Press release

Maximiser la durée de vie des ordinateurs

0 0 Donnez votre avis

L’achat de matériel informatique peut représenter, et cela est souvent le cas, un investissement substantiel, en particulier pour une entreprise. Une fois l’achat et l’installation effectués, cette entreprise dépendra de ce matériel informatique, qui constituera le centre nerveux de ses activités quotidiennes. Un système informatique n’est plus simplement qu’une addition aux processus commerciaux, il est devenu le coeur et l’âme de l’entreprise moderne, soutenant sa comptabilité, ses ventes, ses inventaires, ses opérations de fabrication et chacune de ses autres facettes opérationnelles.

LONDRES, January 28, 2011 /PRNewswire/ — L’achat de matériel informatique peut représenter, et cela est souvent le cas, un investissement substantiel, en particulier pour une entreprise. Une fois l’achat et l’installation effectués, cette entreprise dépendra de ce matériel informatique, qui constituera le centre nerveux de ses activités quotidiennes. Un système informatique n’est plus simplement qu’une addition aux processus commerciaux, il est devenu le coeur et l’âme de l’entreprise moderne, soutenant sa comptabilité, ses ventes, ses inventaires, ses opérations de fabrication et chacune de ses autres facettes opérationnelles.

Il est donc raisonnable de penser que les systèmes informatiques devraient être conçus pour durer le plus longtemps possible, en particulier sur les marchés actuels fortement compétitifs. S’ils survivent au moins pendant l’intégralité de leur durée de vie indiquée, l’entreprise est en mesure de prédire à quel moment un autre investissement informatique sera nécessaire. En revanche, si un ou plusieurs des composants tombent en panne avant l’heure, cela entraîne une dépense considérable pour laquelle l’entreprise n’est pas préparée.

L’un des facteurs majeurs affectant la durée de vie d’un ordinateur est la fragmentation des fichiers. Lorsqu’un fichier et un espace libre sont divisés en plusieurs milliers ou plusieurs dizaines de milliers de fragments, le sous-système de disque se retrouve sévèrement impacté chaque fois qu’un fichier est lu ou écrit. En conséquence, la durée de vie de l’équipement informatique peut être réduite de 50 % ou plus.

C’est pour cela que le logiciel de performance Diskeeper® peut allonger la durée de vie du matériel informatique bien au-delà de son espérance normale – et de nombreux sites peuvent en témoigner.

“Notre société recyclait ses ordinateurs tous les 4 ans”, a déclaré Adam Hicks, Directeur de l’informatique chez Conewago Enterprises. “Mais aujourd’hui, étant donné le contexte économique difficile, nous faisons durer nos ordinateurs aussi longtemps que possible et, grâce au déploiement de Diskeeper, certains de nos ordinateurs ont plus de 5 à 6 ans et fonctionnent encore très bien.”

Diskeeper va au-delà de la défragmentation ( http://www.diskeeper.com/?apid=PPS0006590) pour rendre les systèmes informatiques plus rapides, plus fiables, éconergétiques et plus durables. La technologie IntelliWrite® dont est doté Diskeeper permet de prévenir jusqu’à 85 % de fragmentation avant même qu’elle n’ait lieu.

La fiabilité fournie par Diskeeper se traduit également en une amélioration importante de la performance. “Je dirais que le changement le plus radical que nous avons perçu était au niveau des appels reçus par notre service d’assistance pour des problèmes de performance”, a ajouté M. Hicks. “Ce genre d’incidents n’arrive plus, tout simplement. Désormais, si je reçois un appel de demande d’assistance au sujet de la lenteur d’un ordinateur, c’est parce que, d’une façon ou d’une autre, nous avons oublié d’installer Diskeeper sur cette machine en premier lieu.”

Grâce à sa technologie InvisiTasking®, les tâches sont exécutées de façon invisible, en arrière-plan, en utilisant des ressources qui seraient autrement inactives.

“Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois de la nouvelle option Automatic Defrag (http://www.diskeeper.com/?apid=PPS0006590) dans Diskeeper et qu’on m’a dit que les utilisateurs ne se rendraient même pas compte de son exécution, j’étais sceptique”, poursuit M. Hicks. “Je l’ai testée sur certaines de nos machines utilisant les plus grandes puissances, sans avertir leur utilisateurs. Deux semaines plus tard, ils m’ont tous dit que leurs ordinateurs fonctionnaient mieux que lorsqu’ils étaient entièrement neufs.”

“Au bout du compte, un réseau d’ordinateurs fonctionnant de manière plus fluide signifie que mon équipe et moi pouvons consacrer plus de temps à d’autres domaines et être plus productifs, grâce à une diminution des appels agaçants de demande d’assistance”, conclut-il.

Source : Diskeeper Corporation