Press release

ATX propose une nouvelle approche flexible pour accélérer l’expansion des appels d’urgence (eCall) à bord des véhicules, partout en Europe

0 0 Donnez votre avis

HANOVRE, Allemagne, March 3, 2010 /PRNewswire/ — – La solution est conçue pour surmonter les barrières techniques, juridictionnelles et de coût que comporte leur déploiement ATX Group, l’un des plus importants fournisseurs pour l’industrie mondiale de l’automobile de services géodépendants à bord, a dévoilé aujourd’hui au CeBIT 2010 une proposition novatrice destinée à accélérer le

HANOVRE, Allemagne, March 3, 2010 /PRNewswire/ —

– La solution est conçue pour surmonter les barrières techniques, juridictionnelles et de coût que comporte leur déploiement

ATX Group, l’un des plus importants fournisseurs pour l’industrie mondiale de l’automobile de services géodépendants à bord, a dévoilé aujourd’hui au CeBIT 2010 une proposition novatrice destinée à accélérer le déploiement de l’initiative de la Commission européenne visant à permettre aux véhicules de prévenir automatiquement les services d’urgence locaux dans le cas d’une collision et de localiser le lieu de l’urgence depuis n’importe quel endroit sur le continent.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20090303/ATXLOGO)

L’approche par auto-dispatching proposée par ATX pour la gestion des appels d’urgence (eCall) géolocalisés depuis les véhicules, que ce soit du fait d’un automobiliste qui active cet appel en appuyant sur un bouton d’urgence à bord ou du fait d’un équipement de bord qui déclenche automatiquement l’appel suite à l’ouverture d’un airbag, combine les deux approches de déploiement des eCalls reconnues par la Commission européenne. ATX propose d’utiliser une approche qui s’appuie sur un fournisseur de services tiers ou de télématique pour acheminer l’appel du véhicule au fournisseur de services tiers via la technologie SMS et la technologie de positionnement par satellite à bord. Les appels seraient alors filtrés par des opérateurs des fournisseurs de services tiers spécialement formés et parlant couramment la langue de l’automobiliste afin d’identifier et de redéfinir la priorité des appels non urgents. Les urgences confirmées seraient alors relayées vers le numéro d’urgence 1-1-2 approprié dans la région de la collision avec l’ensemble de données minimum spécifié par la Commission, via un message vocal automatisé dans la langue maternelle des opérateurs du service d’appel 1-1-2. L’objectif de la seconde approche de la Commission impose de diriger l’appel vers des centres d’appel 1-1-2 locaux. Sur la base de l’étendue des données de l’eCall reçu, les messages automatisés pourraient également transmettre des informations supplémentaires sur la gravité de la collision ainsi que le code d’accès à un portail Web avec les données associées.

Cette solution proposée de eCall avec auto-dispatching surmonte un grand nombre des plus importants obstacles qui ont dissuadé le déploiement depuis près d’une décennie :

    
    -- La solution ne nécessite pas de mises à niveau coûteuses du système
       dans la multitude de centres locaux de services d'urgence ou CPASP
       (centres de prise d'appels pour la sécurité du public), qui disposent
       de niveaux variables de capacités techniques dans leurs
       infrastructures, de protocoles dans leurs opérations et leurs
       formations et de financement disponible pour l'amélioration du système
       et/ou son intégration dans un réseau d'urgence 1-1-2 paneuropéen.
    -- Une valeur reconnue majeure de l'approche par auto-dispatching est
       qu'elle peut accepter une solution technique soit intra-bande soit SMS
       pour relier le véhicule au CPASP, qui a souvent été au coeur du débat
       technique lors de la définition de normes transfrontalières.
    -- Le facteur le plus critique est peut-être son faible coût, en
       particulier lorsqu'on le regarde en termes de sa fonctionnalité
       technique tout au long de la vie du véhicule. Sa dépendance envers les
       communications de données réduit de manière significative les deux
       principaux coûts rencontrés dans les accords avec les fournisseurs de
       services tiers - le coût de personnel pour un centre d'appels ouvert
       24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et les coûts des communications sans
       fil.

« Il s’agit d’une solution conçue pour être flexible, répondant aux exigences pratiques pour assurer que les parties voix et données de chaque eCall soient transmises au même CPASP et qui soutient et améliore en permanence les algorithmes de positionnement et les bases de données des CPASP », a déclaré Arnaud de Meulemeester, directeur général d’ATX en Europe.

L’approche par auto-dispatching offre un avantage considérable aux constructeurs automobiles car elle procure une approche avec un client léger. La complexité est déplacée de l’unité centrale à bord vers les serveurs télématiques du fournisseur de services, assurant ainsi que les mises à jour des logiciels ou des algorithmes ne laissent pas des véhicules anciens avec des systèmes incompatibles. Les constructeurs automobiles conservent également plus de contrôle sur le routage des appels et des données et reçoivent de la valeur en conservant les statistiques des eCalls.

L’approche par auto-dispatching incorpore également les avancées spectaculaires dans les technologies de réponse vocale interactive et automatisée qui n’avaient pas encore fait leurs preuves lorsque le processus européen pour les eCall a commencé il y a près d’une décennie. La synthèse vocale est à présent bien développée et a fait ses preuves sur le marché parmi le nombre croissant de véhicules connectés, fournissant une solution viable aux problèmes de langue transfrontaliers, se reposant moins sur le besoin de continuellement mettre à niveau le matériel et le stockage de données à bord et sans avoir à engager des frais dans un fournisseur de services de télécommunication avec des opérateurs en langue maternelle basés chaque État membre de l’UE.

L’émergence de sites Web personnels associés à la possession de véhicules « connectés » offre également un potentiel plus important pour les centres tiers pour joindre des données d’urgence fournies par le client qui ont un intérêt pour le personnel de réponse médicale d’urgence.

« Notre objectif premier est de prendre ce que ATX a appris suite à plus d’une décennie de service dans deux régions (Europe et Amérique du Nord) et d’assurer la flexibilité pour les futures solutions », a déclaré M. de Meulemeester. « Demain, il est fort probable que les intervenants d’urgence voudront encore plus de données – des données plus personnelles et de positionnement plus précis sur les occupants du véhicule ainsi que plus de données sur les circonstances précédant l’impact ».

« La technologie est disponible sur le marché aujourd’hui, fournissant des solutions eCall flexibles pouvant fonctionner sur n’importe quelle voiture et dans n’importe quel pays européen », a ajouté M. de Meulemeester. « Le temps est venu pour un changement de paradigme avec eCall : un temps qui reconnaisse les réalités du marché tout en permettant d’atteindre rapidement le but très important de sauver plus de vies sur les routes européennes ».

Vous trouverez plus d’informations sur la solution eCall par auto-dispatching d’ATX dans un document de présentation technique posté sur le site http://www.atxg.com/europe.

A PROPOS D’ATX :

Exerçant des opérations à Dallas-Fort Worth, au Texas, et ayant des bureaux de représentants à Paris, en France, et à Düsseldorf, en Allemagne, ATX (http://www.atxg.com) est un des prestataires mondiaux de premier plan de services sur mesure de véhicules connectés (télématique) au service de l’industrie mondiale des constructeurs automobiles. Les services d’ATX, parmi les premiers introduits sur le marché des véhicules de grande consommation en 1996, sont proposés aux propriétaires de véhicules par l’intermédiaire des noms de marque de ses clients : Toyota, Lexus, BMW, PSA Peugeot Citroën, Mercedes-Benz Canada et Rolls-Royce Motor Cars.

Les services d’ATX améliorent la sécurité et le confort de conduite des propriétaires d’automobiles et comprennent des services d’urgence localisés et d’assistance routière, la notification automatique des collisions, la récupération des véhicules volés, le diagnostic à distance ainsi que l’assistance routière en temps réel. ATX offre également des services personnalisés afin d’aider les constructeurs d’automobiles et leurs concessionnaires affiliés à utiliser des données télématiques et de multiples points de contact avec les consommateurs pour réduire les coûts, améliorer l’entretien des véhicules et gérer plus étroitement les relations client et les contacts avec le véhicule tout au long de son cycle de vie.

ATX a un historique de partenariat avec les constructeurs automobiles basés en Europe pour introduire des services basés sur le Web innovants, ayant aidé au lancement du premier accès au contenu en ligne à bord des véhicules en 2001 et du premier téléchargement de contenu en ligne à bord d’un véhicule en 2008.

ATX est une division de Cross Country Automotive Services ( http://www.crosscountry-auto.com), leader dans la prestation de services automobiles géodépendants.

Source : ATX Group

Press release

ATX propose une nouvelle approche flexible pour accélérer l’expansion des appels d’urgence (eCall) à bord des véhicules, partout en Europe

0 0 Donnez votre avis

HANOVRE, Allemagne, March 3, 2010 /PRNewswire/ — – La solution est conçue pour surmonter les barrières techniques, juridictionnelles et de coût que comporte leur déploiement ATX Group, l’un des plus importants fournisseurs pour l’industrie mondiale de l’automobile de services géodépendants à bord, a dévoilé aujourd’hui au CeBIT 2010 une proposition novatrice destinée à accélérer le

HANOVRE, Allemagne, March 3, 2010 /PRNewswire/ —

– La solution est conçue pour surmonter les barrières techniques, juridictionnelles et de coût que comporte leur déploiement

ATX Group, l’un des plus importants fournisseurs pour l’industrie mondiale de l’automobile de services géodépendants à bord, a dévoilé aujourd’hui au CeBIT 2010 une proposition novatrice destinée à accélérer le déploiement de l’initiative de la Commission européenne visant à permettre aux véhicules de prévenir automatiquement les services d’urgence locaux dans le cas d’une collision et de localiser le lieu de l’urgence depuis n’importe quel endroit sur le continent.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20090303/ATXLOGO)

L’approche par auto-dispatching proposée par ATX pour la gestion des appels d’urgence (eCall) géolocalisés depuis les véhicules, que ce soit du fait d’un automobiliste qui active cet appel en appuyant sur un bouton d’urgence à bord ou du fait d’un équipement de bord qui déclenche automatiquement l’appel suite à l’ouverture d’un airbag, combine les deux approches de déploiement des eCalls reconnues par la Commission européenne. ATX propose d’utiliser une approche qui s’appuie sur un fournisseur de services tiers ou de télématique pour acheminer l’appel du véhicule au fournisseur de services tiers via la technologie SMS et la technologie de positionnement par satellite à bord. Les appels seraient alors filtrés par des opérateurs des fournisseurs de services tiers spécialement formés et parlant couramment la langue de l’automobiliste afin d’identifier et de redéfinir la priorité des appels non urgents. Les urgences confirmées seraient alors relayées vers le numéro d’urgence 1-1-2 approprié dans la région de la collision avec l’ensemble de données minimum spécifié par la Commission, via un message vocal automatisé dans la langue maternelle des opérateurs du service d’appel 1-1-2. L’objectif de la seconde approche de la Commission impose de diriger l’appel vers des centres d’appel 1-1-2 locaux. Sur la base de l’étendue des données de l’eCall reçu, les messages automatisés pourraient également transmettre des informations supplémentaires sur la gravité de la collision ainsi que le code d’accès à un portail Web avec les données associées.

Cette solution proposée de eCall avec auto-dispatching surmonte un grand nombre des plus importants obstacles qui ont dissuadé le déploiement depuis près d’une décennie :

    
    -- La solution ne nécessite pas de mises à niveau coûteuses du système
       dans la multitude de centres locaux de services d'urgence ou CPASP
       (centres de prise d'appels pour la sécurité du public), qui disposent
       de niveaux variables de capacités techniques dans leurs
       infrastructures, de protocoles dans leurs opérations et leurs
       formations et de financement disponible pour l'amélioration du système
       et/ou son intégration dans un réseau d'urgence 1-1-2 paneuropéen.
    -- Une valeur reconnue majeure de l'approche par auto-dispatching est
       qu'elle peut accepter une solution technique soit intra-bande soit SMS
       pour relier le véhicule au CPASP, qui a souvent été au coeur du débat
       technique lors de la définition de normes transfrontalières.
    -- Le facteur le plus critique est peut-être son faible coût, en
       particulier lorsqu'on le regarde en termes de sa fonctionnalité
       technique tout au long de la vie du véhicule. Sa dépendance envers les
       communications de données réduit de manière significative les deux
       principaux coûts rencontrés dans les accords avec les fournisseurs de
       services tiers - le coût de personnel pour un centre d'appels ouvert
       24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et les coûts des communications sans
       fil.

« Il s’agit d’une solution conçue pour être flexible, répondant aux exigences pratiques pour assurer que les parties voix et données de chaque eCall soient transmises au même CPASP et qui soutient et améliore en permanence les algorithmes de positionnement et les bases de données des CPASP », a déclaré Arnaud de Meulemeester, directeur général d’ATX en Europe.

L’approche par auto-dispatching offre un avantage considérable aux constructeurs automobiles car elle procure une approche avec un client léger. La complexité est déplacée de l’unité centrale à bord vers les serveurs télématiques du fournisseur de services, assurant ainsi que les mises à jour des logiciels ou des algorithmes ne laissent pas des véhicules anciens avec des systèmes incompatibles. Les constructeurs automobiles conservent également plus de contrôle sur le routage des appels et des données et reçoivent de la valeur en conservant les statistiques des eCalls.

L’approche par auto-dispatching incorpore également les avancées spectaculaires dans les technologies de réponse vocale interactive et automatisée qui n’avaient pas encore fait leurs preuves lorsque le processus européen pour les eCall a commencé il y a près d’une décennie. La synthèse vocale est à présent bien développée et a fait ses preuves sur le marché parmi le nombre croissant de véhicules connectés, fournissant une solution viable aux problèmes de langue transfrontaliers, se reposant moins sur le besoin de continuellement mettre à niveau le matériel et le stockage de données à bord et sans avoir à engager des frais dans un fournisseur de services de télécommunication avec des opérateurs en langue maternelle basés chaque État membre de l’UE.

L’émergence de sites Web personnels associés à la possession de véhicules « connectés » offre également un potentiel plus important pour les centres tiers pour joindre des données d’urgence fournies par le client qui ont un intérêt pour le personnel de réponse médicale d’urgence.

« Notre objectif premier est de prendre ce que ATX a appris suite à plus d’une décennie de service dans deux régions (Europe et Amérique du Nord) et d’assurer la flexibilité pour les futures solutions », a déclaré M. de Meulemeester. « Demain, il est fort probable que les intervenants d’urgence voudront encore plus de données – des données plus personnelles et de positionnement plus précis sur les occupants du véhicule ainsi que plus de données sur les circonstances précédant l’impact ».

« La technologie est disponible sur le marché aujourd’hui, fournissant des solutions eCall flexibles pouvant fonctionner sur n’importe quelle voiture et dans n’importe quel pays européen », a ajouté M. de Meulemeester. « Le temps est venu pour un changement de paradigme avec eCall : un temps qui reconnaisse les réalités du marché tout en permettant d’atteindre rapidement le but très important de sauver plus de vies sur les routes européennes ».

Vous trouverez plus d’informations sur la solution eCall par auto-dispatching d’ATX dans un document de présentation technique posté sur le site http://www.atxg.com/europe.

A PROPOS D’ATX :

Exerçant des opérations à Dallas-Fort Worth, au Texas, et ayant des bureaux de représentants à Paris, en France, et à Düsseldorf, en Allemagne, ATX (http://www.atxg.com) est un des prestataires mondiaux de premier plan de services sur mesure de véhicules connectés (télématique) au service de l’industrie mondiale des constructeurs automobiles. Les services d’ATX, parmi les premiers introduits sur le marché des véhicules de grande consommation en 1996, sont proposés aux propriétaires de véhicules par l’intermédiaire des noms de marque de ses clients : Toyota, Lexus, BMW, PSA Peugeot Citroën, Mercedes-Benz Canada et Rolls-Royce Motor Cars.

Les services d’ATX améliorent la sécurité et le confort de conduite des propriétaires d’automobiles et comprennent des services d’urgence localisés et d’assistance routière, la notification automatique des collisions, la récupération des véhicules volés, le diagnostic à distance ainsi que l’assistance routière en temps réel. ATX offre également des services personnalisés afin d’aider les constructeurs d’automobiles et leurs concessionnaires affiliés à utiliser des données télématiques et de multiples points de contact avec les consommateurs pour réduire les coûts, améliorer l’entretien des véhicules et gérer plus étroitement les relations client et les contacts avec le véhicule tout au long de son cycle de vie.

ATX a un historique de partenariat avec les constructeurs automobiles basés en Europe pour introduire des services basés sur le Web innovants, ayant aidé au lancement du premier accès au contenu en ligne à bord des véhicules en 2001 et du premier téléchargement de contenu en ligne à bord d’un véhicule en 2008.

ATX est une division de Cross Country Automotive Services ( http://www.crosscountry-auto.com), leader dans la prestation de services automobiles géodépendants.

Source : ATX Group