Press release

Lancement mondial de Bill Blass prévu pour le 2 novembre

0 0
Sponsorisé par Business Wire

La première marque de mode américaine désormais première marque de créateur exclusivement commercialisée en ligne, sous la direction artistique de Chris Benz NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Établie en 1970, Bill Blass a pavé la voie pour les marques de créateur américaines. Aujourd’hui, la marque est sur le point de réaliser une nouvelle entrée sur le marché avec

La première marque de mode américaine désormais première marque de
créateur exclusivement commercialisée en ligne, sous la direction
artistique de Chris Benz

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Établie en 1970, Bill Blass a pavé la voie pour les marques de créateur
américaines. Aujourd’hui, la marque est sur le point de réaliser une
nouvelle entrée sur le marché avec une stratégie entièrement moderne,
répondant exclusivement aux besoins des clients de e-commerce du monde
entier. La collection de lancement, conçue sous le directeur artistique
Chris Benz, comprend le prêt-à-porter, des sacs à main, des accessoires
et chaussures femmes, et les expéditions vers plus de 65 pays
commenceront le 2 novembre.

La stratégie exclusivement axée sur le e-commerce est née d’un désir de
servir les consommateurs de la manière la plus rapide et contemporaine
possible. « Nous faisons progresser la marque d’une façon numérique pour
aujourd’hui et demain tout en honorant la philosophie d’origine et
l’illustre passé de la marque », a expliqué Stuart Goldblatt, Président
et chef de l’exploitation de Bill Blass.

Insufflant un nouveau souffle à la marque de Bill Blass, Chris Benz, un
jeune créateur avec une ligne éponyme déjà à son actif, mettra à profit
sa grande base de médias sociaux – plus de 200 000 suiveurs – pour
susciter l’engagement des clients. « Bill Blass a utilisé les méthodes
les plus pertinentes [du moment] pour atteindre ses client directement
et nous continuerons dans cette éthique, créant un nouveau dialogue
moderne. » Benz a à sa disposition une équipe de marketing numérique
interne pour le soutenir dans ces communications.

Aujourd’hui, l’équipe de Bill Blass honore la marque plus rigoureusement
que la marque ne l’a été depuis le règne de M. Blass. Benz est cependant
soucieux de servir la femme moderne, remarquant que, « en regardant vers
l’avenir, on doit respecter le passé et aller de l’avant en exploitant
l’histoire de la conception comme un langage plutôt qu’un modèle ».

Complétant l’équipe de direction, la directrice des affaires Kelly
DeMeester a rejoint l’équipe après des années d’expérience dans
l’industrie des finances. D’après DeMeester : « une clause de
non-responsabilité dans les rapports d’investissement stipule que “Les
performances passées ne garantissent pas les résultats futurs”. Dans une
certaine mesure, cela est également vrai pour la mode ». Soutenant son
approche opérationnelle stratégique, DeMeester estime que «
l’application de la technologie et l’utilisation des informations
relatives au comportement des consommateurs pour améliorer l’expérience
utilisateur favoriseront un engagement plus profond, plus personnel ».

La marque sera soutenue par une solide plateforme technologique et
lancera un site de e-commerce personnalisé : www.billblass.com.
Bill Blass est en mesure de modifier le contenu et la marchandise du
site à l’interne, gérant ainsi un flux continu de nouveaux produits.
L’accent, non lié aux traditionnels calendriers de livraison
saisonnière, est d’offrir un flux continu de produits pour une
distribution globale. Pour améliorer la flexibilité de la société, Bill
Blass a créé un studio numérique de pointe où les nouveaux produits
peuvent facilement passer de la photographie à la disponibilité en ligne
en un temps record.

À la veille du lancement de la marque, Goldblatt résume l’esprit de la
nouvelle équipe : « Tout le monde à Bill Blass est passionné d’insuffler
de la vitalité dans l’une des plus grandes marques de mode dans
l’histoire. Nous nous sommes engagés à investir dans notre avenir et à
créer la fondation pour une marque mondiale dynamique, dirigée à travers
le commerce électronique ».

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Bill Blass
Lisa Smith, 212-689-8955
lisa@billblass.com