Press release

La GSMA conseille vivement à l’Europe d’autoriser la bande de 700 MHz le plus rapidement possible et de procéder à l’examen de la bande inférieure à 700 MHz aux fins du service mobile à large bande

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–Anne Bouverot, directrice générale de la GSMA, a aujourd’hui émis des commentaires sur le sommaire des résultats de la consultation publique sur le rapport Lamy publié par la Commission européenne. « Au cours des dernières années, un grand nombre de consommateurs ont adopté le service mobile à large bande. Une recherche récente prédit que

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–Anne Bouverot, directrice générale de la GSMA, a aujourd’hui émis des
commentaires sur le sommaire des résultats de la consultation publique
sur le rapport Lamy publié par la Commission européenne.

« Au cours des dernières années, un grand nombre de consommateurs ont
adopté le service mobile à large bande. Une recherche récente prédit que
la part du trafic mondial des données échangées à partir d’appareils
mobiles se multipliera au moins par trois au cours des cinq prochaines
années.1 Afin de garantir que les réseaux sont en mesure de
satisfaire à la demande croissante en matière de services mobiles à
large bande, les décideurs doivent bien peser les demandes d’attribution
de bandes de fréquences qui leur sont présentées par de nombreuses
industries. La bande UHF est une gamme de fréquences critique lorsqu’il
s’agit d’offrir aux consommateurs des services mobiles à large bande de
haute qualité à un prix raisonnable en régions urbaines et rurales.
Comme l’indiquent les points de vue divergents exprimés lors de la
discussion à haut niveau qui s’est tenue l’an dernier, l’utilisation
future de cette bande a fait l’objet d’un vif débat au sein de
l’industrie des communications mobiles et des utilisateurs traditionnels
de la bande, notamment les diffuseurs.

La GSMA demande à la Commission européenne de laisser aux pays membres
la possibilité de suivre le rythme de l’évolution des besoins des
consommateurs en appuyant le partage de la bande UHF à la Conférence
mondiale des radiocommunications 2015 (WRC-15) de l’UIT en novembre, où
les utilisations futures du spectre seront décidées.

Une attribution partagée permettra aux pays membres d’utiliser la bande
UHF à des fins de communications mobiles et de diffusion à l’avenir. Si
le volume des données mobiles continue d’augmenter comme prévu, les
gouvernements nationaux auront la possibilité d’attribuer une plus
grande partie du spectre aux communications mobiles au besoin. Cette
solution permettra de protéger les intérêts des consommateurs tout en
donnant aux populations européennes le choix de la manière dont elles
souhaitent accéder au contenu. Elle offre également des garanties à long
terme en ce qui concerne l’avenir de la télévision numérique terrestre
dans les pays européens qui dépendent de services de diffusion
terrestres.

Une formule flexible en ce qui a trait à l’utilisation de la bande UHF
permettra aussi à la Commission européenne de franchir une nouvelle
étape dans la réalisation des objectifs de son programme numérique,
lesquels visent à offrir aux Européens des services mobiles à large
bande de haute qualité. »

De plus, la GSMA invite la Commission européenne à :

  • Appuyer les demandes d’accès à la bande de 700 MHz de la part des pays
    membres, de préférence d’ici 2018 à 2020, ou plus tôt pour les marchés
    déjà en mesure de l’exploiter, comme la Finlande, la France,
    l’Allemagne et la Suède
  • Accélérer l’examen de la bande de fréquences inférieures à 700 MHz
    étant donné l’évolution rapide des marchés des communications mobiles
    et de la diffusion, comme le démontrent les programmes de recherche
    sur la 5G en Europe. Il faudrait que l’examen se déroule entre la
    WRC-15 et la WRC-19.

– FIN –

Notes aux rédacteurs

1 Cisco®
Visual Networking Index™ (VNI) Forecast 2015

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier ; elle rassemble près de 800 opérateurs et plus de 250
sociétés appartenant à l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants
de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des
fournisseurs d’équipement, des sociétés Internet et des organismes
œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA organise
également les plus grands événements du marché, tels le Mobile World
Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences Mobile
360 Series.

Pour de plus amples renseignements, consultez le site de la GSMA à
l’adresse suivante : www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour la GSMA
Kirsty Whatmough (Bruxelles)
+32 (0) 492 31 41 70
kwhatmough@webershandwick.com
ou
Sophie
Waterfield (Londres)
+44 (0)20 7067 0728
Sophie.Waterfield@webershandwick.com
ou
Service
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com