Google accélère Gmail avec AMP

Le format AMP, basé sur HTML, a été conçu à l’origine pour améliorer la navigation web sur les terminaux mobiles, à la fois pour enrichir les contenus et les charger plus rapidement – d’où l’acronyme qui signifie « Accelerated Mobile Pages ».

Tête de gondole du projet (open source), Google a exploré des ramifications dans le domaine de la messagerie électronique avec un sous-ensemble d’AMP. La promesse : accéder à des contenus actualisés automatiquement et pouvoir réaliser des actions sans quitter la messagerie.

La chaîne YouTube du projet AMP donne de nombreux exemples de fonctions dynamiques et/ou interactives :

– Répondre à une invitation

– Suivre un fil de commentaires sur un document partagé

– Consulter un catalogue de produits (voir ci-contre)

– Gérer un abonnement

– Accéder à des offres d’emploi, etc.

Google avait franchi une première étape en mars 2019, avec la prise en charge préliminaire d’AMP sur la version web de Gmail. La disponibilité générale était intervenue en juillet.

Le groupe américain intègre désormais AMP sur l’application mobile Gmail (iOS, Android). Tous les utilisateurs de sa suite bureautique cloud en bénéficieront.

Chez Microsoft, on en est à la phase d’expérimentation, sur Outlook.com. Le webmail propose déjà des « Messages actionnables » destinés à effectuer des actions rapides.

Côté delivery, Amazon Pinpoint, SparkPost et SendGrid sont sur la liste des plates-formes officiellement compatibles.

Pour composer un « mail AMP », on utilise le format MIME multipart/alternative, avec un double content-type. D’un côté, text/x-amp-html. De l’autre, text/html (version web) ou text/plain (texte brut) pour les clients de messagerie qui ne seraient pas compatibles.

Recent Posts

Comment l’ascenseur mène sa révolution numérique

L’ascenseur n’est plus un équipement isolé et indépendant : connecté, augmenté, il devient « la colonne vertébrale…

6 jours ago

MacBook : à quoi ressemblent les nouvelles gammes d’Apple… sans Intel

Apple lance ses premiers MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini avec des processeurs Arm.…

1 semaine ago

Microsoft 365 : comment fonctionne le « score de productivité » ?

En test depuis plus d'un an sur sa suite bureautique cloud, le « score de…

3 semaines ago

Excel accélère sur les types de données personnalisés

Microsoft ouvre à une partie des utilisateurs d'Excel la possibilité de définir des types de…

4 semaines ago

Navigateur : comment Edge va remplacer Internet Explorer

Microsoft commence une expérimentation pour remplacer progressivement Internet Explorer par Edge. Ce basculement automatique ne…

4 semaines ago

Chrome OS accélère la virtualisation de Windows sur les Chromebook Enterprise

À l'approche du Chrome OS Demo Day, Google met en lumière des outils destinés à…

1 mois ago