Press release

Minomic : signature d’un accord visant à débuter le premier essai chez l’être humain d’un nouvel agent d’imagerie destiné à détecter le cancer de la prostate

0 0
Sponsorisé par Business Wire

.. Un protocole d’accord est signé avec le Macquarie University Hospital et Macquarie Medical Imaging .. L’étude évaluera le MIL-38, anticorps breveté de la société, en tant qu’agent d’imagerie .. 12 patients australiens atteints d’un cancer prendront part à l’essai .. Début de l’essai au T1 2016 SYDNEY–(BUSINESS WIRE)–La société australienne d’immuno-oncologie Minomic International Ltd a conclu

.. Un protocole d’accord est signé avec le Macquarie University
Hospital et Macquarie Medical Imaging

.. L’étude évaluera le MIL-38, anticorps breveté de la société, en
tant qu’agent d’imagerie

.. 12 patients australiens atteints d’un cancer prendront part à
l’essai

.. Début de l’essai au T1 2016

SYDNEY–(BUSINESS WIRE)–La société australienne d’immuno-oncologie Minomic International Ltd a
conclu un important accord destiné au lancement de la première étude
chez l’être humain de sa nouvelle technologie d’anticorps monoclonaux en
tant qu’agent d’imagerie visant à détecter les cancers de la prostate,
du pancréas et de la vessie.

La société a signé un Protocole d’accord avec le Macquarie University
Hospital (MUH) et Macquarie Medical Imaging (MMI) afin d’étudier
l’utilisation du MIL-38, anticorps monoclonal breveté de Minomic (qui
constitue d’ores et déjà un élément majeur de sa technologie novatrice
de dépistage du cancer de la prostate), en tant que nouvel outil destiné
à permettre une meilleure détection ainsi qu’un traitement ciblé du
cancer de la prostate et d’autres cancers.

La première étude réalisée chez l’être humain débutera par le
recrutement de 12 premiers patients au T1 2016, l’étude devant se
poursuivre tout au long de l’année 2016.

Conformément aux protocoles de l’étude, une équipe de chercheurs,
dirigée par les professeurs Howard Gurney et David Gillatt du MUH, ainsi
que par le Dr Kevin Ho-Shon de MMI, examinera une version chimérique de
l’anticorps MIL-38 de Minomic associé au Gallium67 (MILGa)
afin de détecter les métastases cancéreuses, à l’issue d’une approbation
éthique.

Les chercheurs évalueront la technologie en termes d’innocuité, de
sensibilité et de spécificité du MILGa chez ces patients.

Le professeur David Gillatt a déclaré : « La Macquarie University
s’engage à offrir une médecine de pointe à ses patients, et nous
considérons cet essai comme la première étape en direction de la
délivrance de traitements, au concept éprouvé, en faveur des patients
souffrant de maladies susceptibles d’entraîner la mort. »

Le Dr Brad Walsh, président-directeur général de Minomic, a déclaré que
la signature de cet accord constituait une étape majeure pour la
société, à l’heure où celle-ci se préparait à exploiter davantage le
potentiel de sa technologie d’anticorps.

« Bien que nous nous soyons jusqu’à présent focalisés sur la
commercialisation de notre technologie leader de dépistage du cancer de
la prostate appelée MiCheck®, nous avons toujours reconnu le potentiel
de notre anticorps qui sera utilisé à des fins d’imagerie et de
thérapie », a-t-il déclaré.

« Nous avons obtenu des résultats extrêmement encourageants dans le
cadre de nos études précliniques chez l’animal. En élaborant une version
chimérique de l’anticorps MIL-38, nous sommes capables de veiller à ce
que le système immunitaire du patient ne reconnaisse pas notre anticorps
comme un élément étranger. Notre anticorps cherchera ensuite la cible,
qui est une protéine présente dans les cellules cancéreuses. Nous
attacherons une charge à notre anticorps – soit un médicament, soit une
radiothérapie existante – afin que notre technologie puisse être
utilisée pour délivrer directement la thérapie appropriée à la cible de
cellules tumorales, pour un impact maximum. À l’issue du ciblage réussi
des métastases tumorales dans le cadre de cette étude, la société
prévoit d’entreprendre un essai thérapeutique. »

Pour consulter une présentation récente du Dr Brad Walsh, PDG de
Minomic, destinée aux investisseurs, veuillez cliquer sur ce lien : https://vimeo.com/142577816.

À propos de Minomic

Minomic International Ltd est une société australienne
d’immuno-oncologie spécialisée dans les produits thérapeutiques et de
diagnostic du cancer de la prostate et d’autres cancers. Minomic a
développé un test de diagnostic in-vitro dénommé MiCheck® destiné à la
détection précoce du cancer de la prostate. Minomic se prépare au
lancement international de son premier produit, un nouveau test sanguin
de dépistage du cancer de la prostate appelé MiCheck®, qui s’est révélé
deux fois plus spécifique que la technologie existante de référence de
dépistage de l’antigène prostatique spécifique (PSA). La technologie
simple MiCheck® recourt au biomarqueur nouvellement identifié
Glypican-1. Les scientifiques de Minomic ont également identifié deux
autres biomarqueurs qui n’ont jamais été utilisés dans le dépistage du
cancer de la prostate afin d’améliorer encore le test.

À l’issue d’une étude clinique réussie menée sur 300 patients et ayant
démontré une bonne spécificité de 85 % dans le cadre de la
différenciation des patients atteints d’un cancer de la prostate et des
patients souffrant d’une maladie prostatique bénigne, le test s’apprête
à participer aux essais de validation de phase finale. Ceci signifie que
MiCheck® génère seulement 1,5 résultat faux positif tous les dix
échantillons, contre 6 résultats faux positifs tous les 10 échantillons
à l’aide du test PSA standard.

Minomic s’intéresse aux partenariats et aux collaborations avec des
partenaires internationaux de produits pharmaceutiques/de diagnostic de
plus grande envergure, capables de produire, d’enregistrer et de
distribuer le test MiCheck®, ainsi que de collaborer via
l’enregistrement et la commercialisation d’applications thérapeutiques
et d’imagerie de diagnostic futures autour de l’anticorps MIL-38 dans la
lutte contre le cancer de la prostate et les autres cancers.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Minomic International Ltd
Dr Brad Walsh, + 61 (0) 413 231 296
président-directeur
général
ou
Monsoon Communications
Emma
Power, + 61 (0) 419 149 525