Press release

HECLA ANNONCE SES RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

COEUR D’ALENE, Idaho–(BUSINESS WIRE)–Hecla Mining Company (NYSE:HL) annonce aujourd’hui pour le troisième trimestre une perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires de 10 millions de dollars, ou 0,03 $ par action, et une perte après rajustements attribuable aux actionnaires ordinaires de 20,5 millions de dollars, ou 0,05 $ par action.1 POINTS SAILLANTS ET ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS DU TROISIÈME TRIMESTRE Chiffre

COEUR D’ALENE, Idaho–(BUSINESS WIRE)–Hecla Mining Company (NYSE:HL)
annonce aujourd’hui pour le troisième trimestre une perte nette
attribuable aux actionnaires ordinaires de 10 millions de dollars, ou
0,03 $ par action, et une perte après rajustements attribuable aux
actionnaires ordinaires de 20,5 millions de dollars, ou 0,05 $ par
action.1

POINTS SAILLANTS ET ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS DU TROISIÈME TRIMESTRE

  • Chiffre d’affaires de 104,9 millions de dollars.
  • BAIIA rajusté de 17,8 millions de dollars.2
  • Flux de trésorerie d’exploitation de 26,8 millions de dollars.
  • Production d’argent de 2,6 millions d’onces à un coût décaissé,
    déduction faite des crédits liés aux sous-produits, de 7,52 $ par once
    d’argent.³
  • Production d’or de 43 635 onces, dont 29 259 onces produites à la mine
    Casa Berardi à un coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux
    sous-produits, de 793 $ par once d’or.³
  • Trésorerie et équivalents de trésorerie de 174,5 millions de dollars
    au 30 septembre 2015.
  • San Sebastian, la quatrième mine en exploitation d’Hecla, devrait
    produire du minerai d’ici la fin de l’exercice. Les travaux de
    décapage ont commencé, mettant à découvert la veine Middle.
  • Succès retentissants en matière d’exploration à San Sebastian et Casa
    Berardi.

« Au troisième trimestre, nous avons connu un excellent rendement en
matière de production, la mine Greens Creek étant toujours en tête du
peloton. Les coûts décaissés, déduction faite des crédits liés aux
sous-produits, ont été plus élevés en raison de la faiblesse du prix de
nos sous-produits métalliques », a déclaré Phillips S. Baker Jr.,
président et chef de la direction d’Hecla. « Le flux de trésorerie et le
bilan d’Hecla ont permis à la société de continuer à investir dans les
améliorations apportées aux immobilisations, la croissance et les
initiatives d’exploration, et les bénéfices de ces investissements ne
font que commencer à se concrétiser. Nous pensons que San Sebastian
devrait commencer à usiner du minerai d’ici la fin de l’année; la mine
de Casa Berardi a ouvert l’accès à un chantier à teneur élevée récemment
découverte et Lucky Friday a repris la production à pleine capacité
après le remplacement des accélérateurs de ventilation du ventilateur
principal. »

(1) La perte nette rajustée attribuable aux actionnaires
ordinaires est une mesure non conforme aux principes comptables
généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis. Le rapprochement de cette
mesure avec le bénéfice (perte) net attribuable aux actionnaires
ordinaires, la mesure conforme aux PCGR dont la correspondance est la
plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.

(2) Le BAIIA rajusté est une mesure non conforme aux PCGR et
le rapprochement de celle-ci avec le bénéfice (perte) net, la mesure
conforme aux PCGR dont la correspondance est la plus proche, est
présenté à la fin du présent communiqué.

(3) Le coût décaissé total, déduction faite des crédits liés
aux sous-produits, par once d’or et d’argent, est une mesure non
conforme aux PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et
autres coûts de production directs et l’amortissement pour dépréciation
et épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance est
la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.

APERÇU FINANCIER

La perte nette attribuable aux actionnaires ordinaires pour le troisième
trimestre était de 10 millions de dollars, soit 0,03 $ par action,
comparativement à un gain net attribuable aux actionnaires ordinaires de
3,5 millions de dollars, soit 0,01 $ par action, pour la période
correspondante de l’exercice précédent. Les éléments suivants ont eu une
incidence sur ce résultat :

  • Les coûts décaissés par once d’or, déduction faite des crédits liés
    aux sous-produits, ont baissé de 12 % pour passer de 898 $ à 793 $ par
    rapport au troisième trimestre 2014, profitant de la faiblesse du
    dollar canadien comparativement au dollar américain.1
  • Les coûts décaissés par once d’argent, déduction faite des crédits
    liés aux sous-produits, ont augmenté de 38 % pour passer de 5,43 $ à
    7,52 $ en raison essentiellement de la baisse des crédits liés aux
    sous-produits, cette baisse étant attribuable aux prix de l’or, du
    plomb et du zinc qui étaient plus bas qu’à la même période en 2014.1
  • Le gain net au cours du marché sur les contrats d’instruments dérivés
    sur métaux de base se chiffre à 3,3 millions de dollars en raison des
    prix inférieurs de ces métaux, comparativement à une perte nette de
    0,4 million de dollars au troisième trimestre 2014.
  • Les dépenses de pré-exploitation ont connu une hausse à San Sebastian
    compte tenu des travaux de préparation en vue du lancement des
    opérations.
  • Un gain sur les opérations de change de 9,1 millions de dollars a été
    réalisé sur les actifs canadiens compte tenu de la faiblesse du dollar
    canadien comparativement au dollar américain.
   
Troisième trimestre terminé le Période de neuf mois terminée le
FAITS SAILLANTS  

30 septembre
2015

 

30 septembre
2014

 

30 septembre
2015

 

30 septembre
2014

DONNÉES FINANCIÈRES                
Ventes (milliers de dollars) 104 941 $   135 507 $ 328 230 $   378 796 $
Marge brute (milliers de dollars) (2 561 $ ) 22 023 $ 26 776 $ 62 994 $
Bénéfice (perte) attribuable aux actionnaires ordinaires (milliers
de dollars)
(10 028 $ ) 3 538 $ (24 419 $ ) 505 $
Perte de base et diluée par action ordinaire (0,03 $ ) 0,01 $ (0,07 $ ) — $
Bénéfice (perte) net (milliers de dollars) (9 890 $ ) 3 676 $ (24 005 $ ) 919 $
Encaisse issue des activités d’exploitation (000) 26 795 $ 1 739 $ 78 968 $ 58 768 $
 

Les flux de trésorerie tirés de l’exploitation de 26,8 millions de
dollars ont été supérieurs de 25 millions de dollars environ pour le
troisième trimestre 2015 comparativement à la même période l’année
dernière. Bien que les prix inférieurs au troisième trimestre 2015 aient
entraîné une baisse du revenu net, les résultats comparatifs de 2014 ont
été plus bas suite au règlement du solde du litige du bassin de Coeur
d’Alene.

Les dépenses en immobilisations (hors intérêts capitalisés) pour nos
sites d’exploitation se chiffrent à 39 millions de dollars au total pour
le troisième trimestre. Les dépenses en immobilisations se répartissent
comme suit : 16,5 millions de dollars à la mine Lucky Friday,
13,6 millions de dollars à la mine Greens Creek et 8,9 millions de
dollars à la mine Casa Berardi.2

(1) Le coût décaissé total par once d’or et d’argent,
déduction faite des crédits liés aux sous-produits, est une mesure non
conforme aux PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et
autres coûts de production directs et l’amortissement pour dépréciation
et épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance est
la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.

(2) Il est possible que les totaux soient inexacts car les
montants sont arrondis.

Prix des métaux

Le prix réalisé moyen pour l’argent au troisième trimestre s’élève à
14,54 $ par once, soit 22 % de moins que le prix réalisé de 18,53 $
enregistré au troisième trimestre 2014. Les prix réalisés pour l’or, le
plomb et le zinc ont également affiché une baisse de 12 %, de 24 % et de
22 % respectivement par rapport au troisième trimestre 2014.

   
Troisième trimestre terminé le Période de neuf mois terminée le
     

30 septembre
2015

 

30 septembre
2014

 

30 septembre

2015

 

30 septembre
2014

PRIX MOYENS DES MÉTAUX                
Argent – London PM Fix ($/oz) 14,91 $   19,74 $ 16,01 $   19,95 $
Prix réalisé par once 14,54 $ 18,53 $ 16,08 $ 19,35 $
Or – London PM Fix ($/oz) 1 124 $ 1 282 $ 1 179 $ 1 288 $
Prix réalisé par once 1 121 $ 1 275 $ 1 177 $ 1 288 $
Plomb – LME au comptant ($/livre) 0,78 $ 0,99 $ 0,83 $ 0,96 $
Prix réalisé par livre 0,78 $ 1,02 $ 0,85 $ 1,00 $
Zinc – LME au comptant ($/livre) 0,84 $ 1,05 $ 0,93 $ 0,97 $
Prix réalisé par livre 0,83 $ 1,07 $ 0,91 $ 0,98 $
 

Contrats de vente à terme de métaux de base

Le tableau suivant résume les quantités de métaux de base engagées dans
le cadre de contrats de vente à terme réglés financièrement au 30
septembre 2015 :

   
Livres prévues aux contrats

(en milliers)

Prix moyen

par livre

    Zinc Plomb   Zinc Plomb
CONTRATS SUR PROMESSES DE VENTE            
Règlements 2015 18 684 6 283 $ 0,85 $ 0,76
 

Avec le règlement anticipé des derniers contrats à terme sur des métaux
de base réglés financièrement, autres que les contrats sur promesses de
vente, la société a reconnu 4,4 millions de dollars de produit
additionnel au cours du trimestre. Les règlements lui ont procuré un
produit net de 16,5 millions de dollars à ce jour.

APERÇU DES OPÉRATIONS

Résumé

  • La production de 2,0 millions d’onces d’argent à la mine Greens Creek
    est supérieure de 5 % à la production de 1,9 million d’onces
    enregistrée à la même période en 2014 grâce à un taux de récupération
    et à un tonnage plus élevés que prévu.
  • La production de 0,6 million d’onces à la mine Lucky Friday constitue
    une baisse par rapport à 1,0 million d’onces à la même période en
    2014, ce qui s’explique par l’incidence sur le tonnage et la teneur de
    la panne d’un accélérateur de ventilation au cours du troisième
    trimestre.
  • La production de 29 259 onces d’or à la mine Casa Berardi constitue
    une légère hausse par rapport aux 28 977 onces produites à la même
    période en 2014.
  • Les travaux avancent rapidement à San Sebastian et la mine devrait
    être prête à produire son premier minerai d’ici la fin de l’année.

Le tableau suivant présente un sommaire de la production et des coûts
décaissés, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, par once
d’argent ou d’or pour les troisièmes trimestres ayant pris fin le 30
septembre 2015 et 2014.

   
Troisième trimestre et période de neuf mois Troisième trimestre et période de neuf mois
    terminés le 30 septembre 2015   neuf mois terminés le 30 septembre 2014
    Production (onces)

Augmentation/
(diminution)
par rapport
à 2014

 

Coûts décaissés
par once
d’argent ou d’or,
déduction
faite
des crédits liés
aux sous-produits1,2

  Production (onces)  

Coûts décaissés par
once d’argent ou
d’or, déduction
faite
des crédits liés
aux sous-produits1,2

    T3 9 mois T3 9 mois   T3   9 mois   T3 9 mois   T3 9 mois
Argent 2 591 546 7 947 293 (10 ) % 1 %   7,52 $   5,98 $ 2 869 722   7 877 410   5,43 $ 4,90 $
Or   43 635   128 977   3 % (3 ) %   793 $   861 $   42 501   132 323   898 $ 911 $
Greens Creek :  
Argent 1 992 037 5 884 128 5 % 10 % 4,82 $ 3,79 $ 1 890 929 5 367 249 3,75 $ 2,95 $
Or 14 376 43 368 6 % 0 % s.o. s.o. 13 524 43 464 s.o. s.o.
Lucky Friday 592 243 2 042 436 (39 ) % (18 ) % 16,60 $ 12,30 $ 972 994 2 493 385 8,71 $ 9,08 $
Casa Berardi3 29 259 85 609 1 % (4 ) % 793 $ 861 $ 28 977 88 859 898 $ 911 $
 

(1) Les coûts décaissés par once d’or ou d’argent, déduction
faite des crédits liés aux sous-produits, sont une mesure non conforme
aux PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et autres coûts
de production directs et l’amortissement pour dépréciation et
épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance est la
plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué.

(2) Les coûts décaissés par once d’or, déduction faite des
crédits liés aux sous-produits, concernent uniquement la production de
la mine Casa Berardi. L’or produit à la mine Greens Creek est traité à
titre de crédit lié aux sous-produits associé au coût décaissé de
l’argent produit.

(3) La mine Casa Berardi a de plus produit 7 266 onces
d’argent au troisième trimestre 2015 qui seront traitées à titre de
crédit lié aux sous-produits associés au coût décaissé de l’or produit.

Le tableau ci-dessous résume la production consolidée pour le troisième
trimestre et la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2015 et
2014 :

   
Troisième trimestre terminé le Période de neuf mois terminée le
      30 septembre 2015   30 septembre 2014   30 septembre 2015   30 septembre 2014
RÉSUMÉ DE LA PRODUCTION            
Argent – Onces produites 2 591 546   2 869 722 7 947 293   7 877 410
Onces payables vendues 2 392 798 2 562 171 7 305 740 6 968 138
Or – Onces produites 43 635 42 501 128 977 132 323
Onces payables vendues 44 937 43 637 124 969 128 115
Plomb – Tonnes produites 9 123 10 604 28 526 30 468
Tonnes payables vendues 8 315 8 976 24 068 25 210
Zinc – Tonnes produites 17 435 16 276 51 037 50 750
Tonnes payables vendues 13 487 14 383 36 821 37 653
 

Mine Greens Creek – Alaska

La production d’argent au troisième trimestre à Greens Creek, qui se
chiffre à 2,0 millions d’onces, est supérieure de 5 % à la production du
troisième trimestre 2014, alors que la production d’or de 14 376 onces
est en hausse de 6 % par rapport à la même période l’année dernière. La
production d’une plus grande quantité d’argent et d’or est attribuable à
un taux de récupération et à des tonnages supérieurs, ce qui a été
partiellement atténué par des teneurs inférieures. Les taux de
récupération de l’argent ont augmenté de 71,0 % à 76,5 % depuis le
dernier exercice, cette amélioration s’expliquant par un changement mis
en œuvre à la fin 2014 dans le circuit de flottation et qui permet de
précribler de façon plus efficiente une quantité plus élevée de
concentré de plomb dans le concentré final, et par l’introduction de CO2
comme agent de régulation du pH dans le circuit de flottation du plomb.
Le taux accru de récupération a eu une incidence positive de 1,8 million
de dollars sur le bénéfice issu de l’exploitation au troisième
trimestre. Les taux de récupération des trois autres métaux se sont
également améliorés par rapport à la même période l’année dernière.
L’usine a traité en moyenne 2 233 tonnes par jour au cours du troisième
trimestre.

Le coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits,
par once d’argent a grimpé à 4,82 $, alors qu’il s’élevait à 3,75 $ au
troisième trimestre 2014. Des crédits liés aux sous-produits inférieurs
et une légère baisse des coûts d’exploitation ont eu une incidence sur
le coût par once. De fortes précipitations ont frappé l’Alaska au cours
des deux derniers exercices et entraîné une diminution des coûts en
électricité attribuable à la disponibilité de l’hydroélectricité, et
nous prévoyons que ces conditions se poursuivront au prochain trimestre.
Les coûts de traitement ont été inférieurs compte tenu de la baisse des
prix.

Mine Lucky Friday – Idaho

La production d’argent de Lucky Friday au troisième trimestre, qui s’est
élevée à 592 243 onces, a été 39 % inférieure à celle du troisième
trimestre 2014 en raison de tonnages et de teneurs inférieurs. La panne
d’un accélérateur de ventilation souterrain a réduit la capacité de
ventilation de la mine, forçant la fermeture temporaire d’une chambre de
production à teneur élevée. Les ventilateurs ont été remplacés et sont
aujourd’hui opérationnels; Lucky Friday a donc retrouvé une cadence de
production normale. De plus, il y a eu 16 jours d’arrêt technique pour
la maintenance planifiée du treuil mécanique au troisième trimestre.
L’usine a traité en moyenne 792 tonnes par jour durant le trimestre.

Le coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits,
par once d’argent a augmenté à 16,60 $, alors qu’il s’élevait à 8,71 $
au troisième trimestre 2014. Cette hausse s’explique principalement par
une baisse de la production et de la teneur réalisée des métaux suite au
temps d’arrêt lié au remplacement de l’accélérateur de ventilation, et
par la réduction des crédits liés aux sous-produits attribuable au
fléchissement des prix des métaux de base.

Le puits n° 4, un projet de croissance clé, a été excavé et descend
désormais au dessous du niveau de 2 512 mètres. Ce projet est terminé à
plus de 89 %, et nous prévoyons son achèvement au quatrième
trimestre 2016. La profondeur finale du puits a été légèrement revue à
la baisse et sera finalement de 2 621 mètres, au lieu de 2 682 mètres.
Une recette de puits et un niveau d’exploitation seront établis à
2 529 mètres, soit la profondeur de la ressource connue. Le total
estimatif des coûts d’achèvement se chiffre toujours à 225 millions de
dollars, dont 193,8 millions de dollars ont déjà été dépensés au 30
septembre 2015. À pareille date, l’équipe du puits n° 4 avait cumulé
1 413 jours de travail sans incident susceptible d’entraîner une perte
de temps.

Mine Casa Berardi – Québec

La production d’or de Casa Berardi s’est élevée à 29 259 onces au
troisième trimestre, ce qui représente une hausse de 1 % par rapport à
celle du troisième trimestre 2014. Au troisième trimestre, l’usine a
traité en moyenne 2 262 tonnes par jour.

Les coûts décaissés par once d’or de 793 $, déduction faite des crédits
liés aux sous-produits, représentent une diminution comparativement aux
coûts de 898 $ enregistrés au troisième trimestre 2014, ce qui
s’explique essentiellement par la faiblesse du dollar canadien par
rapport au dollar américain.

Casa Berardi a commencé le quatrième trimestre sous d’excellents augures
avec une production d’environ 15 000 onces d’or au mois d’octobre. On
s’attend à ce que la mine produise environ 40 000 onces d’or au
quatrième trimestre.

Mine San Sebastian — Mexique

Hecla fait rapidement progresser les travaux à San Sebastian dans l’État
de Durango, au Mexique, l’objectif étant de commencer à produire du
minerai dans la petite mine à ciel ouvert d’ici la fin de l’année. Les
mises à jour apportées à l’usine de traitement appartenant à un tiers
avancent bien, le recrutement du personnel de supervision touche à sa
fin et le décapage a commencé sur les veines East Francine et Middle.

Une étude d’évaluation économique préliminaire du projet San Sebastian a
récemment été réalisée. Celle-ci indique qu’il s’agit d’un projet
rentable et qu’il devrait s’avérer un excellent pourvoyeur de fonds pour
Hecla en 2016 et 2017. Il est à noter que l’étude n’inclut pas les
résultats des récents programmes d’exploration et de forage intercalaire
décrits à la section Exploration ci-dessous, lesquels ont permis
d’accroître les ressources et d’améliorer la fiabilité des ressources
dans les zones de la mine à ciel ouvert. Hecla a déposé au Canada un
rapport technique en vertu du Règlement 43-101 intitulé « Technical
Report for the San Sebastian Ag-Au Property, Durango, Mexico » en date
du 8 septembre 2015. Le rapport a été déposé dans le profil de la
société auprès de SEDAR à www.sedar.com,
le site Web maintenu par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières.

Voici un résumé des hypothèses économiques de haut niveau pour la durée
de vie de la mine relativement aux activités minières de surface, telles
que présentées dans l’étude d’évaluation économique.1,2

         
    Unité   Valeur
Charge d’alimentation totale prévue   tonnes   273 352
Capacité de production   tonnes par jour   440
Teneur en or   oz/tonne   0,14
Teneur en argent   oz/tonne   23,9
Récupération de l’or   %   90,8%
Récupération de l’argent   %   85,5%
Or produit (récupéré)   onces   35 959
Argent produit (récupéré)   onces   5 585 098
Production d’équivalent d’argent   onces   8 138 740
Immobilisations (extraction et usinage)   Millions $   5,8
Coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits,
par once d’argent3
  $/once   5,49
Flux de trésorerie total après impôt (taux d’actualisation 5 %)   Millions $   43,0
TRI   %   404
   

(1) L’étude d’évaluation économique est de nature préliminaire. Elle est
fondée sur une estimation des ressources minérales qui inclut des
ressources minérales présumées (environ 10 % de la production prévue),
lesquelles sont considérées comme étant trop spéculatives du point de
vue géologique pour qu’il soit possible de leur appliquer les facteurs
économiques qui permettraient de les classer en tant que réserves
minérales; en outre, on ne peut affirmer avec certitude que l’étude
d’évaluation économique se réalisera. Les ressources minérales ne sont
pas des réserves minérales et leur viabilité économique n’a pas encore
été démontrée.

(2) Dans ce tableau, les résultats sont fondés sur l’hypothèse selon
laquelle le prix de l’or est de 1 103 $/oz, le prix de l’argent de
15,53 $/oz et le taux de change du peso et du dollar est de 12,5.

(3) Le coût décaissé total, déduction faite des crédits liés aux
sous-produits, par once d’argent, est une mesure non conforme aux PCGR,
et les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance est la plus
proche sont le coût des ventes et autres coûts de production directs et
l’amortissement pour dépréciation et épuisement.

EXPLORATION ET PRÉ-EXPLOITATION

Dépenses

Nos frais d’exploration et de pré-exploitation se chiffrent
respectivement à 5,5 millions et 1,7 million de dollars pour le
troisième trimestre 2015. Cela représente une baisse de 0,3 million de
dollars de frais d’exploration et une hausse de 1,3 million de dollars
de frais de pré-exploitation comparativement au troisième
trimestre 2014, attribuable à la hausse des dépenses à la propriété
San Sebastian. Nous prévoyons que pour l’exercice, nos frais
d’exploration et de pré-exploitation s’élèveront à environ 24 millions
de dollars.

Casa Berardi – Québec

À la mine Casa Berardi, nous avons employé jusqu’à sept foreuses
souterraines afin de redéfinir la configuration des chantiers actuelset
d’élargir les réserves et les ressources dans les zones 118, 123, 124 et
Lower Inter. Un autre forage d’exploration a permis d’étendre la
minéralisation dans la zone 124 et la nouvelle zone 117 récemment
découverte. Le forage de délimitation et dans les chantiers de la partie
supérieure de la zone 118 à partir du niveau 530 a croisé une zone de
cisaillement d’une largeur de 4,5 à 16,8 mètres qui comprenait des
intervalles minéralisés de 0,74 oz d’or par tonne sur 12,9 mètres et de
0,18 oz d’or par tonne sur 16,6 mètres. La minéralisation est ouverte et
des forages plus en profondeur suggèrent que la zone continue de plonger
vers l’ouest. Le forage à partir du niveau 910 dans la partie inférieure
de la zone 118 a croisé des zones affichant 0,46 once d’or par tonne sur
5,7 mètres et 0,36 once d’or par tonne sur plus de 8,8 mètres. Le forage
a permis d’étendre la ressource vers l’est, et le filon demeure ouvert
en profondeur.

Le forage aux niveaux 550, 770 et 850 de la mine a ciblé plusieurs
lentilles à teneur élevée superposées dans la zone 123, qui représentent
actuellement au moins 548 mètres de minéralisation semi-continue en
aval-pendage, avec une faille d’une longueur moyenne de 130 mètres. Le
forage d’extension et de délimitation dans la partie inférieure de la
zone 123 a délimité une série de structures minéralisées à teneur élevée
avec des intervalles incluant 0,81 oz/tonne d’or sur 7,2 mètres et
0,73 oz/tonne d’or sur 3,6 mètres sous le niveau 850, qui demeurent
ouvertes en profondeur et vers l’ouest. Les travaux de forage devraient
se poursuivre en vue d’étendre la ressource, et l’étroite proximité de
ces nouvelles lentilles relativement à l’infrastructure de la mine
devrait rendre possible la production à partir de ces zones dans le très
court terme, selon les prévisions.

Le forage souterrain dans la zone 124 à l’est de la zone Principale a
permis de délimiter une zone quartzeuse d’une épaisseur de 4,5 à
18,3 mètres qui se prolonge sur plus de 91 mètres le long de la faille
et qui devrait nous permettre de délimiter une ressource à proximité du
niveau 250. Des lentilles à teneur élevée se trouvent dans cette zone,
incluant des intervalles de 1,50 oz/tonne d’or sur 2,8 mètres et de
0,71 oz/tonne d’or sur 3,6 mètres au niveau 290. Le forage au même
niveau des lentilles 124-81 a révélé des intersections de 0,40 oz/tonne
d’or sur 2,5 mètres. Le forage plus en profondeur de la zone 124
Principale a permis de recouper une vaste minéralisation au niveau 500
incluant 0,26 oz/tonne d’or sur 11 mètres et 0,25 oz/tonne d’or sur
4,9 mètres. Le forage d’exploration à partir du niveau 810 de la
zone 117 que nous avons récemment délimitée a permis de prolonger la
zone de minéralisation aurifère au nord et au sud de la faille Casa
Berardi sur plus de 99 mètres en plongée.

Contacts

Hecla Mining Company
Mike Westerlund, 1 800 HECLA91 (1 800 432-5291)
Vice-président
des Relations avec les investisseurs
Courriel : hmc-info@hecla-mining.com
Site
Web : http://www.hecla-mining.com

Read full story here