Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéSmartphones

Smartphones : quand les capteurs photo vont par trois… ou plus

Combien de capteurs ?

Sur le marché des smartphones, on a véritablement commencé à poser la question en 2014, avec le lancement du HTC One M8.

Le produit embarquait, à l’arrière, un capteur auxiliaire permettant de jouer avec la profondeur de champ.

Apple s’était engagé sur cette même voie avec l’iPhone 7 Plus, lancé en septembre 2016. Mais l’accent était mis sur l’association d’un grand-angle (28 mm, f/1.8) et d’un téléobjectif (56 mm, f/2.8).

D’autres constructeurs ont opté pour l’alliance d’un capteur RVB et d’un capteur achromatique destiné à accroître la dynamique des images.

On a aussi vu émerger des technologies d’objectif périscopique exploitant un système de prisme pour améliorer la qualité du zoom et capturer davantage de lumière.

En juillet 2017, Digitimes Research estimait que jusqu’à 50 % des smartphones vendus cette année seraient équipés d’un double capteur.

Huawei – Samsung : la passe de trois

On commence à voir arriver sur le marché des modèles qui vont encore plus loin, avec trois capteurs.

C’est le cas des Galaxy S10 et S10+. On trouve un 52 mm (12 mégapixels, f/2.4, 45 degrés d’angle de champ), un 26 mm (12 mégapixels, f/1.5-2.4, 77 degrés) et un 12 mm (16 mégapixels, f/2.2, 123 degrés).

Sur le S10+, on notera la présence, à l’avant, d’un capteur destiné à gérer la profondeur de champ.

Avec le Mate 20 Pro, lancé en octobre 2018, Huawei a fait le choix d’un 80 mm (8 mégapixels, f/2.4), d’un 27 mm (40 mégapixels, f/1.8) et d’un 16 mm (20 mégapixels, f/2.2).

La configuration est analogue à celle du P20 Pro, à ceci près que le 16 mm a remplacé le capteur achromatique. Pas de noir et blanc natif, donc.

Nokia force 5

Avec le Nokia 9 PureView, HMD a poussé jusqu’à 5 capteurs (12 mégapixels, f/1.8) : deux RVB et trois achromatiques.

Additionnés d’un capteur de profondeur de champ, ils travaillent de concert en s’appuyant sur une puce dédiée.

La capture peut s’effectuer en RAW (données brutes), pour une retouche sur le téléphone avec le logiciel Lightroom d’Adobe.

Photos d’illustration © HMD, Huawei & Samsung

Recent Posts

Stockage et collaboratif : Box dévoile ses nouveautés jusqu’à 2022

Le spécialiste du stockage collaboratif dans le Cloud dévoile sa roadmap de mises à jour…

4 jours ago

Assurances cybersécurité : pourquoi la France est à la traîne

Hausse des primes et des franchises, baisse des capacités et des couvertures...Selon l'AMRAE, souscrire une…

1 semaine ago

Travail collaboratif : faut-il craquer pour un Zoom Phone ou un Teams Phone ?

Les deux éditeurs de logiciel collaboratif proposent discrètement une offre pour les téléphones fixes. Mais…

2 semaines ago

Windows 11 : comment gérer les PC « non compatibles » ?

A quelques jours de la sortie de Windows 11, la gestion des PC « non…

2 semaines ago

Windows 11 : comment se préparer à migrer

La disponibilité publique de Windows 11 approche. Comment préparer la migration des appareils et des…

1 mois ago

Ransomwares : portrait-robot d’une entreprise cible

L'examen des discussions entre les exploitants de ransomwares et les vendeurs d'accès compromis illustre leur…

1 mois ago