Press release

Bone Therapeutics perçoit 3 millions d’euros de financement afin de soutenir de nouveaux projets de recherche

0 0
Sponsorisé par Business Wire

La Région wallonne finance de nouvelles recherches sur la conservation, les propriétés et le mécanisme d’action des cellules osseuses de Bone Therapeutics GOSSELIES, Belgique–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: BONE THERAPEUTICS (Brussels:BOTHE) (Paris:BOTHE) (code Euronext Bruxelles et Paris : BOTHE, Eligible PEA-PME), société de thérapie cellulaire osseuse qui répond à d’importants besoins médicaux non satisfaits dans les domaines de

La Région wallonne finance de nouvelles recherches sur la
conservation, les propriétés et le mécanisme d’action des cellules
osseuses de Bone Therapeutics

GOSSELIES, Belgique–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

BONE THERAPEUTICS (Brussels:BOTHE) (Paris:BOTHE) (code
Euronext Bruxelles et Paris : BOTHE, Eligible PEA-PME), société
de thérapie cellulaire osseuse qui répond à d’importants besoins
médicaux non satisfaits dans les domaines de la réparation et de la
prévention des fractures, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu 3 millions
d’euros de financement non dilutif via des nouvelles avances récupérables1
pour soutenir ses programmes de recherche préclinique.

Les subventions financeront, au cours des deux prochaines années,
jusqu’à 55% des dépenses relatives à de nouveaux projets2
élaborés dans le but d’approfondir la recherche, liée notamment, à la
conservation, aux propriétés et au mécanisme d’action des cellules
ostéoblastiques de Bone Therapeutics.

Cette recherche préclinique élargira les connaissances de Bone
Therapeutics sur les caractéristiques de ses cellules et permettra à la
société d’explorer de nouvelles indications ainsi que de nouvelles voies
d’administration. Cette étude devrait également permettre à Bone
Therapeutics de continuer l’optimisation de ses méthodes de production.

Le premier projet étudiera le processus de cryopréservation des produits
osseux allogéniques ALLOB® (issus de donneurs sains) dont
l’optimisation pourrait permettre à la société de continuer à accroître
sa production et de simplifier sa logistique.

Le deuxième projet, destiné à élargir les connaissances des mécanismes
cellulaires, étudiera l’adhésion et la migration des cellules osseuses
en réponse à différents facteurs, un processus appelé chimiotactisme.
Les protéines de surface impliquées dans le processus chimiotactique
seront examinées pour fournir plus d’informations sur les propriétés des
ostéoblastes et leur comportement dans le corps après administration.

Le troisième projet vise le développement d’outils de sélection fondée
sur les protéines exprimées par les cellules d’échantillons de moelle
osseuse, prélevée chez des donneurs sains, qui présentent les meilleures
propriétés pour la production des produits cellulaires osseux
allogéniques de Bone Therapeutics. Une telle présélection devrait
considérablement améliorer le processus de production en limitant le
risque d’utilisation de moelle osseuse à faible rendement ou menant à la
production d’un produit hors spécifications.

Enrico Bastianelli, CEO de Bone Therapeutics, a déclaré : «
Ces nouveaux fonds nous aideront à financer des recherches précliniques
importantes qui permettront d’approfondir notre compréhension des
propriétés de nos cellules ostéoblastiques, d’optimiser nos procédés de
production et de continuer le développement de nos produits de thérapie
cellulaire. Nous sommes très reconnaissants envers la Région wallonne
pour le renouvellement de sa confiance ».

1. Les avances récupérables sont accordées afin de financer des
programmes spécifiques de recherche et de développement. Ces avances
sont remboursables sous cerains conditions, y compris le fait que la
Société décide d’exploiter les résultats R&D du projet. Dans ce cas, une
partie de l’avance (généralement 30%) devient remboursable selon un
échéancier convenu, tandis que la partie restante (généralement 70%) ne
devient remboursable que dans la mesure où des revenus sont générés dans
les 10 années à compter de la date d’exploitation. Ainsi, si aucun
revenu n’est généré durant cette période de 10 ans, toute partie non
remboursée de l’avance est définitivement acquise.
2. Deux des
trois subsides ont été attribués à SCTS (Skeletal Cell Therapy Support),
une filiale de Bone Therapeutics consacrée aux infrastructures ainsi
qu’aux services de manufacture et de logistique dans le domaine de la
thérapie cellulaire osseuse.

-Fin-

À propos de Bone Therapeutics

Bone Therapeutics est une société de biotechnologie leader dans le
développement de produits de thérapie cellulaire destinés à la
réparation et à la prévention des fractures. Le traitement de référence
actuel dans ce domaine implique de la chirurgie lourde et une longue
période de réhabilitation. Pour surmonter ces contraintes fortes, Bone
Therapeutics développe une gamme de produits régénérateurs innovants à
base de cellules ostéoblastiques/de reconstitution du tissu osseux,
administrables sans chirurgie ouverte par voie percutanée ; une
proposition unique sur le marché.

PREOB®, produit cellulaire autologue de Bone
Therapeutics est actuellement en étude clinique pivot de Phase IIb/III
pour deux indications : l’ostéonécrose et les fractures au processus de
guérison totalement interrompu, et en Phase II pour l’ostéoporose
sévère. ALLOB
®, son produit cellulaire osseux
allogénique « prêt à l’emploi » est en Phase II pour le traitement des
fractures avec retard de consolidation et la fusion lombaire dans les
cas de maladies dégénératives de la colonne vertébrale. La Société
poursuit par ailleurs des programmes de recherche préclinique et
développe de nouveaux produits candidats.

Fondée en 2006, Bone Therapeutics est basée à Gosselies (sud de
Bruxelles, Belgique). Les produits régénérateurs de Bone Therapeutics
sont fabriqués selon les normes BPF les plus élevées et sont protégés
par un important portefeuille de 11 familles de brevets. Plus
d’informations sont disponibles sur
www.bonetherapeutics.com.

Certaines déclarations, croyances ou opinions du communiqué de presse
sont des déclarations prospectives, et reflètent les attentes actuelles
et les projections futures relatives à des événements futurs de la
Société ou, le cas échéant, de ses administrateurs. De par leur nature,
les déclarations prospectives impliquent un certain nombre de risques,
d’incertitudes et de suppositions qui pourraient entraîner des résultats
ou événements effectifs substantiellement différents de ceux exprimés de
manière explicite ou implicite dans les déclarations prospectives. Ces
risques, incertitudes et suppositions peuvent affecter de manière
négative les résultats et effets financiers des plans et événements
décrits dans le communiqué. Une multitude de facteurs, notamment, sans
s’y limiter, des modifications intervenant en matière de demande, de
concurrence et de technologie, peuvent avoir pour conséquence que les
événements, performances ou résultats diffèrent de manière importante
des développements anticipés. Les déclarations prospectives contenues
dans ce communiqué de presse qui se basent sur des tendances ou des
activités passées ne constituent pas des garanties que ces tendances ou
activités se poursuivront à l’avenir. En conséquence, la Société rejette
expressément toute obligation ou engagement de publier des mises à jour
ou révisions des déclarations prospectives de ce communiqué de presse
suite à une modification des prévisions ou à une modification des
événements, des conditions, des suppositions ou des circonstances sur
lesquelles ces déclarations prospectives sont basées. Ni la Société ni
ses conseillers ou représentants, ni aucune de ses filiales, ni aucun
cadre ou employé de ces personnes ne garantit que les hypothèses
sous-jacentes à ces déclarations prospectives sont exemptes d’erreurs et
aucun de ceux-ci n’accepte la moindre responsabilité en ce qui concerne
l’exactitude future des déclarations prospectives contenues dans ce
communiqué de presse ou la survenance effective des événements prévus.
Il ne faut pas placer une confiance indue dans les déclarations
prospectives, qui ne concernent que la situation telle qu’elle se
présente à la date de ce communiqué de presse.

Contacts

Bone Therapeutics SA
Enrico Bastianelli, Chief Executive
Officer
Wim Goemaere, Chief Financial Officer
Tél. : +32 (0)2
529 59 90
investorrelations@bonetherapeutics.com
ou
Pour
les médias belges et internationaux

Consilium Strategic
Communications

Amber Fennell, Jessica Hodgson, Lindsey Neville
et Hendrik Thys
Tél. : +44 (0) 20 370 5 701
bonetherapeutics@consilium-comms.com
ou
Pour
les médias et investisseurs français

NewCap Investor
Relations & Financial Communications

Pierre Laurent,
Louis-Victor Delouvrier et Nicolas Merigeau
Tél. : + 33 (0)1 44 71
94 94
bone@newcap.fr