Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Google active le levier AMP pour dynamiser les e-mails

« L’e-mail ne devrait plus ressembler à un flyer […], mais être interactif, dynamique ».

Cette déclaration, on la doit à Marcel Becker. Yahoo Mail fait partie des services de messagerie électronique que l’intéressé supervise pour le compte du groupe Verizon.

L’interactivité dont il est question sera, affirme-t-il, permise par l’intégration d’AMP.

Ce sous-ensemble du HTML est conçu pour améliorer l’expérience de navigation web en permettant à la fois d’enrichir les contenus et de les charger plus rapidement.

L’initiative visait, à l’origine, les terminaux mobiles (son acronyme signifie « Accelerated Mobile Pages »). Elle a trouvé des ramifications, notamment dans le domaine de la messagerie électronique.

En la matière, Google, tête de gondole du projet, vient de franchir une étape : l’ajout, sur la version web de Gmail, d’une prise en charge préliminaire d’AMP.

C’est dans la boîte (de réception)

Promesse pour les utilisateurs : accéder à des contenus actualisés automatiquement et pouvoir réaliser des actions sans quitter la messagerie.

Une vidéo publiée l’an dernier sur la chaîne YouTube du projet AMP avait permis d’entrevoir quelques cas concrets, dont la participation à des Doodles et la sélection de sujets favoris sur Pinterest.

La palette de cas pratiques s’est diversifiée depuis lors, avec une forte coloration e-commerce : gestion d’abonnements, consultation de catalogues, recherche de produits…

« Ce qu’il est arrivé de plus important à l’e-mail depuis sa création », peut-on lire sur le site que le projet AMP destine aux développeurs. Dans l’absolu, les possibilités sont vastes, bien que l’utilisation du JavaScript soit proscrite pour des raisons de sécurité.

Outre Verizon, Microsoft soutient l’initiative. La firme de Redmond prévoit une intégration préliminaire dans Outlook.com d’ici à l’été.

Concernant Gmail, l’envoi de « mails AMP » requiert une approbation préalable par Google. Si les destinataires utilisent une messagerie non compatible, les mails s’affichent en HTML statique.

Recent Posts

Stockage et collaboratif : Box dévoile ses nouveautés jusqu’à 2022

Le spécialiste du stockage collaboratif dans le Cloud dévoile sa roadmap de mises à jour…

5 jours ago

Assurances cybersécurité : pourquoi la France est à la traîne

Hausse des primes et des franchises, baisse des capacités et des couvertures...Selon l'AMRAE, souscrire une…

1 semaine ago

Travail collaboratif : faut-il craquer pour un Zoom Phone ou un Teams Phone ?

Les deux éditeurs de logiciel collaboratif proposent discrètement une offre pour les téléphones fixes. Mais…

2 semaines ago

Windows 11 : comment gérer les PC « non compatibles » ?

A quelques jours de la sortie de Windows 11, la gestion des PC « non…

3 semaines ago

Windows 11 : comment se préparer à migrer

La disponibilité publique de Windows 11 approche. Comment préparer la migration des appareils et des…

1 mois ago

Ransomwares : portrait-robot d’une entreprise cible

L'examen des discussions entre les exploitants de ransomwares et les vendeurs d'accès compromis illustre leur…

1 mois ago