Press release

Dans le monde entier, les consommateurs changent leurs méthodes de communication, deviennent plus fragmentés, plus mobiles et plus connectés grâce aux réseaux sociaux

0 0 Donnez votre avis

SHELTON, Connecticut, May 13, 2010 /PRNewswire/ — – Une nouvelle étude de SSI révèle l’émergence mondiale de l’usage simultané de multiples médias et d’une communication itinérante, sources de défis et d’opportunités pour les spécialistes des études de marché D’après une nouvelle étude de Survey Sampling International (SSI), effectuée auprès d’adultes aux États-Unis, au Royaume-Uni, en

SHELTON, Connecticut, May 13, 2010 /PRNewswire/ —

– Une nouvelle étude de SSI révèle l’émergence mondiale de l’usage simultané de multiples médias et d’une communication itinérante, sources de défis et d’opportunités pour les spécialistes des études de marché

D’après une nouvelle étude de Survey Sampling International (SSI), effectuée auprès d’adultes aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Espagne et au Japon, les consommateurs changent les méthodes de recherche et de partage des informations. L’usage simultané de multiples médias – comme par exemple consulter des sites Internet, envoyer des e-mails et parler à quelqu’un – domine dans tous les pays, en particulier chez les plus jeunes consommateurs. Par exemple, aux États-Unis, 60 % des 18 à 34 ans sont susceptibles de parler à quelqu’un tout en envoyant un sms comparé à seulement 24 % des personnes âgées de 35 ans ou plus.

« Pour les jeunes personnes, rien de plus normal que de diviser son attention entre divers médias. Ce n’est même pas pour eux une approche multi-tâches mais simplement leur façon normale de communiquer », estime Mark Hardy, responsable stratégique de SSI et directeur général pour l’Amérique du Nord. « SSI a commencé à noter cette tendance il y a quelques années, lorsque des membres de groupes de discussion ont révélé qu’ils naviguaient souvent sur Internet ou regardaient la télévision tout en participant aux enquêtes. Notre dernière enquête montre que cette tendance est en pleine croissance ce qui est une source à la fois de complications et d’opportunités pour les spécialistes d’études de marché. »

« Nous disposons désormais de plus de façons de rentrer en contact avec les gens ; cependant leur attention est souvent éparpillée. Les chercheurs vont devoir repenser comment agir pour réussir dans cet environnement fragmenté. Par exemple, il est envisageable d’ajouter dans les enquêtes des questions pour connaître l’environnement des répondants ou savoir s’ils s’adonnent à d’autres activités. »

Brouillant encore plus les cartes est le fait que dans le monde entier les consommateurs préfèrent être en déplacement et sont donc susceptibles de répondre à des enquêtes n’importe où, que ce soit à partir d’un centre commercial, dans un train ou chez eux. Au Japon, les propriétaires d’ordinateurs portables sont plus nombreux (73 %) que ceux possédant des ordinateurs de bureau (54 %). Au Royaume-Uni et en Espagne, les ordinateurs portables sont au même niveau que les ordinateurs de bureau. Il n’y a qu’aux États-Unis et en France que les propriétaires d’ordinateurs de bureau sont plus nombreux que ceux d’ordinateurs portables.

Dans la tranche des moins de 30 ans, cependant, les ordinateurs portables dominent les ordinateurs de bureau dans le monde entier. Par exemple aux États-Unis, 80 % des 18 à 24 ans possèdent des ordinateurs portables tandis que seulement 67 % possèdent des ordinateurs de bureau. L’écart est encore plus important au Japon où 80 % des jeunes consommateurs possèdent des ordinateurs portables et seulement 52 % possèdent des ordinateurs de bureau.

La croissance de l’utilisation des téléphones portables souligne aussi la tendance vers plus de mobilité. Dans chaque pays étudié, plus de 70 % des participants possèdent des portables. Ce nombre dépasse 80 % en France, en Espagne et au Japon. Plus significatif encore, dans tous les pays sauf la France, le nombre de propriétaires de portables dépasse celui des propriétaires de téléphones fixes. Cet écart est particulièrement notable dans la tranche d’âge des 18 à 24 ans.

L’utilisation des médias sociaux augmente, cependant, les réseaux sociaux ne constituent pas un bloc uniforme

Les médias sociaux sont largement utilisés dans tous les pays. Au Royaume-Uni, aux États-Unis, en France et en Espagne, environ la moitié des répondants à l’étude a utilisé un média social au cours des sept derniers jours. Parmi ces répondants, les jeunes consommateurs sont les utilisateurs les plus assidus. Le profil du Japon est différent avec moins de réseaux sociaux et plus de blogs. Par exemple, 24 % des répondants japonais possédaient leur propre blog comparé à seulement 4 à 7 % dans les autres pays.

« Lorsque l’on étudie la montée des réseaux sociaux, il est important de garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’un bloc uniforme », explique M. Hardy. « Il existe des différences réelles entre les utilisateurs. Par exemple les 18 à 24 ans utilisent moins Facebook et Twitter – et encore moins LinkedIn – que les consommateurs plus âgés. Ils sont au contraire des utilisateurs beaucoup plus réguliers de MySpace et des blogs personnels. »

Le téléphone reste la principale méthode pour rester en contact même si les sms deviennent de plus en plus importants

Dans le monde entier, le téléphone reste la principale méthode pour garder le contact. Au Japon toutefois, les sms gagnent du terrain et deviennent aussi importants que le téléphone.

Même parmi les 18 à 24 ans, le téléphone est la méthode préférée de communication. Parmi les consommateurs plus jeunes, cependant, les sms et les réseaux sociaux constituent une part beaucoup plus importante de leurs méthodes de communication que chez les consommateurs plus âgés. Au Japon, les sms ont en fait dépassé le téléphone chez les 18 à 24 ans.

La télévision reste la plus importante source de nouvelles, sauf au Japon, même si Internet est considéré comme offrant plus de valeur

À l’exception du Japon, la télévision est dans tous les pays la source de nouvelles la plus utilisée. Internet est la deuxième source la plus populaire. Au Japon, Internet occupe la première place. Dans toutes les régions, même si la télévision reste la source principale, Internet est considérée comme la source offrant le plus de valeur.

« Que ce soit le recours à Internet, les sms ou le niveau de possession d’ordinateurs portables, le Japon est à la pointe des tendances », note M. Hardy. « En tant que chercheurs nous devons nous poser la question de savoir si le Japon représente la nouvelle norme et, si tel est le cas, comment devons-nous nous préparer pour ce nouveau monde ? De toute évidence la méthode traditionnelle consistant à envoyer des sollicitations de participation aux enquêtes par e-mail ne suffit plus pour assurer l’avenir des études de marché. Nous avons besoin de nouveaux outils, comme SSI Dynamix(TM), notre nouvelle plate-forme dynamique d’échantillonnage qui relie toutes les sources – groupes, sites Internet, médias sociaux, partenariats affiliés et plus encore – pour transformer Internet dans sa totalité en un groupe d’enquête. »

Les points forts de l’étude sont disponibles par l’intermédiaire d’un Webinar sur demande

Les points forts de la nouvelle étude de SSI sont disponibles par l’intermédiaire d’un nouveau Webinar sur demande « Understanding and Engaging the New Consumer: Motivating Your “Typical” Targets in an Atypical World » (Comprendre et communiquer avec le nouveau consommateur : motiver vos cibles « typiques » dans un monde atypique). Le Webinar est accessible gratuitement en consultant www.surveysampling.com.

À propos de Survey Sampling International

Survey Sampling International (www.surveysampling.com) est le premier fournisseur mondial de solutions d’échantillonnage destinées aux études de marché. SSI possède des interlocuteurs dans 72 pays et dialogue avec eux par l’intermédiaire d’Internet, du téléphone et des communications mobiles/sans fil. Nos prestations comprennent les conseils en conception de questionnaire, la programmation et l’hébergement et le traitement des données. SSI compte plus de 1800 clients, y compris 48 des 50 plus importantes organisations de recherche. Fondé en 1977, SSI possède 17 bureaux répartis dans 15 pays.

Source : Survey Sampling International