Press release

General Cable publie ses résultats pour le deuxième trimestre 2015

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

HIGHLAND HEIGHTS, Kentucky (USA)–(BUSINESS WIRE)–General Cable Corporation (NYSE : BGC) a publié aujourd’hui ses résultats pour le deuxième trimestre clos au 3 juillet 2015. Au cours du trimestre, la société a enregistré un bénéfice ajusté par action provenant des activités poursuivies de 0,36 $ et un bénéfice d’exploitation ajusté provenant des activités poursuivies de 55

HIGHLAND HEIGHTS, Kentucky (USA)–(BUSINESS WIRE)–General Cable Corporation (NYSE : BGC) a publié aujourd’hui ses
résultats pour le deuxième trimestre clos au 3 juillet 2015. Au cours du
trimestre, la société a enregistré un bénéfice ajusté par action
provenant des activités poursuivies de 0,36 $ et un bénéfice
d’exploitation ajusté provenant des activités poursuivies de 55 millions
de dollars. Un bénéfice de (0,03 $) par action et un bénéfice
d’exploitation de 24 millions de dollars ont été déclarés pour le
trimestre. Voir le rapprochement des résultats ajustés et des résultats
déclarés ainsi que des renseignements connexes en page 4 du présent
communiqué de presse.

Faits marquants

  • Michael T. McDonnell a pris ses fonctions en tant que
    président-directeur général avec effet le 1er juillet
  • Le bénéfice d’exploitation ajusté de 55 millions de dollars et
    le BPA ajusté de 0,36 $ pour le deuxième trimestre reflètent le solide
    rendement des projets clés en main de câbles sous-marins de la société
    en Europe et de ses activités dans les secteurs des services publics
    d’électricité et des télécommunications en Amérique du Nord, ainsi que
    les économies de 8 millions de dollars réalisées au cours du trimestre
  • Le bénéfice d’exploitation ajusté pour le premier semestre 2015
    était de 103 millions de dollars, en hausse d’environ 50 % par rapport
    au deuxième trimestre 2014 et de 20 % par rapport au premier trimestre
    2015
  • Les liquidités de 75 millions de dollars générées au cours du
    premier semestre 2015 reflètent la poursuite d’une gestion efficace du
    fonds de roulement en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Europe
  • La dette nette a été réduite de 126 millions de dollars au cours
    du premier semestre et au 3 juillet 2015, la société avait conservé
    des liquidités de 375 millions de dollars, en vertu des facilités de
    crédit dont elle dispose en Amérique du Nord et en Europe
  • La société a annoncé un accord définitif portant sur la vente
    d’une partie de ses activités en Asie-Pacifique, notamment en
    Thaïlande, en Chine, en Nouvelle-Zélande et en Australie, pour un
    montant en espèces d’environ 205 millions de dollars

    • À la conclusion de cette vente, au troisième trimestre, la
      société aura généré des liquidités d’environ 293 millions de
      dollars de son programme de désinvestissement qui est une des
      priorités de la direction, même avant le désinvestissement en
      Afrique

Michael T. McDonnell, président-directeur général, a déclaré : « Notre
priorité reste l’exécution opérationnelle, malgré une demande
irrégulière sur le marché final. Nous avons réalisé des progrès
considérables en ce qui concerne l’optimisation de nos actifs et de nos
coûts, ce qui nous a permis d’améliorer le rendement sur des marchés
finaux clés et de générer des liquidités. Nos solides résultats au
deuxième trimestre ont donc reflété des économies de restructuration et
la poursuite de nos projets clés en main de câbles sous-marins, ainsi
que le rendement amélioré de nos activités d’infrastructure énergétique
et de communications en Amérique du Nord. »

Demande sectorielle

Amérique du Nord – le volume unitaire a
augmenté de 3 % par rapport à la même période l’année précédente en
raison notamment des produits d’infrastructure énergétique, en
particulier des câbles de transmission. Par rapport au trimestre
précédent, le volume unitaire a baissé de 5 % du fait de
l’affaiblissement de la demande sur la plupart des activités pendant le
deuxième trimestre, après un début d’année prometteur, notamment pour
les produits d’infrastructure électrique, y compris les produits
industriels. Dans l’ensemble, le volume unitaire au cours du premier
semestre 2015 était en hausse de 6 % par rapport à l’année précédente,
principalement attribuable à la demande en produits pour les services
d’électricité, les communications et en tiges et bandes de métal.

Europe – le volume unitaire a baissé de 23
% par rapport à la même période l’année précédente, en raison
principalement de l’impact des activités de restructuration, alors que
la société s’est retirée de certains marchés à faible valeur ajoutée.
Par rapport au trimestre précédent, le volume unitaire est resté stable
au deuxième trimestre. La société poursuit ses projets clés en main de
câbles terrestres et sous-marins qui représentaient 225 millions de
dollars à la fin du deuxième trimestre. Dans l’ensemble, les appels
d’offre pour les projets clés en main de câbles terrestres et
sous-marins étaient encourageants en dépit de la conjoncture difficile
dans toute l’Europe.

Amérique latine (hors Venezuela) – à
l’exclusion des produits à forte teneur en métal, comme les barres de
cuivre au Chili et les câbles de transmission aérienne au Brésil, le
volume unitaire au cours du premier semestre 2015 était en baisse de 5 %
par rapport à la même période l’année précédente.

Autres dépenses

Des dépenses de 6 millions de dollars au deuxième trimestre comprenaient
des pertes de 4 millions de dollars évaluées à la valeur du marché sur
les instruments dérivés utilisés à titre de couverture des risques
économiques et des pertes de 2 millions de dollars sur les opérations
conclues en monnaies étrangères.

Dette nette – hors Venezuela

La dette nette s’élevait à 1093 millions de dollars à la fin du deuxième
trimestre de 2015, en baisse de 126 millions de dollars par rapport à la
fin de 2014. La diminution de la dette nette est principalement
attribuable à la gestion efficace du fonds de roulement au cours du
premier semestre de l’année, notamment des stocks, et à l’affectation du
produit de la vente de participations de la société dans des
coentreprises aux Fidji et en Chine.

Activités abandonnées

La vente des participations de la société dans Phelps Dodge
International Philippines, Inc., Dominion Wire and Cables (Fiji) et
Keystone Electric Wire and Cable (Chine), combinée aux activités
classées à titre d’actif destiné à la vente en Thaïlande, en Chine, en
Nouvelle-Zélande, en Australie et en Inde (conjointement les « activités
abandonnées en Asie-Pacifique ») entraînera l’abandon par la société
d’une région géographique importante nécessitant une présentation
distincte dans les états financiers de la société. En conséquence, à
partir du deuxième trimestre 2015, la société a reclassé les résultats
de la période actuelle et de la période précédente des activités
abandonnées en Asie-Pacifique à titre d’activités abandonnées. Par suite
de ce changement, le secteur Asie-Pacifique et Afrique est désormais
composé principalement d’activités situées en Afrique. Les résultats
financiers des activités de la société en Afrique sont présentés à titre
d’activités poursuivies dans ses états financiers, mais ont été exclus
du rapport de gestion qui porte sur l’Amérique du Nord, l’Amérique
latine et l’Europe.

Perspectives des activités poursuivies pour le
troisième trimestre 2015 en Amérique du Nord, en Amérique latine et en
Europe (à l’exclusion du Venezuela et des activités poursuivies en
Asie-Pacifique et en Afrique)

Les revenus du troisième trimestre devraient atteindre entre 0,975 et
1,025 milliard de dollars. Le volume unitaire devrait rester stable au
prochain trimestre. La société prévoit un bénéfice d’exploitation ajusté
de l’ordre de 25 à 40 millions de dollars au troisième trimestre, qui
tient compte d’un impact des coûts des métaux compris entre 15 et 20
millions de dollars, ainsi que de l’impact d’un ralentissement des
projets clés en main de câbles sous-marins en Europe. Ces impacts seront
partiellement compensés par les économies attendues à la suite des
mesures de restructuration qui devraient permettre à la société
d’économiser annuellement entre 30 et 40 millions de dollars en 2015.
Les gains ajustés devraient se situer dans la fourchette de 0,02 à 0,22
$ par action au troisième trimestre. Les perspectives de la société pour
le troisième trimestre se fondent sur des prix de 2,36 $ pour le cuivre
(COMEX) et de 0,72 $ pour l’aluminium (LME) et des taux de change
constants. Les perspectives pour le troisième trimestre ne prennent pas
en compte les résultats d’exploitation pour le Venezuela,
l’Asie-Pacifique et l’Afrique.

« Nous continuerons de concentrer nos efforts sur l’exécution
opérationnelle. Parallèlement, nous développerons un nouveau plan
stratégique qui permettra de créer une valeur appréciable et durable
pour nos actionnaires, en profitant de nos positions dominantes sur les
marchés sur lesquels nous possédons un avantage concurrentiel », a
conclu M. McDonnell.

Mesures financières non PCGR

Le bénéfice d’exploitation ajusté (correspondant au bénéfice
d’exploitation avant les dépenses extraordinaires, non récurrentes ou
exceptionnelles et certains autres éléments), les gains ajustés par
action (correspondant aux gains dilués par action avant les dépenses
extraordinaires, non récurrentes ou exceptionnelles et certains autres
éléments) et la dette nette (correspondant à la dette à long terme plus
la partie à court terme de la dette à long terme moins les liquidités et
les quasi-liquidités) sont des « mesures financières non PCGR » selon
les termes des règles de la Securities and Exchange Commission. Les
revenus ajustés en fonction des métaux, le bénéfice d’exploitation
ajusté et le bénéfice réalisé sur les ventes ajusté en fonction des
métaux par secteur, des mesures financières non PCGR, sont aussi
présentées dans le présent communiqué de presse. Voir la rubrique «
Informations sectorielles ».

Les mesures financières non PCGR définies par la société sont indiquées
aux présentes parce que la direction pense qu’elles sont utiles pour
analyser les résultats d’exploitation de l’entreprise et qu’elles sont
conformes à la manière dont la direction examine les tendances
économiques sous-jacentes. Il se peut que l’utilisation de ces mesures
non PCGR ne concorde pas avec des mesures similaires présentées par
d’autres sociétés, aussi ne doivent-elles être utilisées que
conjointement avec les résultats de la société rapportés selon les PCGR.
Les résultats et les perspectives ajustés pour le troisième trimestre
2015 reflètent l’élimination de l’impact de nos activités au Venezuela
sur une base autonome étant donné l’incertitude économique et politique
persistante dans ce pays, principalement alimentée par le régime de
change, les réglementations imposées par le gouvernement, les contrôles
des prix et l’accès limité aux dollars américains nécessaires à
l’importation des matières premières. Cependant, nous prévoyons de
poursuivre nos activités au Venezuela de façon limitée, mais nous ne
pouvons pas faire de prédictions concernant les revenus ou dépenses
futurs de notre société dans ce pays. La dette nette et certains
résultats historiques de nos activités au Venezuela figurent dans la
présentation à l’intention des investisseurs relative au deuxième
trimestre 2015, laquelle est publiée sur le site Web de la société. Les
résultats ajustés ainsi que les perspectives pour le troisième trimestre
2015 reflètent la soustraction des résultats d’exploitation en
Asie-Pacifique et en Afrique étant donné que nous sommes en train de
nous départir de ces activités et que par conséquent nous ne pouvons pas
faire de prédictions au titre du bénéfice d’exploitation ou des dépenses
encourues à l’avenir. Aux fins comptables, les activités poursuivies en
Asie-Pacifique et en Afrique (qui consistent principalement
d’entreprises situées en Afrique) ne peuvent pas être présentées à titre
d’activités abandonnées.

En ce qui concerne les prévisions de la société quant aux revenus dans
ses principaux marchés et quant au bénéfice d’exploitation ajusté et au
bénéfice par action ajusté au troisième trimestre 2015, la société n’est
pas en mesure de fournir un rapprochement des mesures financières non
PCGR et PCGR car cela ne donne pas d’indications précises concernant les
diverses dépenses extraordinaires, non récurrentes ou exceptionnelles,
et certains autres éléments. Ces éléments ne se sont pas encore
présentés, sont hors du contrôle de la société et/ou ne peuvent être
raisonnablement prévus. Par conséquent, un rapprochement des mesures non
PCGR prévues et des mesures PCGR est d’un point de vue pratique
difficile à fournir sans des efforts déraisonnables et la société n’est
pas en mesure de traiter de l’importance possible des informations non
disponibles.

Un rapprochement entre le bénéfice d’exploitation et le bénéfice par
action PCGR ainsi qu’entre le bénéfice d’exploitation et le bénéfice par
action ajustés est présenté ci-dessous :

  2e trimestre   1er trimestre
2015  

2014(1)

2015(1)

En millions, sauf pour les montants par action Bénéfice

d’exploitation

  BPA

Bénéfice
d’exploitation

  BPA

Bénéfice
d’exploitation

  BPA
Issu des activités poursuivies $ 23,7   $ (0,03 ) $ 22,8   $ (0,28 ) $ 16,2   $ (0,69 )
Ajustements pour rapprocher le bénéfice d’exploitation/BPA
Charge d’intérêt de la dette hors caisse 0,01 0,01 0,01
(Gains) pertes évalué(e)s à la valeur du marché sur les instruments
dérivés
0,04 (0,05 ) 0,01
Frais de restructuration et de licenciement 9,3 0,10 22,8 0,39 17,2 0,23
Frais de retraitement et frais juridiques 2,9 0,02 3,7 0,05 7,4 0,10
Mesures incitatives aux nouveaux clients 4,6 0,06
Dépréciation du fonds commercial/des actifs incorporels 2,1 0,03
(Bénéfice) perte sur la vente d’actifs 11,6 0,13 (0,9 ) (0,01 )
(Bénéfice) perte attribuable aux activités au Venezuela(2) (0,6 ) (0,01 ) 1,1 (0,02 ) 5,1 0,59

(Bénéfice) perte attribuable aux activités poursuivies –
Asie-Pacifique et Afrique

3,5 0,04 (4,1 ) (0,02 ) 3,4 0,11
Ajustement du taux d’imposition effectif                   0,15            
Total des ajustements   31,3       0,39     25,6       0,54     32,2       1,04  
Montants ajustés $ 55,0     $ 0,36   $ 48,4     $ 0,26   $ 48,4     $ 0,35  
 
REMARQUE :   Le tableau ci-dessus reflète un taux d’imposition effectif ajusté de
40 % pour toutes les périodes présentées
(1) Reclassé pour refléter la présentation des activités abandonnées
(2) Le BPA du premier trimestre 2015 reflète une perte de 22 millions de
dollars attribuable à l’adoption du régime de change SIMADI et à la
réévaluation du bilan des activités locales au taux de 193 bolivars
par dollar américain
 

Conférence téléphonique et présentation à
l’intention des investisseurs

General Cable commentera ses résultats du deuxième trimestre lors d’une
conférence téléphonique qui sera diffusée en direct à 8 h 30, heure de
l’Est des États-Unis, le 6 août 2015. La diffusion Web en direct de la
conférence téléphonique de la société sera disponible en mode audio
uniquement et accessible à la page « Investor Relations » (Relations
avec les investisseurs) de notre site Web à l’adresse www.generalcable.com.
Une présentation destinée aux investisseurs figure également sur notre
site Web et il y sera fait référence tout au long de la conférence
téléphonique.

General Cable Corporation (NYSE : BGC), une société figurant au
classement Fortune 500, est un leader mondial dans le développement, la
conception, la fabrication, la commercialisation et la distribution de
produits et systèmes de fils et câbles en cuivre, en aluminium et en
fibre optique pour les marchés de l’énergie, de l’industrie, des
produits spécialisés, de la construction et des communications.
Consultez notre site Web à l’adresse www.generalcable.com.

Note de mise en garde concernant les énoncés
prospectifs

Certaines déclarations figurant dans le présent communiqué de presse
constituent des énoncés prospectifs impliquant des risques et des
incertitudes, prédisant ou décrivant des tendances ou événements futurs
et ne se rapportant pas uniquement à des faits historiques. Les énoncés
prospectifs comprennent notamment les attentes exprimées contenant les
expressions suivantes : « penser », « s’attendre à », « anticiper », «
envisager », « estimer », « projeter », « planifier », « supposer », «
chercher à » ou d’autres expressions similaires ou des verbes au
conditionnel ou au futur, bien que tous les énoncés prospectifs ne
contiennent pas ces termes. Les résultats réels peuvent différer
considérablement de ceux qui sont présentés dans les énoncés
prospectifs, compte tenu de facteurs, risques et incertitudes, dont
beaucoup échappent à notre contrôle. Ces facteurs incluent, sans
toutefois s’y limiter : la solidité économique et la nature
concurrentielle des marchés géographiques desservis par la société ;
notre aptitude à accroître la capacité de fabrication et la productivité
; notre capacité à augmenter nos prix de vente au cours de périodes de
hausse des prix des matières premières ; notre capacité à servir et
répondre à toutes les exigences dans le cadre de notre dette et à
maintenir des facilités de crédit et lignes de crédit adéquates aux
plans national et international ; notre capacité à établir et à
maintenir des contrôles internes ; l’impact de jugements ou de
règlements de poursuites et de litiges futurs inattendus ; l’impact des
fluctuations du taux de change des devises étrangères ; l’impact des
dépréciations à venir ; la conformité aux lois américaines et
étrangères, y compris la Foreign Corrupt Practices Act ; notre capacité
à réaliser les économies de coûts et les gains d’efficacité prévus ainsi
qu’à générer les autres retombées prévues dans le cadre de notre
programme de restructuration et de nos autres initiatives stratégiques,
y compris notre plan de mettre fin à toutes nos activités en
Asie-Pacifique et en Afrique, et les autres risques énoncés en détail à
l’occasion dans les documents déposés par la société auprès de la
Securities and Exchange Commission (SEC), y compris notamment son
rapport annuel sur le formulaire 10-K déposé auprès de la SEC le 2 mars
2015 et les documents déposés ultérieurement auprès de cet organisme. En
conséquence, il est recommandé au lecteur de ne pas se fier outre mesure
à ces énoncés prospectifs. General Cable n’est tenue à aucune
obligation, et, par la présente, décline toute obligation, sauf exigence
des lois en vigueur relatives aux valeurs mobilières, de mise à jour
d’énoncés prospectifs suite à de nouvelles informations, des événements
futurs ou d’autres facteurs.

TABLEAUX

General Cable Corporation et filiales
Comptes d’exploitation consolidés
(en millions, sauf pour les données par action)
(non vérifiés)
       
 
Trimestre fiscal clos au Semestre fiscal clos au
3 juillet 27 juin 3 juillet 27 juin
2015 2014 2015 2014
Ventes nettes $ 1.113,4 $ 1.387,3 $ 2.284,5 $ 2.688,8
Coût des biens vendus   990,2     1.261,1     2.047,6     2.444,8  
Bénéfice brut 123,2 126,2 236,9 244,0
 

Frais de vente, généraux et administratifs

97,8 101,3 195,3 209,3
Dépréciation du fonds commercial 93,5
Dépréciation des actifs corporels   1,7     2,1     1,7     75,0  
Bénéfice (perte) d’exploitation 23,7 22,8 39,9 (133,8 )
Autres revenus (dépenses) (6,0 ) 3,4 (31,8 ) (92,8 )
Revenus (dépenses) d’intérêts :
Dépenses d’intérêts (25,3 ) (29,1 ) (49,7 ) (55,9 )
Revenus d’intérêts   0,5     0,6     1,0     1,5  
  (24,8 )   (28,5 )   (48,7 )   (54,4 )
 
Revenu (perte) avant impôt sur les bénéfices (7,1 ) (2,3 ) (40,6 ) (281,0 )
Crédit (charge) d’impôt sur les bénéfices 5,5 (11,8 ) 4,1 4,3
Quote-part des bénéfices (pertes) net(te)s des sociétés affiliées       0,4     0,2     0,6  
Revenu (perte) net(te) issu(e) des activités poursuivies (1,6 ) (13,7 ) (36,3 ) (276,1 )
Revenu (perte) net(te) issu(e) des activités abandonnées, après impôt   (6,8 )   (9,0 )   (13,0 )   (86,0 )

Bénéfice (perte) net(te), y compris participations minoritaires

(8,4 ) (22,7 ) (49,3 ) (362,1 )
Moins : bénéfice (perte) net(te) attribuable aux participations
minoritaires
  (1,5 )   2,1     (4,3 )   (21,9 )
Bénéfice (perte) net(te) attribuable aux détenteurs d’actions
ordinaires de la société
$ (6,9 ) $ (24,8 ) $ (45,0 ) $ (340,2 )
 
Bénéfice (perte) par action issu(e) des activités poursuivies
Bénéfice (perte) par action ordinaire – résultat de base $ (0,03 ) $ (0,28 ) $ (0,72 ) $ (5,56 )
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires – résultat de base   48,9     48,7     48,8     48,9  

Bénéfice (perte) par action ordinaire – après dilution

$ (0,03 ) $ (0,28 ) $ (0,72 ) $ (5,56 )

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires – après dilution

  48,9     48,7     48,8     48,9  
 
Bénéfice (perte) par action – bénéfice (perte) net(te)
Bénéfice (perte) par action ordinaire – résultat de base $ (0,14 ) $ (0,51 ) $ (0,92 ) $ (6,96 )
Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires – résultat de base   48,9     48,7     48,8     48,9  

Bénéfice (perte) par action ordinaire – après dilution

$ (0,14 ) $ (0,51 ) $ (0,92 ) $ (6,96 )

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires – après dilution

  48,9     48,7     48,8     48,9  
 
General Cable Corporation et filiales
Comptes d’exploitation consolidés
Informations sectorielles
(en millions)
(non vérifiés)
               
Trimestre fiscal clos au Semestre fiscal clos au
3 juillet   27 juin 3 juillet   27 juin
2015 2014 2015 2014
Chiffre d’affaires déclaré
Amérique du Nord $ 609,4 $ 645,3 $ 1.247,6 $ 1.240,0
Europe 250,9 349,7 512,7 672,8
Amérique latine 188,8 302,3 394,1 591,0
Asie-Pacifique et Afrique   64,3     90,0     130,1     185,0  
Total $ 1.113,4   $ 1.387,3   $ 2.284,5   $ 2.688,8  
 
Chiffre d’affaires (sur base ajustée sur le prix des métaux)(1)
Amérique du Nord $ 609,4 $ 616,4 $ 1.247,6 $ 1.184,8
Europe 250,9 337,3 512,7 644,1
Amérique latine 188,8 281,8 394,1 546,8
Asie-Pacifique et Afrique   64,3     84,7     130,1     171,6  
Total $ 1.113,4   $ 1.320,2   $ 2.284,5   $ 2.547,3  
 
Livres de métal vendues
Amérique du Nord 138,7 134,3 284,8 269,0
Europe 41,4 53,8 83,1 105,2
Amérique latine 56,7 84,5 125,1 160,5
Asie-Pacifique et Afrique   16,4     19,4     33,8     39,1  
Total   253,2     292,0     526,8     573,8  
 
Bénéfice (perte) d’exploitation
Amérique du Nord $ 30,9 $ 18,9 $ 60,5 $ 51,6
Europe (1,2 ) 14,9 4,7 4,6
Amérique latine (2,5 ) (15,2 ) (18,4 ) (180,2 )
Asie-Pacifique et Afrique   (3,5 )   4,2     (6,9 )   (9,8 )
Total $ 23,7   $ 22,8   $ 39,9   $ (133,8 )
 
Bénéfice (perte) d’exploitation ajusté(e) (2)
Amérique du Nord $ 43,8 $ 37,4 $ 82,7 $ 74,0
Europe 11,2 14,9 26,2 8,2
Amérique latine       (3,9 )   (5,5 )   (12,7 )
Total $ 55,0   $ 48,4   $ 103,4   $ 69,5  
 
Rendement sur les ventes sur base ajustée sur le prix des métaux(3)
Amérique du Nord 7,2 % 6,1 % 6,6 % 6,2 %
Europe 4,5 % 4,4 % 5,1 % 1,3 %
Amérique latine 0,0 % -1,4 % -1,4 % -2,3 %
Total 5,2 % 3,9 % 4,8 % 2,9 %
 
Dépenses d’investissement
Amérique du Nord $ 5,0 $ 6,6 $ 11,6 $ 15,9
Europe 5,5 2,5 8,5 5,4
Amérique latine 1,1 5,9 6,7 16,8
Asie-Pacifique et Afrique   0,5     1,3     3,5     3,8  
Total $ 12,1   $ 16,3   $ 30,3   $ 41,9  
 
Dépréciation et amortissement
Amérique du Nord $ 10,3 $ 11,7 $ 20,6 $ 22,9
Europe 5,9 9,1 13,9 18,1
Amérique latine 4,9 7,3 10,1 14,4
Asie-Pacifique et Afrique   1,5     1,7     2,8     3,2  
Total $ 22,6   $ 29,8   $ 47,4   $ 58,6  
 
CA par principales lignes de produits
Services publics d’électricité $ 373,3 $ 442,6 $ 763,6 $ 834,6
Infrastructures électriques 318,7 391,2 662,2 785,1
Construction 221,0 304,0 439,3 605,1
Communications 142,3 149,2 280,3 269,8
Produits de laminage   58,1     100,3       139,1     194,2  
Total $ 1.113,4   $ 1.387,3     $ 2.284,5   $ 2.688,8  
 
(1) Les revenus ajustés en fonction des métaux, une mesure
financière non PCGR, sont indiqués afin d’éliminer une estimation de
la volatilité du prix des métaux de la comparaison des revenus d’une
période par rapport à une autre.
 
(2) Le bénéfice d’exploitation ajusté est une mesure financière
non PCGR. La société présente le bénéfice d’exploitation ajusté par
secteur parce que la direction pense cette mesure est utile pour
analyser les résultats d’exploitation de l’entreprise et qu’elle est
conforme avec la manière dont la direction examine les tendances
économiques sous-jacentes. La présentation à l’intention des
investisseurs affichée sur le site Web de la société comprend en
annexe un rapprochement du bénéfice d’exploitation déclaré par
segment et du bénéfice d’exploitation ajusté par segment pour le
deuxième trimestre de 2015.
 
(3) Le rendement des ventes sur base ajustée sur le prix des
métaux est calculé sur le bénéfice d’exploitation ajusté.
 

Contacts

General Cable Corporation
Len Texter, 859-572-8684
Vice-président,
Finances et Relations avec les investisseurs

Read full story here