Publicité mobile : Amazon met sa stratégie en application

Crédité d’à peine 1 % du marché mondial de la publicité mobile au dernier pointage d’eMarketer, Amazon passe à la vitesse supérieure.

Dans le sillage de Facebook, Google ou encore Twitter, le groupe e-commerce de Jeff Bezos lance sa propre plate-forme dédiée aux développeurs d’applications.

Après quelques mois d’expérimentation en bêta privée auprès d’un petit échantillon de testeurs, le service s’ouvre à tous… mais dans un périmètre géographique restreint aux Etats-Unis.

Amazon prend la température sur son marché national, qui représente encore la majorité de son chiffre d’affaires… et où se vendent l’essentiel de ses tablettes Fire, dont l’écran de veille sera exploité pour diffuser de la publicité.

Au-delà de ces terminaux, les campagnes mises en place par les développeurs s’étendront sur l’ensemble du réseau publicitaire d’Amazon ainsi que sur les différents services mobiles du groupe e-commerce. Elles pourront donc toucher des dizaines de millions d’utilisateurs d’Android.

Le budget minimal par campagne est fixé à 100 dollars, avec paiement par carte (Visa, MasterCard ou American Express ; confer la foire aux questions).

Tout se passe dans l’onglet « Publicités » de la console développeur : on sélectionne l’application à mettre en avant, puis on définit le montant maximum que l’on est prêt à payer par clic. Un CPC est automatiquement suggéré selon des données historiques pour aiguiller les développeurs.

L’image et le texte utilisés sont ceux déjà présents dans la description de l’application sur l’Appstore d’Amazon. Une option permet toutefois de déclencher le téléchargement sur Google Play pour les utilisateurs qui n’auraient pas installé l’Appstore. Et dans tous les cas, il est possible de cibler une audience particulière selon plusieurs critères d’ordre démographique ou comportementaux.

L’objectif est double pour Amazon : monter en puissance non seulement sur le marché global de la publicité mobile (28,7 milliards de dollars rien qu’aux Etats-Unis selon eMarketer), mais aussi sur le segment des applications mobiles (3 milliards de dollars cette année.

Ci-dessous, la vidéo de présentation du service.

Crédit photo : GongTo – Shutterstock.com

Recent Posts

One Outlook : le plan de Microsoft pour unifier sa messagerie

Quelle forme prendra la stratégie One Outlook de Microsoft ? Un élément de réponse émerge…

1 semaine ago

Méthodes agiles : quels métiers sont les mieux rémunérés ?

Développeur, product owner ou scrum master... Quelles sont les rémunérations proposées aux professionnels des méthodes…

1 semaine ago

Certifications : gros changements chez Microsoft

Microsoft fait évoluer ses processus de certification. Le renouvellement pourra bientôt se faire en ligne,…

4 semaines ago

Cloud : qui s’impose dans les bases de données

Le segment des bases de données as a service - aussi appelées SGBD cloud managés…

1 mois ago

Flash Player : comment Adobe prépare l’extension du support

Fin 2020, c'en sera terminé du support de Flash Player... par Adobe. HARMAN reprendra le…

1 mois ago

Excel : vers une création plus simple des fonctions personnalisées

Microsoft ouvre aux bêtatesteurs d'Excel la possibilité de créer des fonctions personnalisées en utilisant le…

1 mois ago