Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéSmartphones

Smartphones : Huawei perd des fournisseurs mais aussi des clients

Google, Qualcomm, Microsoft, ARM… Les ruptures de relations commerciales se multiplient entre Huawei et ses fournisseurs.

Sous le coup de mesures restrictives imposées par les États-Unis au nom de la sécurité nationale, le groupe chinois doit aussi faire face au désengagement de nombreux clients. En premier lieu, les opérateurs.

Ces derniers affichent plus ou moins de réserve quant à la situation. Tandis que certains affirment plus ou moins clairement avoir coupé le cordon, d’autres se laissent du temps… et suspendent à divers degrés leur business avec Huawei.

Illustration au Royaume-Uni avec EE et Vodafone.
Le premier doit inaugurer cette semaine son réseau 5G. Cela se fera sans terminaux Huawei, leur lancement étant repoussé sine die.
Le second a pris la même décision en prévision du lancement de son réseau 5G en juillet. Ce qui se traduit entre autres par la suspension des précommandes du Mate 20 X.

Incertitudes

L’agitation est plus palpable en Asie. À commencer par le Japon, où le P30 Lite devait sortir ce vendredi. Ce ne sera pas le cas chez SoftBank, ni chez KDDI, ni chez NTT DoCoMo, qui a également stoppé les réservations pour le P30 Pro, lancées le 16 mai.

Le marché japonais a dernièrement pris de l’importance dans l’activité de Huawei, les trois principaux opérateurs ayant commencé à distribuer les smartphones de la marque en 2018.

À Taïwan, les deux plus gros opérateurs affirment qu’ils écouleront leurs stocks, mais qu’ils n’achèteront plus d’appareils à Huawei jusqu’à nouvel ordre.
En Corée du Sud, KT réfléchit à suspendre les ventes. En Indonésie, Telkomsel « évalue la situation ».

D’autres opérateurs déclarent, au contraire, qu’ils maintiendront leurs relations commerciales avec Huawei. Par exemple Advanced Info Services en Thaïlande et Globe Telecom aux Philippines.

Sur place, l’agitation se ressent aussi chez les consommateurs. Les données des marketplaces et les témoignages des revendeurs locaux dénotent des tentatives de revente… loin d’être systématiquement couronnées de succès.

Sur le plan financier, Huawei intègre les ventes de smartphones dans un segment « grand public ». Celui-ci a engendré, en 2018, plus de 50 millions de dollars de chiffre d’affaires. Soit près de la moitié des revenus du groupe – réalisés pour 48 % hors de Chine.

Photo d’illustration © Huawei

Recent Posts

Stockage et collaboratif : Box dévoile ses nouveautés jusqu’à 2022

Le spécialiste du stockage collaboratif dans le Cloud dévoile sa roadmap de mises à jour…

4 jours ago

Assurances cybersécurité : pourquoi la France est à la traîne

Hausse des primes et des franchises, baisse des capacités et des couvertures...Selon l'AMRAE, souscrire une…

1 semaine ago

Travail collaboratif : faut-il craquer pour un Zoom Phone ou un Teams Phone ?

Les deux éditeurs de logiciel collaboratif proposent discrètement une offre pour les téléphones fixes. Mais…

2 semaines ago

Windows 11 : comment gérer les PC « non compatibles » ?

A quelques jours de la sortie de Windows 11, la gestion des PC « non…

2 semaines ago

Windows 11 : comment se préparer à migrer

La disponibilité publique de Windows 11 approche. Comment préparer la migration des appareils et des…

1 mois ago

Ransomwares : portrait-robot d’une entreprise cible

L'examen des discussions entre les exploitants de ransomwares et les vendeurs d'accès compromis illustre leur…

1 mois ago