Press release

Gilead Sciences annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2015

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

FOSTER CITY, Californie–(BUSINESS WIRE)–Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé aujourd’hui ses résultats d’exploitation pour le trimestre clos le 30 juin 2015. Les résultats financiers qui suivent comparent les résultats du deuxième trimestre 2015 à ceux du deuxième trimestre 2014 en glissement annuel. Le chiffre d’affaires total a atteint 8,2 milliards USD en 2015 par rapport à 6,5 milliards USD en 2014. En 2015, le résultat net a atteint 4,5 milliards USD,

FOSTER CITY, Californie–(BUSINESS WIRE)–Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé aujourd’hui ses
résultats d’exploitation pour le trimestre clos le 30 juin 2015. Les
résultats financiers qui suivent comparent les résultats du deuxième
trimestre 2015 à ceux du deuxième trimestre 2014 en glissement annuel.
Le chiffre d’affaires total a atteint 8,2 milliards USD en 2015 par
rapport à 6,5 milliards USD en 2014. En 2015, le résultat net a
atteint 4,5 milliards USD, soit 2,92 USD par action diluée, comparé
à 3,7 milliards USD, soit 2,20 USD par action diluée en 2014. Le
résultat net non PCGR (non conforme aux principes comptables
généralement reconnus), lequel exclut des montants liés aux
acquisitions, à la restructuration, à la rémunération à base d’actions
et autres, a été de 4,8 milliards USD, soit 3,15 USD par action diluée
en 2015, comparé à 3,9 milliards USD, soit 2,36 USD par action diluée
en 2014.

  Trois mois clos au   Six mois clos le
30 juin 30 juin
(en millions, sauf montants par action) 2015   2014 2015   2014
Ventes de produits $ 8 126 $ 6 413 $ 15 531 $ 11 284
Redevances, contrats et autres revenus 118   122   307   250
Total du chiffre d’affaires $ 8 244   $ 6 535   $ 15 838   $ 11 534
 
Résultat net imputable à Gilead $ 4 492 $ 3 656 $ 8 825 $ 5 883
Résultat net non PCGR imputable à Gilead $ 4 845 $ 3 929 $ 9 449 $ 6 417
 
BPA dilué $ 2,92 $ 2,20 $ 5,68 $ 3,52
BPA dilué non PCGR $ 3,15 $ 2,36 $ 6,08 $ 3,84
 

Ventes de produits

Les ventes de produits ont atteint 8,1 milliards USD au deuxième
trimestre 2015, comparé à 6,4 milliards USD au deuxième trimestre 2014.
Aux États-Unis, les ventes de produits ont atteint 5,6 milliards USD,
comparé à 4,8 milliards USD au deuxième trimestre 2014. En Europe, les
ventes de produits ont atteint 2,0 milliards USD comparativement
à 1,3 milliard USD pour la même période en 2014.

Ventes de produits antiviraux

Les ventes de produits antiviraux ont atteint 7,6 milliards USD au
deuxième trimestre 2015, soit une hausse par rapport
aux 6,0 milliards USD du second trimestre 2014 principalement en raison
des ventes du Harvoni® (ledipasvir 90 mg/sofosbuvir 400 mg),
qui a été approuvé aux États-Unis et en Europe au quatrième
trimestre 2014, partiellement compensées par une diminution des ventes
du Sovaldi® (sofosbuvir 400 mg) principalement en raison de
l’envol du Harvoni.

Ventes d’autres produits

Les ventes d’autres produits, parmi lesquels le Letairis® (ambrisentan),
le Ranexa® (ranolazine) et l’AmBisome® (amphotéricine
B liposome pour injection), ont atteint 495 millions USD au deuxième
trimestre 2015, comparativement à 401 millions USD pour le deuxième
trimestre de l’année 2014.

Charges d’exploitation

  Trois mois clos au   Six mois clos le
30 juin 30 juin
(en millions) 2015   2014 2015   2014
Frais de recherche et de développement non PCGR $ 702 $ 542 $ 1 353 $ 1 100
Frais de vente, généraux et administratifs non PCGR $ 761 $ 570 $ 1 361 $ 1 070

Note : Les frais de R&D et les frais de vente, généraux
et administratifs non PCGR n’incluent pas les montants liés aux
acquisitions, à la restructuration, à la rémunération à base d’actions
et autres.

Au deuxième trimestre 2015, comparé à la même période en 2014 :

  • Les frais de recherche et développement (R&D) non PCGR ont augmenté en
    raison de la progression et de l’expansion des études cliniques de
    Gilead, ceci concernant notamment des études de phase 3 dans les
    domaines des maladies hépatiques et de la cancérologie.
  • Les ventes non conformes aux PCGR, et les frais de vente généraux et
    administratifs ont augmenté principalement en raison d’une hausse de
    la part de la charge fiscale incombant à Gilead pour les médicaments
    de marque sur ordonnance ainsi qu’à la croissance et à l’expansion
    géographique de son activité.

Trésorerie, équivalents de trésorerie et titres
négociables

Au 30 juin 2015, Gilead disposait de trésorerie, d’équivalents de
trésorerie et de titres négociables d’un montant de 14,7 milliards USD,
contre 14,5 milliards USD au 31 mars 2015. Durant le deuxième
trimestre 2015, Gilead a généré 5,7 milliards USD en flux de trésorerie
d’exploitation, utilisé 900 millions USD pour racheter 9 millions de
parts en vertu du régime de 15,0 milliards USD de rachat d’actions
approuvé en janvier 2015 et 3,9 milliards USD pour
rembourser 46 millions de bons de souscription liés à la dette
convertible de 2016. Au 30 juin 2015, environ 9 millions de bons de
souscription restaient en circulation. Gilead a également versé son
premier dividende en espèces de 633 millions USD, ou 0,43 USD par
action, au cours du deuxième trimestre 2015.

Prévisions révisées pour l’exercice 2015

Gilead a revu ses prévisions pour l’exercice 2015, formulées à l’origine
le 3 février 2015, révisées le 30 avril 2015 puis révisées à nouveau
le 28 juillet 2015.

(en millions USD, sauf pourcentages et montants par action)   Initialement formulées

3 février 2015

    Mises à jour

30 avril 2015

    Mises à jour

28 juillet 2015

Ventes de produits nettes 26 000 USD – 27 000 USD     28 000 USD – 29 000 USD     29 000 USD – 30 000 USD
Non PCGR*
Marge brute sur les produits 87 % – 90 % 87 % – 90 % 88 % – 90 %
Dépenses de R&D 3 000 USD – 3 300 USD 3 000 USD – 3 300 USD 2 800 USD – 3 000 USD
Frais de vente, généraux et administratifs 3 000 USD – 3 300 USD 3 000 USD – 3 300 USD 3 000 USD – 3 200 USD
Taux d’imposition effectif 18 % – 20 % 18 % – 20 % 17 % – 18 %
 
Impact sur le BPA dilué des charges liées aux acquisitions, à la
restructuration, à la rémunération à base d’actions et autres
0,82 USD – 0,87 USD 0,82 USD – 0,87 USD 0,82 USD – 0,87 USD
 
* La marge brute sur les produits, les frais de R&D, les frais de
vente, généraux et administratifs, et le taux d’imposition effectif
non PCGR n’incluent pas les montants liés aux acquisitions, à la
restructuration, à la rémunération à base d’actions et autres.

Faits saillants de l’entreprise

  • Annonce de la signature d’un accord définitif portant sur
    l’acquisition d’EpiTherapeutics, une société privée danoise.
    EpiTherapeutics a généré un catalogue de première catégorie
    d’inhibiteurs sélectifs à petites molécules de régulation épigénétique
    de la transcription des gènes, et en particulier des histones
    déméthylases.
  • Annonce comme quoi le conseil d’administration de la société a déclaré
    un dividende trimestriel en liquide de 633 millions USD, soit 0,43 USD
    par action ordinaire, versé à la date de paiement prévue
    du 29 juin 2015, aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux
    le 16 juin 2015. Il s’agit du premier dividende trimestriel déclaré en
    vertu du programme annoncé le 3 février 2015.

Les mises à jour annoncées par Gilead sur les
produits et produits en développement durant le deuxième trimestre 2015
comprennent :

Programme antiviral

  • Annonce de la soumission d’une Demande de drogue nouvelle (DDN) auprès
    de l’U.S. Food and Drug Administration (FDA) pour deux doses d’une
    combinaison à dose fixe expérimentale d’emtricitabine et de ténofovir
    alafénamide (F/TAF) (200/10 mg et 200/25 mg) pour le traitement de
    l’infection par le VIH-1 chez des patients adultes et enfants âgés
    de 12 ans ou plus, en combinaison avec d’autres agents antirétroviraux
    contre le VIH. En vertu de la loi « Prescription Drug User Fee Act »,
    la FDA a fixé une date d’action cible au 7 avril 2016.

    • Il s’agit de la deuxième DDN concernant le F/TAF soumise par
      Gilead à l’examen de la FDA. En novembre 2014, Gilead a déposé une
      DDN pour un schéma posologique à comprimé à prise unique
      quotidienne expérimental contenant de l’elvitégravir 150 mg, du
      cobicistat 150 mg, de l’emtricitabine 200 mg et du TAF 10 mg
      (E/C/F/TAF). La FDA a fixé une date d’action cible
      au 5 novembre 2015.
  • Annonce selon laquelle la demande d’autorisation de mise sur le marché
    (AMM) pour deux doses de F/TAF (200/10 mg et 200/25 mg) a été
    entièrement validée et fait actuellement l’objet d’une évaluation de
    la part de l’Agence européenne des médicaments. Les données incluses
    dans la demande appuient l’utilisation de F/TAF pour le traitement du
    VIH-1 chez les adultes en association avec d’autres agents
    antirétroviraux contre le VIH.

    • L’AMM de Gilead pour le schéma E/C/F/TAF a été validée
      le 23 décembre 2014.
  • Présentation de données lors de la 50e réunion annuelle de
    l’Association européenne pour l’étude du foie, y compris :

    • Les résultats positifs de deux études évaluant l’innocuité et
      l’efficacité d’utilisations expérimentales de traitements à base
      de sofosbuvir chez des patients atteints du virus de l’hépatite C
      chronique (VHC) de génotypes 2, 3, 4 et 5. Les résultats de
      l’étude BOSON portant sur le sofosbuvir en combinaison avec de la
      ribavirine ou avec du PEG-interféron et de la ribavirine ayant
      montré des taux de guérison élevés sur tous les patients de
      génotypes 2 et 3. D’autre part, les résultats d’une étude de
      Phase 2 ont montré l’innocuité et l’efficacité du
      lédipasvir/sofosbuvir) chez les patients infectés de génotypes 4
      ou 5.
    • Les résultats positifs de plusieurs études cliniques de Phase 2
      évaluant des utilisations expérimentales du lédipasvir/sofosbuvir
      et d’autres schémas thérapeutiques à base de sofosbuvir pour le
      traitement du virus de l’hépatite C chronique (VHC) chez des
      patients atteints de maladie hépatique avancée, y compris des
      patients atteints de cirrhose décompensée, des patients atteints
      d’une hépatite C fibrosante cholestatique (une forme rare et
      sévère de la maladie survenant après une greffe du foie) et des
      patients souffrant d’hypertension portale.
    • Données précliniques et résultats positifs d’études de Phase 1 et
      de Phase 2 confirmant le développement d’un schéma posologique
      expérimental pan-génotypique entièrement oral, à base de
      sofosbuvir, de l’inhibiteur de la NS5A expérimental, le
      velpatasvir (anciennement GS-5816) et de GS-9857, un inhibiteur de
      la protéase NS3/4A expérimental. Dans des études précliniques, le
      GS-9857 a démontré une puissante activité antivirale similaire
      contre les réplicons du VHC de tous les génotypes testés (1 à 6),
      ainsi qu’un profil de résistance amélioré, comparé aux autres
      inhibiteurs de la protéase du VHC. Dans une étude de sujets
      volontaires en bonne santé, le GS-9857 a démontré un profil
      pharmacocinétique favorable. Les données d’une étude d’une
      monothérapie de trois jours ont également démontré que le GS-9857
      avait été bien toléré par les patients atteints du VHC de
      génotypes 1, 2, 3 et 4 à une dose de 100 mg.

Programme d’oncologie

  • Annonce des résultats positifs de l’Étude clinique 119 de phase 3
    relative à l’utilisation expérimentale de Zydelig® (idélalisib) en
    combinaison avec de l’ofatumumab chez des patients antérieurement
    traités atteints d’une leucémie lymphoïde chronique. Dans le cadre de
    l’Étude 119, une réduction de 73 % du risque de progression de la
    maladie ou de décès a été constatée chez les patients ayant reçu du
    Zydelig en combinaison avec de l’ofatumumab, par rapport à
    l’utilisation unique d’ofatumumab. Ces résultats ont été présentés
    au 51e congrès annuel de la Société américaine d’oncologie clinique.

Conférence téléphonique

À 16 h 30, heure de New York aujourd’hui, la direction de Gilead tiendra
une conférence téléphonique avec diffusion simultanée sur le Web pour
commenter ses résultats pour le deuxième trimestre 2015 et faire le
point sur ses activités. La webdiffusion en direct de la conférence sera
accessible sur la page dédiée aux Investisseurs de la société à
l’adresse www.gilead.com/investors.
Veuillez vous connecter au site Web de la société au moins 15 minutes
avant le début de la conférence afin d’assurer suffisamment de temps
pour télécharger tout logiciel qui pourrait être requis pour écouter la
webdiffusion. Vous pouvez également appeler le 1-877-359-9508 (depuis
les États-Unis) ou le 1-224-357-2393 (depuis l’étranger) et composer le
numéro d’identification de la conférence (73361664) pour accéder à la
téléconférence.

Une retransmission de webémission sera archivée sur le site Web de la
société pendant un an et une retransmission téléphonique différée sera
disponible environ deux heures après la conférence, et ce
jusqu’au 30 juillet 2015. Pour accéder à la retransmission, veuillez
appeler le 1-855-859-2056 (depuis les États-Unis) ou le 1-404-537-3406
(depuis l’étranger) et composer le numéro d’identification de la
conférence 73361664.

À propos de Gilead

Gilead Sciences est une société biopharmaceutique, spécialisée dans la
découverte, le développement et la commercialisation de traitements
innovants dans des secteurs insuffisamment pourvus en thérapies.
L’objectif de la société est de faire progresser le traitement des
patients souffrant de maladies engageant le pronostic vital. La société
Gilead, dont le siège est installé à Foster City, en Californie, est
présente dans plus de 30 pays.

Informations financières non PCGR

Gilead a présenté certaines informations financières conformément aux
principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis et
également sur une base non PCGR. La direction estime que, prises
conjointement avec les états financiers PCGR de Gilead, ces informations
non PCGR sont utiles aux investisseurs, car elle-même les utilise en
interne à des fins d’exploitation, de budgétisation et de planification
financière. Les informations non PCGR ne sont pas préparées selon un
ensemble complet de normes comptables et ne doivent être utilisées que
comme supplément afin de mieux comprendre les résultats d’exploitation
de Gilead tels que publiés conformément aux PCGR. Un rapprochement entre
les informations financières PCGR et non PCGR figure dans les tableaux
en pages 7 et 8.

Énoncés prospectifs

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse ne revêtant pas
un caractère de nature historique sont des déclarations prévisionnelles
au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995.
Gilead met en garde les lecteurs que les déclarations prévisionnelles
sont soumises à certains risques et incertitudes susceptibles de faire
varier les résultats réels de façon substantielle. Ces risques et
incertitudes incluent : La capacité de Gilead à atteindre ses résultats
financiers prévus pour l’intégralité de l’exercice 2015 ; la capacité de
Gilead à maintenir la croissance du chiffre d’affaires de ses programmes
antiviraux et autres ; la disponibilité de financement pour les
programmes d’État d’assistance aux médicaments contre le SIDA (AIDS Drug
Assistance Programs ou ADAP) ; de nouvelles fluctuations des achats par
les ADAP du fait des cycles des subventions fédérales et d’État qui
pourraient ne pas correspondre à la demande des patients et seraient
susceptibles d’entraîner des fluctuations des bénéfices de Gilead ; la
possibilité de résultats défavorables d’essais cliniques impliquant des
produits contenant du sofosbuvir, y compris le régime pan-génotypique de
sofosbuvir, velpatasvir et GS-9857 ; la capacité de Gilead à mettre en
route des essais cliniques conformément aux calendriers prévus à l’heure
actuelle ; la possibilité que les niveaux de stocks des grossistes et
des détaillants donnent lieu à une fluctuation des bénéfices de
Gilead ; la capacité de Gilead à déposer des DDN pour de nouveaux
produits candidats selon les calendriers prévus à l’heure actuelle ; la
capacité de Gilead à obtenir des autorisations réglementaires en temps
voulu, ou à les obtenir tout simplement, pour les produits actuels et
les nouveaux produits, , y compris pour les combinaisons F/TAF et
E/C/F/TAF; la capacité de Gilead à commercialiser avec succès ses
produits ; le risque que les médecins et les patients ne voient pas les
avantages de ces produits par rapport aux autres traitements et soient
de ce fait peu disposés à les prescrire ; le risque que les estimations
concernant le nombre de patients infectés par le VHC ou la demande des
patients prévue ne soient pas exactes ; le risque que les payeurs des
services de santé publics et privés soient peu disposés à couvrir ou à
autoriser le remboursement de nouveaux produits, notamment le Sovaldi et
le Harvoni ; la capacité de Gilead à développer avec succès ses
programmes d’oncologie, d’inflammation, et de maladies cardiovasculaires
et respiratoires, y compris pour les composés achetés à EpiTherapeutics
; l’éventualité que les données des études cliniques concernant la
sécurité et l’efficacité ne justifient pas la poursuite du développement
des produits candidats de Gilead, y compris le régime pan-génotypique de
sofosbuvir, velpatasvir et GS-9857; d’éventuelles mesures d’austérité
supplémentaires prises dans les pays européens qui augmenteraient le
montant des rabais nécessaires sur les produits de Gilead ; la capacité
de Gilead à mener à bien son programme de rachat d’actions dû à
l’évolution du cours de l’action Gilead, de la situation de l’entreprise
ou de la conjoncture du marché ; la capacité de Gilead à verser des
dividendes en vertu de son programme de dividendes et le risque que son
conseil d’administration réduise le montant du dividende ; des
fluctuations au niveau des taux de change du dollar américain pouvant
entraîner un impact défavorable du change de devises sur le chiffre
d’affaires et sur les bénéfices avant impôts futurs de Gilead ; ainsi
que d’autres risques identifiés de temps à autre dans les rapports
déposés par Gilead auprès de la Commission boursière américaine
(Securities and Exchange Commission, SEC). En outre, Gilead fait des
estimations et émet des opinions qui ont un impact sur les montants
déclarés des actifs, du passif, du chiffre d’affaires, des dépenses et
sur d’autres divulgations d’informations connexes. En ce qui concerne
les estimations, Gilead se fonde sur son expérience passée et sur
diverses autres présuppositions particulières au marché et
présuppositions pertinentes qu’elle pense être plausibles étant donné
les circonstances, dont les résultats forment la base sur laquelle
reposent les opinions émises par la société concernant les valeurs
comptables des actifs et du passif qui ne sont pas apparentes de prime
abord quand l’on considère les autres sources. Les résultats réels
pourront varier de façon substantielle par rapport à ces estimations.
Nous vous conseillons vivement d’examiner toutes les déclarations
comprenant l’emploi du futur ou des termes, tels que « peut », « va »,
« ferait », « pourrait », « devrait », « peut-être », « pense »,
« estime », « projette », « potentiel », « s’attend à », « envisage »,
« anticipe », « a l’intention de », « continue », « prévoit »,
« conçu », « objectif » ou leurs formes négatives, ou autres termes
similaires comme des termes incertains et à caractère prévisionnel.
Gilead renvoie les lecteurs à ses communiqués de presse, à son rapport
trimestriel sur formulaire 10-Q pour l’exercice clos au 31 mars 2015 et
aux autres documents d’informations à fournir subséquents déposés auprès
de la SEC. Gilead revendique la protection de la « règle refuge » prévue
par la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant
les déclarations prévisionnelles.

Toutes les déclarations prévisionnelles sont fondées sur des
informations dont Gilead dispose à l’heure actuelle, et la société
rejette toute obligation de mise à jour desdites déclarations
prévisionnelles, quelles qu’elles soient.

Gilead détient ou a des droits sur diverses marques de commerce,
copyrights et dénominations commerciales utilisés dans ses activités,
notamment : GILEAD®, GILEAD SCIENCES®, HARVONI®,
SOVALDI®, TRUVADA®, STRIBILD®, COMPLERA®,
EVIPLERA®, VIREAD®, LETAIRIS®, RANEXA®,
AMBISOME®, ZYDELIG®, EMTRIVA®, TYBOST®,
HEPSERA®, VITEKTA®, CAYSTON®, VOLIBRIS®,
et RAPISCAN®.

ATRIPLA® est une marque déposée appartenant à Bristol-Myers
Squibb & Gilead Sciences, LLC. LEXISCAN® est une
marque déposée appartenant à Astellas U.S. LLC. MACUGEN® est
une marque déposée appartenant à Eyetech, Inc. SUSTIVA® est
une marque déposée de Bristol-Myers Squibb Pharma Company. TAMIFLU®
est une marque déposée appartenant à Hoffmann-La Roche Inc.

Pour de plus amples informations sur Gilead Sciences, Inc., veuillez
consulter le site
www.gilead.com
ou appeler le service relations publiques de Gilead au 1-800-GILEAD-5
(1-800-445-3235).

 

GILEAD SCIENCES, INC.

COMPTES DE RÉSULTATS CONSOLIDÉS CONDENSÉS

(Non audité)

(en millions, sauf montants par action)

   
Trois mois clos au Six mois clos le
30 juin 30 juin
2015   2014 2015   2014
Chiffre d’affaires :
Ventes de produits $ 8 126 $ 6 413 $ 15 531 $ 11 284
Redevances, contrats et autres revenus 118   122   307   250  
Total du chiffre d’affaires 8 244   6 535   15 838   11 534  
Coûts et charges :
Coût des biens vendus 998 925 1 880 1 738
Frais de recherche et développement 818 584 1 514 1 179
Frais de vente, généraux et administratifs 812   614   1 457   1 162  
Total coûts et charges 2 628   2 123   4 851   4 079  
Résultat d’exploitation 5 616 4 412 10 987 7 455
Intérêts débiteurs (140 ) (102 ) (293 ) (178 )
Autres produits (charges), nets 35   (4 ) 56   (22 )
Résultat avant provision pour impôts sur les bénéfices 5 511 4 306 10 750 7 255
Provision pour impôts sur les sociétés 1 014   656   1 921   1 382  
Revenu net 4 497 3 650 8 829 5 873
Bénéfice net (perte) attribuable aux participations minoritaires 5   (6 ) 4   (10 )
Résultat net imputable à Gilead $ 4 492   $ 3 656   $ 8 825   $ 5 883  
Résultat net par action imputable aux détenteurs d’actions
ordinaires de Gilead – de base
$ 3,05 $ 2,39 $ 5,96 $ 3,83
Résultat net par action imputable aux détenteurs d’actions
ordinaires de Gilead – dilué
$ 2,92 $ 2,20 $ 5,68 $ 3,52
Nombre d’actions utilisées pour le calcul par action – de base 1 472 1 533 1 480 1 535
Nombre d’actions utilisées pour le calcul par action – dilué 1 540 1 664 1 555 1 672
Dividendes en espèces déclarées par action $ 0,43 $ $ 0,43 $
 

GILEAD SCIENCES, INC.

RAPPROCHEMENT DES INFORMATIONS FINANCIÈRES PCGR ET NON PCGR

(Non audité)

(en millions de dollars, sauf pourcentages et montants par
action)

   
Trois mois clos au Six mois clos le
30 juin 30 juin
2015   2014 2015   2014
Rapprochement du coût des biens vendus :
Coût des biens vendus PCGR $ 998 $ 925 $ 1 880 $ 1 738
Charges de rémunération à base d’actions (3 ) (2 ) (6 ) (5 )
Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises
acquises
(207 ) (200 ) (413 ) (399 )
Coûts consolidés des entités à détenteurs de droits variables(1)     1    
Coût des biens vendus non PCGR $ 788   $ 723   $ 1 462   $ 1 334  
 
Rapprochement de la marge brute sur les produits :
Marge brute sur les produits PCGR 87,7 % 85,6 % 87,9 % 84,6 %
Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises
acquises
2,5 % 3,1 % 2,7 % 3,5 %
Marge brute sur les produits non PCGR(2) 90,3 % 88,7 % 90,6 % 88,2 %
 
Rapprochement des frais de recherche et développement :
Frais de recherche et développement PCGR $ 818 $ 584 $ 1 514 $ 1 179
Charges de rémunération à base d’actions (42 ) (37 ) (84 ) (71 )
Charges liées aux acquisitions (67 ) (67 )
Réévaluation de la contrepartie conditionnelle liée aux acquisitions (7 ) (5 ) (10 ) (8 )
Frais de recherche et développement non PCGR $ 702   $ 542   $ 1 353   $ 1 100  
 
Rapprochement des frais de vente, généraux et administratifs :
Frais de vente, généraux et administratifs PCGR $ 812 $ 614 $ 1 457 $ 1 162
Charges de rémunération à base d’actions (51 ) (44 ) (98 ) (90 )
Frais de restructuration 2
Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises
acquises
      (2 )
Frais de vente, généraux et administratifs non PCGR $ 761   $ 570   $ 1 361   $ 1 070  
 
Rapprochement de la marge d’exploitation :
Marge d’exploitation PCGR 68,1 % 67,5 % 69,4 % 64,6 %
Charges de rémunération à base d’actions 1,2 % 1,3 % 1,2 % 1,4 %
Charges liées aux acquisitions 0,8 % % 0,4 % %
Amortissement des immobilisations incorporelles des entreprises
acquises
2,5 % 3,1 % 2,6 % 3,5 %
Réévaluation de la contrepartie conditionnelle liée aux acquisitions 0,1 % 0,1 % 0,1 % 0,1 %
Marge d’exploitation non PCGR(2) 72,7 % 71,9 % 73,6 % 69,6 %
 
Rapprochement des autres produits (charges) :
Autres produits (charges) PCGR, nets $ 35 $ (4 ) $ 56 $ (22 )
Coûts de transaction liés aux acquisitions       (2 )
Autres produits (charges) non PCGR, nets $ 35   $ (4 ) $ 56   $ (24 )
 
Notes :
Les montants non significatifs ne sont pas présentés dans les
tableaux ci-dessus
(1) Consolidation d’un sous-traitant

(2) Les montants ayant été arrondis, il est possible
qu’ils ne correspondent pas au total

 

Contacts

Gilead Sciences, Inc.
Robin Washington, 650-522-5688 (Investisseurs)
Patrick
O’Brien, 650-522-1936 (Investisseurs)
Amy Flood, 650-522-5643
(Médias)

Read full story here