Press release

HECLA ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2015

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

COEUR D’ALENE, Idaho–(BUSINESS WIRE)–Hecla Mining Company (NYSE:HL) (Hecla ou la société) a annoncé aujourd’hui qu’au premier trimestre, elle a enregistré un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 12,4 millions de dollars, soit 0,03 $ par action ordinaire, et une perte nette ajustée attribuable aux actionnaires ordinaires de 7,0 millions de dollars, soit 0,02 $ par action ordinaire1.

COEUR D’ALENE, Idaho–(BUSINESS WIRE)–Hecla Mining Company (NYSE:HL)
(Hecla ou la société) a annoncé aujourd’hui qu’au premier trimestre,
elle a enregistré un bénéfice net attribuable aux actionnaires
ordinaires de 12,4 millions de dollars, soit 0,03 $ par action
ordinaire, et une perte nette ajustée attribuable aux actionnaires
ordinaires de 7,0 millions de dollars, soit 0,02 $ par action ordinaire1.

POINTS SAILLANTS ET FAITS IMPORTANTS DU PREMIER TRIMESTRE 2015

  • Chiffre d’affaires de 119,1 millions de dollars.
  • Flux de trésorerie d’exploitation de 21,4 millions de dollars.
  • BAIIA rajusté de 35,0 millions de dollars.2
  • Production d’argent de 2,9 millions d’onces à un coût décaissé, après
    déduction des crédits liés aux sous-produits, de 4,93 $ par once
    d’argent.3
  • Production d’or de 40 650 onces, dont 25 411 onces produites à la mine
    Casa Berardi à un coût décaissé, après déduction des crédits liés aux
    sous-produits, de 974 $ par once d’or.3
  • Production d’équivalent d’argent de 8,7 millions d’onces.4
  • Trésorerie et équivalents de trésorerie de 196 millions de dollars.
  • Convention d’acquisition de Revett Mining Company conclue pour des
    actions d’une valeur d’environ 20 millions de dollars.
  • Ensemble des permis importants obtenus en ce qui a trait aux activités
    d’extraction du projet San Sebastian, avec plusieurs usines de
    traitement tierces en cours d’examen.
  • Prévisions confirmées pour la production et les coûts décaissés,
    déduction faite des crédits liés aux sous-produits de 2015, ainsi que
    pour les dépenses en immobilisations et en matière d’exploration.

« Le rendement à Greens Creek continue d’être exceptionnel, et Lucky
Friday nous a offert un rendement solide », déclare Phillips S. Baker,
Jr., président et chef de la direction d’Hecla. « Casa Berardi a produit
une quantité d’or inférieure au premier trimestre de l’exercice
précédent, mais nous prévoyons que la production augmentera pour le
reste de l’exercice, ce qui nous permettra de valider nos prévisions. Au
cours du premier trimestre, le rendement des mines nous a permis
d’exploiter la société dans l’intervalle établi pour le BAIIA rajusté. »

(1) Le bénéfice (perte) net rajusté attribuable aux
actionnaires ordinaires est une mesure non conforme aux principes
comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis. Le
rapprochement de cette mesure avec le bénéfice net attribuable aux
actionnaires ordinaires, la mesure conforme aux PCGR dont la
correspondance est la plus proche, est présenté à la fin du
présent communiqué.

(2) Le BAIIA rajusté est une mesure non conforme aux
PCGR et le rapprochement de celle-ci avec le bénéfice net, la
mesure conforme aux PCGR dont la correspondance est la plus
proche, est présenté à la fin du présent communiqué.

(3) Le coût décaissé total, déduction faite des crédits
liés aux sous-produits, par once d’or et d’argent, est une mesure
non conforme aux PCGR dont le rapprochement avec le coût des
ventes et autres coûts de production directs et l’amortissement
pour dépréciation et épuisement, les mesures conformes aux PCGR
dont la correspondance est la plus proche, est présenté à la fin
du présent communiqué.

(4) Le calcul des équivalents d’argent se base sur les
prix par once ci-dessous : 17,25 $ Ag, 1225 $ Au, 0,90 $ Pb et
1,00 $ Zn.

M. Baker poursuit en affirmant que « notre exploitation et notre bilan
solides ont permis à Hecla d’établir un profil de croissance enviable.
La production, les flux de trésorerie et les résultats de l’usinage par
des tiers de la minéralisation à teneur minérale élevée à San Sebastian
pourraient atteindre un niveau important dans les 12 prochains mois.
Nous prévoyons qu’en 2018, la production d’argent annuelle à Lucky
Friday aura augmenté d’environ 60 % pour atteindre 5 millions d’onces,
car une fois le puits n° 4 achevé, nous aurons accès à du minerai dont
la teneur sera supérieure. Finalement, le projet Rock Creek de Revett
pourrait engendrer une production d’argent importante d’ici 10 à
15 ans. »

 

APERÇU FINANCIER

(en milliers, sauf les montants par action) Premier trimestre terminé le
FAITS SAILLANTS   31 mars 2015   31 mars 2014
DONNÉES FINANCIÈRES        
Chiffre d’affaires $ 119 092   $ 125 787
Marge brute $ 19 873 $ 22 243
Bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires $ 12 414 $ 11 503
Bénéfice de base par action ordinaire $ 0,03 $ 0,03
Bénéfice dilué par action ordinaire $ 0,03 $ 0,03
Bénéfice net $ 12 552 $ 11 641
Encaisse issue des activités d’exploitation $ 21 419 $ 30 383
Dépenses en immobilisations (hors intérêts incorporés) $ 27 907 $ 28 948
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin du trimestre $ 196 231 $ 207 642
 

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires au premier
trimestre a augmenté de 0,9 million de dollars pour passer à
12,4 millions de dollars, soit 0,03 $ par action, comparativement à la
même période au dernier exercice. Les facteurs suivants ont eu une
incidence sur ce résultat :

  • Les produits d’exploitation ont chuté de 5 % en raison de la baisse
    des prix réalisés de l’argent, de l’or et du plomb, ce qui a été
    partiellement contrebalancé par une hausse des prix du zinc.
  • Nos gains nets sur les opérations de change de 12,3 millions de
    dollars à des gains de 4,1 millions de dollars pour la même période en
    2014, ce qui s’explique par la faiblesse du dollar canadien.
  • Notre bénéfice net sur les contrats dérivés portant sur les métaux de
    base s’est chiffré à 5,8 millions de dollars au premier
    trimestre 2015, comparativement à un gain de 9,5 millions de dollars
    au premier trimestre 2014.
  • Nous avons affiché une perte sur la dévaluation des investissements de
    2,8 millions de dollars au premier trimestre en ce qui a trait à nos
    investissements dans des sociétés d’exploration.

Nos flux de trésorerie d’exploitation de 21,4 millions de dollars
représentent un déclin de 30 % comparativement à la même période à
l’exercice précédent, ce qui s’explique principalement par des
fluctuations normales du fonds de roulement. Notre BAIIA rajusté de
35,0 millions de dollars représente une diminution de 15 %
comparativement à la même période en 2014, en raison de la baisse des
prix de l’or, de l’argent et du plomb.

Les dépenses en immobilisations (hors intérêts capitalisés) se sont
établies à 27,9 millions de dollars au premier trimestre ayant pris fin
le 31 mars 2015. Les dépenses aux mines Greens Creek, Casa Berardi et
Lucky Friday ont été de 6,3 millions de dollars, de 7,9 millions de
dollars et de 13,7 millions de dollars respectivement pour la même
période.

Prix des métaux

Les prix réalisés pour l’argent au premier trimestre 2015 ont été en
moyenne de 17,18 $ par once, soit 14 % de moins que le prix réalisé de
20,04 $ affiché au premier trimestre 2014. Les prix réalisés de l’or et
du plomb ont affiché des déclins respectifs de 6 % et de 13 %, alors que
le prix réalisé du zinc a gagné 4 % par rapport au premier
trimestre 2014.

   
Premier trimestre terminé le
        31 mars 2015   31 mars 2014
PRIX MOYENS DES MÉTAUX        
Argent – London PM Fix ($/oz) $ 16,72   $ 20,49
Prix réalisé par once $ 17,18 $ 20,04
Or – London PM Fix ($/oz) $ 1 219 $ 1 294
Prix réalisé par once $ 1 222 $ 1 298
Plomb – LME au comptant ($/livre) $ 0,82 $ 0,95
Prix réalisé par livre $ 0,85 $ 0,98
Zinc – LME au comptant ($/livre) $ 0,94 $ 0,92
Prix réalisé par livre $ 0,94 $ 0,90
 

Contrats de vente à terme de métaux de base

Le tableau suivant résume les quantités de métaux de base engagées dans
le cadre de contrats de vente à terme réglés financièrement au 31 mars
2015 :

   
Livres prévues aux contrats
(en milliers) Prix moyen par livre
    Zinc   Plomb   Zinc   Plomb
CONTRATS SUR PROMESSES DE VENTE                
Règlements 2015   25 849     8 874     $ 0,94     $ 0,81
CONTRATS SUR VENTES PRÉVUES                
Règlements 2015 27 999   22 487 $ 0,95   $ 1,10
Règlements 2016 44 699 34 337 $ 0,99 $ 1,03
Règlements 2017 1 984 $ 1,04 s.o.
 

Les contrats représentent 30 % de la production de zinc prévue à un prix
moyen de 0,98 $ la livre pour la période allant du deuxième
trimestre 2015 à la fin de 2017 et 29 % de la production de la
production de plomb prévue à un prix moyen de 1,06 $ la livre pour la
période allant du deuxième trimestre 2015 à la fin de 2017.

APERÇU DES OPÉRATIONS

  • La production de 2,0 millions d’onces d’argent à Greens Creek au
    premier trimestre constitue une augmentation de 14 % comparativement à
    la même période en 2014, ce qui s’explique par un minerai d’argent
    11 % plus riche et de meilleurs taux de récupération.
  • La production d’argent à Lucky Friday s’est chiffrée à 0,84 million
    d’onces au premier trimestre 2015, ce qui constitue une hausse de 20 %
    comparativement à la même période en 2014. Cette amélioration
    s’explique par des teneurs et des taux de récupération plus élevés,
    malgré une chute de la production de minerai en raison de la séquence
    d’extraction.
  • La production de 25 411 onces d’or à Casa Berardi au premier
    trimestre 2015 représente une baisse de 19 % comparativement à la même
    période en 2014, ce qui s’explique par une diminution des teneurs et
    des taux de récupération. Nous prévoyons que les modifications
    apportées aux installations offriront des taux de récupération
    supérieurs au cours du reste de l’exercice.

Le tableau suivant présente un sommaire de la production et des coûts
décaissés, après déduction des crédits liés aux sous-produits, par once
d’argent ou d’or pour les premiers trimestres ayant pris fin le 31 mars
2015 et 2014.

     
Premier trimestre terminé le Premier trimestre terminé le
    31 mars 2015     31 mars 2014
    Coûts décaissés,   Coûts décaissés,
Augmentation déduction faite des déduction faite des
(diminution) par crédits liés aux sous- crédits liés aux sous-
Production rapport au produits, par once d’or Production produits, par once d’or
    (onces)   T1 2014  

ou d’argent1

    (onces)  

ou d’argent2

Argent 2 878 597

16 %

4,93 $ 2 491 853 3,83 $
Or   40 650    

(12) %

  974 $     46 268     886 $
Greens Creek 2 035 966

14 %

3,23 $ 1 787 137 1,58 $
Lucky Friday 836 719

20 %

9,05 $ 699 605 9,60 $
 
Casa Berardi 25 411

(19) %

974 $ 31 259 886 $
 

(1) Les coûts décaissés par once d’or ou d’argent,
déduction faite des crédits liés aux sous-produits, sont une
mesure non conforme aux PCGR dont le rapprochement avec le coût
des ventes et autres coûts de production directs et
l’amortissement pour dépréciation et épuisement, les mesures
conformes aux PCGR dont la correspondance est la plus proche, est
présenté à la fin du présent communiqué.

(2) Les coûts décaissés par once d’or, déduction faite
des crédits liés aux sous-produits, concernent uniquement la
production de la mine Casa Berardi. L’or produit à la mine Greens
Creek est déduit des coûts décaissés de la production d’argent à
titre de crédit lié aux sous-produits.

Le tableau suivant résume la production sur une base consolidée pour les
trimestres ayant pris fin le 31 mars 2015 et 2014.

   
Premier trimestre terminé le
        31 mars 2015   31 mars 2014
RÉSUMÉ DE LA PRODUCTION    
Argent – Onces produites 2 878 597   2 491 853
Onces payables vendues 2 926 535 2 189 703
Or – Onces produites 40 650 46 268
Onces payables vendues 39 795 43 965
Plomb – Tonnes produites 9 878 9 635
Tonnes payables vendues 8 625 7 580
Zinc – Tonnes produites 16 087 17 091
Tonnes payables vendues 11 143 13 503
 

Mine Greens Creek – Alaska

La production d’argent à Greens Creek s’est chiffrée à 2,0 millions
d’onces au premier trimestre 2015, pour une augmentation de 14 %
comparativement au résultat de 1,8 million d’onces affiché à la même
période à l’exercice précédent. Cette production d’argent solide et
stable s’explique par une hausse des teneurs en argent, une séquence
normale des activités d’extraction et des taux de récupération d’argent
et d’or supérieurs. Les modifications apportées au circuit de flottation
au dernier trimestre 2014 continuent d’engendrer des taux de
récupération d’argent plus élevés. L’usine a traité 2 172 tonnes par
jour au cours du premier trimestre 2015.

Le coût décaissé par once d’argent, déduction faite des crédits liés aux
sous-produits, est passé à 3,23 $ au premier trimestre 2015, alors qu’il
s’élevait à 1,58 $ au premier trimestre 20141, ce
qui s’explique en partie par une chute du produit d’exploitation tiré
des sous-produits. Les coûts en électricité ont semblables au cours des
deux périodes, des niveaux élevés de précipitations au sud-est de
l’Alaska ayant suscité la disponibilité permanente d’hydroélectricité à
bas prix. Les coûts de la main-d’œuvre qui ont connu une hausse
attribuable à une hausse du personnel et la réduction du nombre de
tonnes usinées sont les principaux facteurs qui ont contribué à une
hausse des coûts d’extraction et d’usinage se chiffrant respectivement à
10 % et à 4 % au premier trimestre comparativement à la même période en
2014. Les coûts de traitement ont reculé en raison de la baisse du prix
de l’argent. En effet, les coûts de traitement comprennent la valeur de
l’argent retenu dans les fours de fusion dont la société ne tire aucun
produit.

Mine Lucky Friday – Idaho

La production d’argent au premier trimestre 2015 à la mine Lucky Friday
s’est chiffrée à 0,84 million d’onces, une augmentation de 20 %
comparativement à la production de 0,70 million d’onces affichée à la
même période à l’exercice précédent, ce qui s’explique par des teneurs
en argent et des taux de récupération supérieurs. L’usine a traité
825 tonnes par jour au cours du premier trimestre 2015.

Le coût décaissé par once d’argent, déduction faite des crédits liés aux
sous-produits, est passé à 9,05 $ au premier trimestre 2015, alors qu’il
s’élevait à 9,60 $ au premier trimestre 2014, ce qui s’explique par une
hausse de la production et de la teneur du minerai1.

Le puits no 4, un projet de croissance clé, a été excavé de
829 m au total et descend désormais à 2335 m. Plus de 80% du projet est
achevé et il devrait être terminé au troisième trimestre 2016. Le coût
d’achèvement total du puits no 4 est estimé à environ
225 millions de dollars. De ce montant, 176 millions de dollars ont été
dépensés en date du premier trimestre. Au 31 mars 2015, l’équipe du
puits n° 4 avait cumulé 1 230 jours de travail sans incident susceptible
d’entraîner une perte de temps.

Mine Casa Berardi – Québec

La production de la mine Casa Berardi s’est chiffrée à 25 411 onces d’or
au premier trimestre, soit une diminution de 19 % comparativement aux
31 259 onces produites à la même période de l’exercice précédent, ce qui
s’explique par une chute des teneurs et des taux de récupération. Les
teneurs réduites à cette mine s’expliquent par la séquence d’extraction.
Le taux de récupération était plus faible en raison des caractéristiques
métallurgiques du minerai de la zone 118 qui ont demandé d’apporter des
ajustements au système de contrôle du minerai qui devraient mener à de
meilleurs taux de récupération pour le reste de l’exercice. Ces
ajustements comprennent l’adoption d’une technologie à fluorescence X
qui devrait nous permettre de mieux prédire quelles zones minéralisées
contiennent des teneurs élevées en arsénopyrite, un minérai dont il est
plus difficile de récupérer l’or. L’amélioration de nos prédictions
devrait nous permettre de trouver un meilleur équilibre entre le minerai
et les ajustements apportés au dosage des réactifs. L’usine a traité en
moyenne 2 090 tonnes par jour. Même si le nombre de tonnes est
comparable à celui qui a été affiché au premier trimestre 2014, il a été
touché par une panne de courant de deux jours et un terrain poussant
dans une zone qui a exigé un nouveau forage des trous de mine.

(1) Le coût décaissé total par once d’or et d’argent,
déduction faite des crédits liés aux sous-produits, est une mesure
non conforme aux PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes
et autres coûts de production directs et l’amortissement pour
dépréciation et épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la
correspondance est la plus proche, est présenté à la fin du présent
communiqué.

Les coûts décaissés par once d’or, déduction faite des crédits liés aux
sous-produits, se sont chiffrés à 974 $ au premier trimestre 2015, une
augmentation comparativement aux coûts de 886 $ affichés à la même
période de l’exercice précédent qui s’explique par une plus faible
production.1 La société prévoit pour l’exercice actuel une
production de 130 000 onces d’or à la mine Casa Berardi à un coût
décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, de 825 $
par once.1

Transaction avec Revett

Le 27 mars 2015, Hecla est parvenue à un accord sur l’achat de Revett
Mining Company sous forme d’une fusion dont la valeur est estimée à
20 millions de dollars. La conclusion de l’entente est prévue à la fin
du deuxième trimestre. La fusion proposée doit être approuvée par les
actionnaires de Revett et repose de plus sur la satisfaction d’autres
modalités nécessaires en vue de la conclusion figurant dans l’accord de
fusion.

Une fois la fusion réalisée, Hecla prévoit poursuivre les activités
d’obtention de permis associées au projet Rock Creek. Situé au
nord-ouest du Montana, Rock Creek est considéré comme l’un des plus
importants gisements d’argent et de cuivre non encore mis en valeur en
Amérique du Nord. Le gisement est situé à moins de 160 km de la mine
Lucky Friday d’Hecla, qui se trouve en Idaho. Le U.S. Forest Service
réalise en ce moment une évaluation d’impact environnemental
supplémentaire (EIES) qui devrait être publiée plus tard cette année,
selon le calendrier de l’organisation, afin d’obtenir les commentaires
du public.

(1) Le coût décaissé par once d’or et d’argent, déduction
faite des crédits liés aux sous-produits, est une mesure non
conforme aux PCGR. Un rapprochement du coût décaissé historique par
once d’or et d’argent, déduction faite des crédits liés aux
sous-produits avec le coût des ventes et autres coûts de production
directs et l’amortissement pour dépréciation et épuisement, les
mesures conformes aux PCGR dont la correspondance est la plus
proche, est présenté à la fin du présent communiqué.

EXAMEN DES ACTIVITÉS D’EXPLORATION ET DE PRÉ-EXPLOITATION

Dépenses

Au premier trimestre 2015, 4,6 millions de dollars et 0,5 million de
dollars ont été dépensés respectivement pour les activités d’exploration
et de pré-exploitation, ce qui représente respectivement une baisse
d’environ 0,5 million pour l’exploration et une hausse de 0,1 million
pour la pré-exploitation comparativement au premier trimestre 2014 qui
s’expliquent par une réduction des dépenses discrétionnaires et une
intensification des activités de pré-exploitation au Mexique. Pour
l’exercice, les dépenses d’exploration et de pré-exploitation devraient
atteindre environ 18,0 millions de dollars.

San Sebastian – Mexique

Nos activités de forage ont été couronnées d’un grand succès au cours
des deux dernières années en ce qui a trait aux veines près de la
surface intitulés East Francine, Middle et North dans notre projet San
Sebastian au centre du Mexique. Nous avons maintenant délimité les
veines East Francine, Andrea, Middle et North sur une longueur
transversale minéralisée qui atteint presque 7,2 km, et ces veines sont
ouvertes le long de la faille et en profondeur. Les portions près de la
surface des veines East Francine, North et Middle offrent des
minéralisations qui pourraient convenir à une fosse à ciel ouvert. La
veine East Francine constitue le prolongement faillé de la veine
Francine, à teneur élevée dont la production, maintenant terminée,
présentait une des meilleures teneurs au Mexique de 2001 à 2005.

Une étude d’évaluation économique préliminaire est en cours de
réalisation par AMC Mining Consultants (Canada) Limited de Vancouver
(Colombie-Britannique). Cette étude explore diverses combinaisons de
fosses à ciel ouvert de faible profondeur et d’extraction souterraine.
Nous avons de plus chargé M3 Engineering and Technology Corp. de Tucson
(Arizona) de passer les options qui s’offrent à nous pour ce projet sur
le plan du traitement métallurgique. Nous prévoyons que l’évaluation
économique préliminaire sera achevée au troisième trimestre. La société
voit la possibilité de générer des flux de trésorerie disponibles à
partir de la veine à teneur élevée East Francine au cours des 12 à 24
prochains mois, et déploie de grands efforts en vue de prendre une
décision cette année sur le plan de la production. Nous examinons à
l’heure actuelle quelques possibilités en ce qui a trait à des services
d’usinage tiers et comptons privilégier celles qui permettent au projet
de passer rapidement à la phase de production en exigeant un minimum de
dépenses en immobilisations. Nous avons en notre possession tous les
permis importants requis pour les activités d’extraction.

Nous avons délimité la veine Middle sur pratiquement 2 km le long de la
faille et à une profondeur supérieure à 300 m. Nos forages récents
associés de la Middle nous ont permis de délimiter une nouvelle zone de
minéralisation près de la surface au sud-est de la faille de San
Ricardo. Pour le premier trimestre, les résultats de nos forages font
état de 0,29 oz d’or et 6,7 oz d’argent par tonne sur 2,7 m et de
0,21 oz d’or et 7,6 oz d’argent par tonne sur 2,4 m. La veine North est
associé à une zone minéralisée qui court sur plus de 1050 m le long de
la faille à une profondeur de 200 m qui demeure ouverte dans les deux
directions le long de la faille et en profondeur. Des intersections
récentes de la veine North ont révélé, à l’est de la faille de San
Ricardo, 0,02 oz d’or et 18,3 oz d’argent par tonne sur 2 m et 0,10 oz
d’or et 18,4 oz d’argent par tonne sur 1,1 m.

Nous avons maintenant délimité la veine East Francine sur 400 m le long
de la faille à une profondeur de 200 m, ce qui nous a permis de révéler
du minerai supergène et oxydé. Nous avons réalisé des forages
d’extension systématiques au sud-est de la faille de San Ricardo au
cours du premier trimestre. Le forage intercalaire entre les zones de
forage antérieures et celles qui sont situées en périphérie nous a
permis de confirmer une expansion d’une zone près de la surface associée
à une valorisation du minerai supergène. Des forages récents plus en
profondeur à l’est de la faille de San Ricardo ont croisé une zone à
teneur minérale élevée à proximité de zones que nous avons exploitées
antérieurement à la mine San Sebastian. Les intersections de forage
comprennent 0,30 oz par tonne d’or et 17,3 oz d’argent sur 1,4 m.

Greens Creek – Alaska

À la mine Greens Creek, notre forage de délimitation et d’exploration
nous a permis de définir davantage les ressources NWW, 9A et Deep 200
South et de prolonger les zones de minéralisation du bloc de faille
Gallagher et Deep 200 South. Des forages récents dans la zone NWW
comprennent 27,9 oz d’argent par tonne, 0,20 oz d’or par tonne, 5,3 % de
zinc et 2,3 % de plomb sur 7,0 m, ainsi que 21,3 oz d’argent par tonne,
0,15 oz d’or par tonne, 17,6 % de zinc et 5,0 % de plomb sur 6,0 m.

Le forage dans la zone 9A nous a permis de définir une zone de
minéralisation continue le long de la portion australe de la zone de
contact de la mine. Le forage d’exploration réalisé récemment dans les
environs du bloc de faille Gallagher a révélé, en tenant compte des
résultats actuels, des zones minéralisées près de la faille Gallagher
sur 131 m à la verticale et sur 305 m le long de la faille. Les
intersections de forage sont toujours très encourageantes et la
minéralisation demeure ouverte au sud.

Le forage réalisé au cours des dernières années près des ressources Deep
200 South nous a permis de définir trois plis superposés de
minéralisation à teneur élevée qui représentent jusqu’à 183 m de
continuité en aval-pendage. Des résultats de forage récents dans le
repli du gradin supérieur de la zone NWW comprennent 67,8 oz d’argent
par tonne, 0,04 oz d’or par tonne, 3,8 % de zinc et 2,2 % de plomb sur
3,6 m, ainsi que 29,9 oz d’argent par tonne, 0,04 oz d’or par tonne,
2,9 % de zinc et 1,6 % de plomb sur 3,9 m.

Contacts

Hecla Mining Company
Mike Westerlund, 1-800-HECLA91 (1-800-432-5291)
Vice-président,
Relations avec les investisseurs
hmc-info@hecla-mining.com
www.hecla-mining.com

Read full story here