Press release

Le projet de Recherche et Développement « PYROG » porté par Séché Environnement, est labellisé par le Programme des Investissements d’Avenir

0 0
Sponsorisé par Business Wire

CHANGÉ, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Un programme collaboratif piloté par Séché Environnement (Paris:SCHP) Dans le cadre du programme des Investissements d’Avenir, le projet de Recherche et Développement PYROG coordonné par SECHE ENVIRONNEMENT vient de se voir labellisé par l’Etat. En association avec une PME innovante, ETIA, ainsi que deux partenaires académiques, l’Ecole des Mines d’Albi et

CHANGÉ, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Un programme collaboratif piloté par Séché Environnement (Paris:SCHP)

Dans le cadre du programme des Investissements d’Avenir, le projet de
Recherche et Développement PYROG coordonné par SECHE ENVIRONNEMENT vient
de se voir labellisé par l’Etat.


En association avec une PME innovante, ETIA, ainsi que deux partenaires
académiques, l’Ecole des Mines d’Albi et l’Ecole des Mines de Nantes, ce
programme collaboratif piloté par Séché Environnement va ainsi être aidé
à hauteur de 1,7 M€ sur un coût global de 4 M€.

Réalisés sur le site historique de SECHE ENVIRONNEMENT, celui de Changé
en Mayenne, le projet de 36 mois vise à permettre le test au niveau
industriel d’un nouveau type de valorisation des Combustibles Solides de
Récupération (CSR) : la pyrogazéification.

La Loi de Programmation sur la Transition Energétique pour la Croissance
Verte (LPTECV) prévoit en effet, dans le respect de la hiérarchisation
du traitement de déchets, la valorisation énergétique des refus des
tris, notamment sous la forme de Combustibles Solides de Récupération
(CSR).

Ces combustibles sont depuis déjà plusieurs années produits à Changé à
partir de déchets ultimes non recyclables. Ce procédé permet de donner à
ces déchets, auparavant promis à l’enfouissement, une seconde vie en
tant que combustible.

Aux côtés des techniques plus classiques de combustion, la
pyrogazéification des déchets est une des voies possibles de
valorisation de ces CSR. Aujourd’hui Séché Environnement a donc décidé
de valider l’une de ces technologies francaises portée par la société
ETIA.

Le test à échelle 1, c’est-à-dire en conditions industrielles, d’une
technologie de pyrogazéification représente une première en France.

Grâce au procédé de pyrogazéification, les CSR seront convertis en un
gaz de synthèse dit « syngas » qui est lui aussi valorisable par une
voie thermique ou électrique. Aujourd’hui, en France, le développement
industriel de cette filière originale passera par la mise en place d’un
cadre réglementaire adapté pour permettre l’émergence d’un modèle
économique en particulier sur la voie thermique.

A l’export, dans les pays d’Afrique en particulier, la solution
industrielle et reproductible issue de ce projet rendra un double
service : permettre un accès à une électricité compétitive tout en
assurant une valorisation des déchets.

Pour Séché Environnement, l’objectif de l’économie circulaire est de
favoriser localement l’utilisation des ressources issues des déchets
générés sur un territoire, en prenant, bien sûr en compte l’ensemble des
paramètres techniques et économiques.

Ce programme de Recherche et Développement confirme l’inscription
totale de Séché Environnement dans cette démarche et positionne
l’entreprise comme un acteur majeur de la croissance verte en
développant au niveau industriel de nouvelles technologies liées à la
valorisation des déchets et plus globalement à l’économie circulaire.

A propos de Séché Environnement
Séché
Environnement
est l’un des principaux acteurs français de la
valorisation et du traitement de tous les types de déchets, qu’ils
soient d’origine industrielle ou issus des collectivités territoriales.

Premier opérateur indépendant en France, Séché Environnement
se caractérise par un positionnement de spécialiste des risques
techniques, au cœur des marchés fermés et à barrière à l’entrée de la
valorisation et du traitement de déchets.

Ses outils et ses savoir-faire lui permettent d’offrir à sa clientèle
d’industriels et de collectivités, des solutions à haute valeur ajoutée,
ciblant les problématiques de l’économie circulaire et les exigences de
développement durable, telles que :

  • les valorisations matières ou énergétique des déchets dangereux et
    non dangereux ;
  • tous types de traitement pour les déchets solides, liquides, gazeux
    (traitements thermiques, physico-chimiques, biologiques …) ;
  • le stockage des résidus ultimes de déchets dangereux ou non
    dangereux ;
  • les éco-services de dépollution, de déconstruction, de désamiantage
    et de réhabilitation.

Fort de son expertise globale, Séché Environnement se développe avec
succès dans les métiers des services à l’Environnement, sur les marchés
de l’externalisation des problématiques Déchets pour des clientèles de
grandes collectivités et d’industriels de premier plan, en France comme
à l’International.

Séché Environnement est coté sur l’Eurolist d’Euronext depuis
le 27 novembre 1997.

Contacts

Séché Environnement
Nadia Boukhetaia, Mobile :
06.87.89.37.23

Directrice de l’innovation
Mail : n.boukhetaia@groupe-seche.com
ou
Relations
Presse

Loïc Drouard, Mobile : 06 .12.54.95.12
l.drouard@groupe-seche.com