marché des entreprises

Free Pro est lancée avec un ticket d'entrée à 49,99 € HT par mois. Zoom…

4 semaines ago

Google Workspace : comment activer le SLA

Quelles compensations peut-on espérer dans le cadre de l’offre Google Workspace en cas de défaillance…

4 semaines ago

Navigateurs en entreprise : Chrome et Edge contrôlent les mises à jour

En réponse à l'accélération du rythme des mises à jour de Chrome et d'Edge, Google…

1 mois ago