Press release

Elior Group : Résultats : Exercice 2014-2015 : solide performance, en ligne avec les objectifs

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Croissance du chiffre d’affaires de 6,2 %, dont 3,0 % de croissance organique Marge d’EBITDA stable sur l’exercice à 8,4 % Cash flow opérationnel en hausse de 9,6 % Résultat net par action publié en progression de 71,1 % Dividende1 en hausse de 60,0 % à 0,32 euro Perspectives 2016 sur la voie des ambitions

  • Croissance du chiffre d’affaires de 6,2 %, dont 3,0 % de croissance
    organique
  • Marge d’EBITDA stable sur l’exercice à 8,4 %
  • Cash flow opérationnel en hausse de 9,6 %
  • Résultat net par action publié en progression de 71,1 %
  • Dividende1 en hausse de 60,0 % à 0,32 euro
  • Perspectives 2016 sur la voie des ambitions 2020

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Le groupe Elior (Paris:ELIOR) (Euronext Paris – ISIN : FR 0011950732),
un des leaders mondiaux de la restauration et des services, publie ses
résultats au 30 septembre 2015, pour l’exercice 2014-2015.

Philippe Salle, président-directeur général du groupe Elior,
commente : « Nous avons atteint l’ensemble des objectifs que le Groupe
s’était fixé pour l’exercice 2014-2015. Nous les avons même dépassés,
avec une croissance organique de 3 %. Cela témoigne de la robustesse de
nos activités et de notre capacité à saisir les opportunités de
croissance qui se présentent tout en protégeant la rentabilité de nos
opérations. L’exercice a également été marqué par la réalisation de
plusieurs acquisitions et par le lancement d’un nouveau plan stratégique
à horizon 2020 visant à accélérer le développement du Groupe. Les
chantiers du programme de transformation Tsubaki ont été initiés et
l’ensemble des collaborateurs est mobilisé autour des valeurs fortes du
Groupe pour en assurer le succès. Nous en attendons les premiers
bénéfices dès l’exercice 2015-2016, avec une croissance rentable qui
nous place sur la trajectoire de nos ambitions pour 2020 ».

1 Proposé à la prochaine assemblée générale des actionnaires

             

(en millions d’euros)

 

FY 2014-2015

 

FY 2013-2014

 

Variation

Chiffre d’affaires   5 674   5 341   +6,2 %
EBITDA 475 447 +6,2 %
En % du CA 8,4 % 8,4 % +0.0 pts
Résultat net part du Groupe 107 48 x 2.2

Cash flow opérationnel2

330 301 +9,6 %
Résultat net par action publié (€) 0,65 0,38 +71,1 %

Résultat net par action ajusté3 (€)

0,79 0,52 +51,9 %
Dividende (€)1   0,32   0,20   +60,0 %

2 EBITDA + variation du besoin en fonds de roulement –
dépenses d’investissements opérationnels nettes

3 Retraité des éléments opérationnels non courants nets de
l’effet d’impôt calculé au taux normatif de 34%

Développement commercial

L’exercice 2014-2015 a connu un développement commercial
particulièrement dynamique. Dans la restauration collective et les
services, le taux de rétention a été affecté par une plus grande
sélectivité dans les renouvellements de contrats, principalement en
France et en Italie. Au cours de l’exercice, des contrats significatifs
ont été signés en restauration collective, notamment avec La Poste, les
cliniques Vedici et Safran en restauration collective et en services en
France, l’hôpital Can Misses en Espagne, le musée du Vatican en Italie,
la cathédrale St Albans au Royaume-Uni, ainsi qu’en restauration de
concession avec l’aéroport de Los Angeles et la SNCF Gare & Connexions.

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève à 5 674 millions
d’euros
pour l’exercice 2014-2015. La progression de 6,2 % par
rapport à l’exercice précédent reflète la solide croissance organique de
3,0 % sur la période, avec une accélération au 4e trimestre
(+3,9 % par rapport au 4e trimestre 2013-2014).
L’acquisition en octobre 2014 de la société Lexington au Royaume-Uni
génère une croissance supplémentaire de 0,8 %, nette de l’effet des
cessions en décembre 2013 d’activités non stratégiques de concessions en
Argentine et au Maroc, et en juillet 2015 d’activités non stratégiques
dans l’enseignement en France.

La variation des cours de change a un impact net positif de 2,4 %,
principalement dû à l’évolution des cours du dollar américain et de la
livre sterling par rapport à l’euro. La part du chiffre d’affaires
réalisé à l’international progresse à 50 % pour l’exercice 2014-2015,
contre 47 % pour l’exercice 2013-2014.

Le chiffre d’affaires des activités restauration collective et
services
progresse de 222 millions d’euros, soit +5,9 % par rapport
à l’exercice précédent, pour s’élever à 3 995 millions d’euros en
2014-2015. Il représente 70 % du chiffre d’affaires consolidé du Groupe.

La croissance organique au cours de la période est de 2,1 %, résultant
d’un niveau d’activité particulièrement élevé à l’international.

L’impact de l’acquisition de Lexington s’élève à 51 millions d’euros.
Nette de la cession d’activités non stratégiques dans l’enseignement, la
croissance résultant des variations de périmètre représente ainsi 1,2 %
du chiffre d’affaires.

Enfin, l’effet jours, limité sur la période, représente 0,1 % du chiffre
d’affaires et l’impact de la variation des taux de change est positif de
2,5 %.

En France, la croissance organique est positive de 0,7 % et porte
le chiffre d’affaires à 2 136 millions d’euros.

  • Le marché entreprises bénéficie de la hausse du chiffre d’affaires au
    couvert mais subit une baisse de la fréquentation.
  • Le chiffre d’affaires de l’enseignement progresse, notamment grâce à
    la contribution du contrat de restauration dans les collèges des
    Hauts-de-Seine, et à l’amélioration de la fréquentation et
    l’augmentation du ticket moyen sur la période.
  • Sur le marché de la santé, le chiffre d’affaires est en hausse, tiré
    par la performance sur les sites existants.

A l’international, le chiffre d’affaires progresse de 12,6 % pour
s’établir à 1 859 millions d’euros. La croissance organique de 3,8 % est
tirée par les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Espagne, alors que
l’Italie est en repli en raison d’une plus grande sélectivité dans les
réponses aux appels d’offres et de la sortie de contrats peu rentables.
La croissance externe provenant de l’acquisition de Lexington au
Royaume-Uni et l’effet positif de l’évolution des taux de change
génèrent respectivement une croissance supplémentaire de 3,1 % et 5,7 %.

  • Le marché entreprises enregistre une croissance organique élevée grâce
    à un développement soutenu en Espagne, aux États-Unis et au
    Royaume-Uni. En Italie, les nouveaux contrats tels que Telecom Italia
    et Banca d’Italia permettent de compenser le recul constaté sur les
    sites existants.
  • Sur le marché de l’enseignement, le recul de l’activité en Italie est
    partiellement compensé par la croissance constatée sur les autres
    régions, principalement au Royaume-Uni.
  • Le marché de la santé affiche une forte croissance grâce au
    développement soutenu des activités et à la bonne performance des
    sites existants aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Espagne.

Le chiffre d’affaires de l’activité restauration de concession progresse
de 7,1 % au cours de l’exercice 2014-2015 pour s’élever à 1 679 millions
d’euros. Il représente 30 % du chiffre d’affaires consolidé du Groupe
sur la période.

La croissance organique est de 5,3 %, indiquant une accélération au 4e
trimestre (+6,4 %). Les variations de périmètre résultant de la cession
en décembre 2013 des filiales de concessions en Argentine et au Maroc
entrainent une baisse de 0,2 % du chiffre d’affaires.

Enfin les variations des taux de change, notamment du dollar américain,
ont un impact positif de 2,1 % au cours de la période.

En France, Europe du Nord et Italie, le chiffre d’affaires
progresse de 6,1 % par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à
1 006 millions d’euros. Cette croissance est le strict reflet d’une
croissance organique soutenue, particulièrement au 2nd
semestre (+7,0 %), en l’absence de variation de périmètre.

  • Le marché autoroutes bénéficie de la forte croissance constatée en
    Italie grâce à l’ouverture de nouvelles aires. Le niveau d’activité
    progresse en France, particulièrement sur le seul 4e
    trimestre.
  • La croissance du chiffre d’affaires sur le marché aéroports est tirée
    par une hausse significative de l’activité en Italie liée à la bonne
    performance constatée sur l’ensemble des aéroports. En France, la
    hausse du trafic sur les sites comparables permet de compenser en
    partie l’impact de la perte du contrat du terminal 1 de l’aéroport de
    Nice à compter de janvier 2015.
  • Le marché ville et loisirs progresse sur la période. Il bénéficie sur
    l’ensemble de l’exercice de la tenue des salons biannuels de
    l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget et de l’Automobile à Paris,
    et d’un bon niveau d’activité dans les gares en France ainsi que de
    l’effet positif de l’exposition universelle à Milan au cours de la
    seconde partie de l’année.

Dans la péninsule ibérique et aux Amériques, la croissance de
8,7 % porte le chiffre d’affaires à 673 millions d’euros pour l’exercice
2014-2015. La croissance organique s’élève à 4,0 %, avec une nette
accélération au 4e trimestre (+6,0 %).

  • Le marché autoroutes bénéficie de la montée en puissance des aires
    d’autoroutes aux Etats-Unis et de l’augmentation du trafic sur
    l’ensemble des réseaux espagnols et portugais, notamment au 4e
    trimestre.
  • Le marché aéroports bénéficie de l’ouverture de nouveaux points de
    vente et de la hausse du trafic sur certains aéroports aux Etats-Unis,
    ainsi que de la croissance enregistrée sur les aéroports espagnols,
    notamment ceux de Madrid-Barajas et de Palma où le trafic progresse
    sur la période.

Excédent brut d’exploitation (EBITDA)

L’EBITDA consolidé du Groupe a augmenté de 28 millions d’euros au cours
de l’exercice 2014-2015 pour atteindre 475 millions d’euros, soit une
marge de 8,4 % du chiffre d’affaires, stable par rapport à l’exercice
2013-2014.

L’EBITDA de l’activité restauration collective et services
s’élève à 304 millions d’euros (contre 293 millions d’euros pour
l’exercice 2013-2014), soit une marge de 7,6 % du chiffre d’affaires, en
léger retrait d’une année sur l’autre :

  • En France, il s’établit à 183 millions d’euros, soit une marge
    de 8,6 % du chiffre d’affaires, en recul de 0,1 point par rapport à
    l’exercice 2013-2014. La bonne performance des activités entreprises
    et services compense partiellement l’impact négatif des
    renouvellements et signatures de contrats dans l’enseignement et la
    santé.
  • A l’international, il progresse de 13 millions d’euros et
    s’élève à 121 millions d’euros, représentant une marge de 6,5 % du
    chiffre d’affaires, en léger repli par rapport à 2013-2014. Il
    bénéficie de la croissance du chiffre d’affaires aux Etats-Unis et au
    Royaume-Uni et de l’amélioration de la rentabilité en Italie sur
    l’ensemble de la période.

L’EBITDA de l’activité restauration de concession s’élève à 179
millions d’euros (contre 159 millions d’euros pour l’exercice
2013-2014), soit une marge de 10,7 % du chiffre d’affaires, en hausse de
0,6 point par rapport à 2013-2014 :

  • En France, Europe du Nord et Italie, il s’élève à 113 millions
    d’euros (contre 105 millions d’euros sur l’exercice 2013-2014),
    représentant une marge de 11,2 % du chiffre d’affaires, en progression
    de 0,2 point par rapport à 2013-2014. Le recul de la profitabilité
    dans les aéroports français est largement compensé par la bonne
    performance enregistrée dans l’ensemble des autres activités,
    notamment en Italie.
  • Dans la péninsule ibérique et aux Amériques, il progresse de 12
    millions d’euros sur l’exercice 2014-2015, à 66 millions d’euros,
    représentant une forte amélioration de 1,1 point du taux de marge par
    rapport à 2013-2014, tirée principalement par une amélioration de la
    profitabilité des activités d’autoroutes. Le taux de marge s’établit
    ainsi à 9,8 %.

Résultat net part du Groupe

Le résultat opérationnel non courant s’élève à -35 millions
d’euros. Il comprend d’une part des éléments non récurrents à hauteur de
26 millions d’euros tels que les frais de restructuration comptabilisés
en France, en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis ainsi que les pertes
associées à la cession d’actifs non stratégiques ou à la fermeture de
sites non rentables, et d’autre part l’amortissement des incorporels
reconnus lors de l’affectation du goodwill d’acquisitions pour une
montant de 9 millions d’euros.

Le résultat financier est en nette amélioration par rapport à
l’exercice 2013-2014, à -107 millions d’euros grâce au remboursement
anticipé d’une partie de la dette consécutivement à l’introduction en
bourse de juin 2014, aux refinancements intervenus en décembre 2014 et
mai 2015 et à l’amélioration des conditions financières de la
titrisation obtenue au 2e trimestre 2014-2015. Il est
toutefois affecté par des charges non récurrentes liées au refinancement
de la dette en euros et en dollars et à l’annulation de contrats de swap
de taux d’intérêt sur la dette senior en euros.

La charge d’impôts enregistrée en 2014-2015 s’élève à 68 millions
d’euros, contre 41 millions d’euros pour la même période de 2013-2014.
Cette hausse s’explique par la croissance du résultat taxable d’une
année sur l’autre, le taux d’imposition constaté restant stable à
environ 40 %.

Le résultat net part du Groupe est en forte progression. Il
atteint 107 millions d’euros pour l’exercice 2014-2015, contre 48
millions d’euros pour 2013-2014. Le résultat net par action publié
s’élève à 0,65 euros, contre 0,38 euros en 2013-2014. Le résultat net
par action ajusté4 s’élève à 0,79 euros, contre 0,52 euros en
2013-2014.

Cash flow opérationnel et endettement

Le cash flow opérationnel5 s’élève à 330
millions d’euros pour l’exercice 2014-2015, en hausse de 9,6 % par
rapport à 2013-2014 (301 millions d’euros) qui avait bénéficié d’une
cession de créances exceptionnelle en Espagne à hauteur de 17 millions
d’euros suite à la décision du gouvernement espagnol de réduire ses
délais de paiement. Cette progression s’explique par l’amélioration de
l’EBITDA, le maintien d’une contribution positive de la variation de BFR
et un strict contrôle des investissements.

Le free cash flow6 est stable d’une année sur l’autre
à 189 millions d’euros, pénalisé par les éléments non récurrents à
hauteur de 85 millions d’euros (contre 68 millions d’euros en
2013-2014). Il entraîne un ratio de conversion de l’EBITDA de 40 %.

4 Retraité des éléments opérationnels non courants nets de
l’effet d’impôt calculé au taux normatif de 34%

5 EBITDA + variation du besoin en fonds de roulement –
dépenses d’investissements opérationnels nettes

6 EBITDA + variation du BFR – dépenses d’investissements
opérationnels nettes – impôt cash – éléments cash non récurrents

L’endettement net s’élève à 1 452 millions d’euros au 30
septembre 2015, en hausse de 72 millions d’euros par rapport au 30
septembre 2014 en raison des acquisitions réalisées au cours de la
période (Lexington, STARR et rachats d’actions en vue de la transaction
avec Emesa pour le rachat des minoritaires dans la filiale Areas), du
versement d’un dividende au 3e trimestre et d’éléments non
récurrents liés notamment au refinancement de la dette du Groupe. Ceci
correspond à un ratio d’endettement7 de 3,04x EBITDA, à
comparer à 3,09x un an plus tôt.

Dividende

Sur la base des résultats de l’exercice 2014-2015, le conseil
d’administration du Groupe proposera à l’assemblée générale des
actionnaires de verser en 2016 un dividende de 32 centimes d’euros, en
progression de 60 % par rapport à 2013-2014 et correspondant à un ratio
de distribution de l’ordre de 40 % du résultat net par action ajusté8.

Perspectives

Les perspectives de développement en restauration collective et de
concession sont prometteuses avec des profils de croissance distincts
selon les régions et les segments de marché.

Le marché global de la restauration collective représente 430 milliards
d’euros, où les taux d’externalisation moyens de seulement 35 %
actuellement et le positionnement stratégique du Groupe offrent des
opportunités de croissance significatives.

Le marché de la restauration de concession représente près de 26
milliards d’euros et croît d’environ 4 % par an. Le Groupe est bien
positionné pour bénéficier de cette croissance structurelle et augmenter
ses parts de marché, notamment dans le segment des aéroports.

Dans le cadre du plan stratégique 2016-2020, le Groupe a entamé sa
transformation pour accélérer son développement. L’exercice 2015-2016
devrait permettre de récolter les premiers fruits de cette nouvelle
dynamique. Ainsi le Groupe anticipe pour l’ensemble de l’exercice :

  • Une croissance organique9 supérieure à 3 % hors effet des
    sorties de contrats volontaires dont l’impact sera inférieur à 150
    points de base ;
  • Un taux de marge d’EBITDA supérieur à 8,6 %, représentant une
    amélioration d’au moins 20 points de base du taux de marge d’EBITDA
    par rapport à l’exercice 2014-2015 ;
  • Une croissance significative du résultat par action et du résultat net
    par action ajusté10.

7 Calculé selon la définition du SFA : endettement net
consolidé / EBITDA proforma des acquisitions/cessions des 12 derniers
mois

8 Retraité des éléments opérationnels non courants nets de
l’effet d’impôt calculé au taux normatif de 34%

9 Hors effets de périmètre et de change

10 Retraité des éléments opérationnels non courants nets de
l’effet d’impôt calculé au taux normatif de 34%

Evènements postérieurs à la clôture

  • Le 23 novembre 2015, Elior Group a annoncé l’acquisition d’ABL
    Management, spécialiste américain de la restauration collective en
    milieux pénitentiaire et universitaire. Les sociétés acquises (STARR
    Restaurant Catering Group, Cura Hospitality et ABL Management) ont
    généré un chiffre d’affaires cumulé d’environ 150 millions de dollars
    au cours de l’exercice 2014-2015 (non consolidés dans les résultats du
    Groupe).
  • Le 3 décembre 2015, Elior Group a remporté un contrat d’envergure
    auprès de SNCF Gares & Connexions pour la gestion de 34 emplacements
    de restauration dans 8 gares de France : Gare du Nord, Lille-Europe,
    Massy TGV, Le Mans, Toulon, Versailles-Chantiers, Valenciennes et
    Bordeaux.
  • Le Groupe poursuit activement sa politique de croissance externe et
    évalue actuellement certaines opportunités d’acquisition, notamment en
    restauration collective aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Une conférence de presse aura lieu le vendredi 11 décembre 2015 à 9h30,
heure de Paris. Elle sera également accessible par webcast sur le site
Internet d’Elior Group et par téléphone au :

France : + 33 1 76 77 22 30

Royaume-Uni : + +44 20 3427 1905

États-Unis : +1 212 444 0412

 

Agenda financier :

  • 26 février 2016 : résultats du 1er trimestre
    2015-2016 – communiqué de presse avant bourse et conférence
    téléphonique
  • 27 mai 2016 : résultats du 1er semestre 2015-2016 –
    communiqué de presse avant bourse et conférence téléphonique

Annexe 1 : Évolution du chiffre d’affaires par activité et par zone
géographique

Annexe 2 : Évolution du chiffre d’affaires par zone géographique

Annexe 3 : Évolution du chiffre d’affaires par marché

Annexe 4 : ÉBITDA par activité et zone géographique

Annexe 5 : ÉBIT par activité et zone géographique

Annexe 6 : États financiers consolidés

Le présent communiqué de presse est publié en français et en anglais.
En cas de divergence entre ces versions, la version originale rédigée en
français fait foi.

 

À propos du groupe Elior

 

Créé en 1991, le groupe Elior, un des leaders mondiaux de la
restauration et des services, est aujourd’hui le restaurateur de
référence dans le monde de l’entreprise, de l’enseignement et de
la santé, ainsi que dans l’univers du voyage.

En 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 5 674
millions d’euros dans 13 pays. Ses 108 000 collaborateurs
accueillent chaque jour 4 millions de clients dans 18 600
restaurants et points de vente. Leur mission est d’accueillir et
prendre soin de chacun grâce à des solutions de restauration et
des services personnalisés pour une expérience consommateur
innovante.

Particulièrement attentif à sa responsabilité sociétale, le groupe
Elior est adhérent au Pacte mondial des Nations unies depuis 2004.
L’exigence professionnelle de ses équipes, leur engagement
quotidien pour la qualité et à l’innovation, et leur attachement à
proposer un moment privilégié s’expriment dans la signature « Time
savored ».

 

Pour plus de renseignements : http://www.eliorgroup.com
Elior Group sur Twitter : @Elior_Group
/ @Elior_France

Annexe 1 : Evolution du chiffre d’affaires par activité et par zone
géographique

                             
EN MILLIONS D’EUROS   1er trim. 2014-2015   1er trim. 2013-2014   Croissance organique1   Effet jours   Effet périmètre2   Effet change3   Variation totale
France   555,3   553,1   0,4%   0,0%   0,0%   0,0%   0,4%
International   487,3   435,8   5,9%   0,0%   2,9%   3,0%   11,8%
Restauration collective et services   1 042,6   989,0   2,8%   0,0%   1,3%   1,3%   5,4%
France, Europe du Nord, Italie   230,5   218,5   5,5%   0,0%   0,0%   0,0%   5,5%
Péninsule ibérique et Amériques   146,7   141,3   3,4%   0,0%   -2,2%   2,6%   3,8%
Restauration de concession   377,2   359,8   4,7%   0,0%   -0,9%   1,0%   4,9%
TOTAL GROUPE   1 419,8   1 348,7   3,3%   0,0%   0,7%   1,2%   5,3%
                             
EN MILLIONS D’EUROS   2ème trim. 2014-2015   2ème trim. 2013-2014   Croissance organique1   Effet jours   Effet périmètre2   Effet change3   Variation totale
France   568,8   559,9   1,1%   0,5%   0,0%   0,0%   1,6%
International   492,1   441,4   2,6%   0,0%   2,8%   6,1%   11,5%
Restauration collective et services   1 060,9   1 001,4   1,8%   0,3%   1,2%   2,7%   5,9%
France, Europe du Nord, Italie   202,0   194,0   4,1%   0,0%   0,0%   0,0%   4,1%
Péninsule ibérique et Amériques   139,9   127,8   2,6%   0,0%   -0,7%   7,6%   9,5%
Restauration de concession   341,9   321,8   3,5%   0,0%   -0,3%   3,0%   6,3%
TOTAL GROUPE   1 402,8   1 323,1   2,2%   0,2%   0,9%   2,7%   6,0%
                             
EN MILLIONS D’EUROS   3ème trim. 2014-2015   3ème trim. 2013-2014   Croissance organique1   Effet jours   Effet périmètre2   Effet change3   Variation totale
France   540,4   538,9   0,5%   -0,2%   0,0%   0,0%   0,3%
International   474,6   422,7   2,3%   0,0%   3,1%   6,9%   12,3%
Restauration collective et services   1 015,0   961,6   1,3%   -0,1%   1,4%   3,0%   5,5%
France, Europe du Nord, Italie   264,0   245,7   7,5%   0,0%   0,0%   0,0%   7,5%
Péninsule ibérique et Amériques   179,0   161,5   3,2%   0,0%   0,5%   7,1%   10,8%
Restauration de concession   443,0   407,2   5,8%   0,0%   0,2%   2,8%   8,8%
TOTAL GROUPE   1 458,0   1 368,8   2,6%   -0,1%   1,0%   3,0%   6,5%
                             
EN MILLIONS D’EUROS   4ème trim. 2014-2015   4ème trim. 2013-2014   Croissance organique1   Effet jours   Effet périmètre2   Effet change3   Variation totale
France   471,5   470,0   0,9%   0,3%   -0,9%   0,0%   0,3%
International   405,3   351,9   4,5%   0,0%   3,7%   7,0%   15,2%
Restauration collective et services   876,9   821,9   2,4%   0,2%   1,1%   3,0%   6,7%
France, Europe du Nord, Italie   309,2   289,9   6,6%   0,0%   0,0%   0,0%   6,6%
Péninsule ibérique et Amériques   207,4   188,3   6,0%   0,0%   0,0%   4,1%   10,1%
Restauration de concession   516,6   478,2   6,4%   0,0%   0,0%   1,6%   8,0%
TOTAL GROUPE   1 393,4   1 300,1   3,9%   0,1%   0,7%   2,5%   7,2%

Cumul 12 mois

                             
EN MILLIONS D’EUROS   12 mois 2014-2015   12 mois 2013-2014   Croissance organique1   Effet jours   Effet périmètre2   Effet change3   Variation totale
France   2 136,0   2 122,0   0,7%   0,2%   -0,2%   0,0%   0,7%
International   1 859,3   1 651,8   3,8%   0,0%   3,1%   5,7%   12,6%
Restauration collective et services   3 995,3   3 773,8   2,1%   0,1%   1,2%   2,5%   5,9%
France, Europe du Nord, Italie   1 005,7   948,1   6,1%   0,0%   0,0%   0,0%   6,1%
Péninsule ibérique et Amériques   673,0   618,9   4,0%   0,0%   -0,5%   5,2%   8,7%
Restauration de concession   1 678,7   1 567,0   5,3%   0,0%   -0,2%   2,1%   7,1%
TOTAL GROUPE   5 674,1   5 340,8   3,0%   0,1%   0,8%   2,4%   6,2%

Annexe 2 : Evolution du chiffre d’affaires par zone géographique

                             
EN MILLIONS D’EUROS   1er trim. 2014-2015   1er trim. 2013-2014   Croissance organique1   Effet jours   Effet périmètre2   Effet change3   Variation totale
France   723,6   720,0   0,5%   0,0%   0,0%   0,0%   0,5%
Reste Europe   529,7   481,1   6,5%   0,0%   2,6%   1,0%   10,1%
Reste Monde   166,5   147,6   6,8%   0,0%   -2,1%   8,0%   12,8%
TOTAL GROUPE   1 419,8   1 348,7   3,3%   0,0%   0,7%   1,2%   5,3%
                             
EN MILLIONS D’EUROS   2ème trim. 2014-2015   2ème trim. 2013-2014  

Croissance organique1

  Effet jours  

Effet périmètre2

 

Effet change3

  Variation totale
France   713,5   705,1   0,8%   0,4%   0,0%   0,0%   1,2%
Reste Europe   509,8   475,4   2,9%   0,0%   2,6%   1,7%   7,2%
Reste Monde   179,6   142,6   6,7%   0,0%   -0,6%   19,8%   25,9%
TOTAL GROUPE   1 402,8   1 323,1   2,2%   0,2%   0,9%   2,7%   6,0%

Contacts

Contacts presse
Anna Adlewska / Caroline Guilhaume, +33 (0)1 47 03
68 10
anna.adlewska@fticonsulting.com
/ caroline.guilhaume@fticonsulting.com
ou
Contact
investisseurs
Elior Group
Marie de Scorbiac, +33 (0)1 40 19 51
09
marie.descorbiac@elior.com
eliorgroup.com

Read full story here