Press release

Morinaga Milk Industry : les compléments alimentaires probiotiques entraînent une perte de masse grasse chez les adultes en surpoids

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Business Wire

TOKYO–(BUSINESS WIRE)–Morinaga Milk Industry Co., Ltd. (TOKYO : 2264), deuxième société de produits laitiers du Japon, a confirmé que son nouvel ingrédient probiotique, Bifidobacterium breve B-3, a entraîné une réduction sensible du tissu adipeux et a modifié les fonctions métaboliques chez les adultes ayant une tendance à l’obésité au cours d’un essai randomisé en double aveugle contrôlé

TOKYO–(BUSINESS WIRE)–Morinaga
Milk Industry Co., Ltd.
(TOKYO : 2264), deuxième société de produits
laitiers du Japon, a confirmé que son nouvel ingrédient probiotique, Bifidobacterium
breve
B-3, a entraîné une réduction sensible du tissu adipeux et a
modifié les fonctions métaboliques chez les adultes ayant une tendance à
l’obésité au cours d’un essai randomisé en double aveugle contrôlé par
des groupes parallèles.

Pendant des décennies, on a pensé que l’obésité provenait d’un
déséquilibre entre les apports énergétiques et les dépenses en calories.
Toutefois, des découvertes récentes suggèrent que la flore intestinale
joue un rôle déterminant et régulateur entre équilibre énergétique et
stockage des graisses. Par conséquent, les chercheurs ont tenté une
nouvelle approche du traitement de l’obésité et du syndrome métabolique
en manipulant la composition de la flore intestinale.

Une étude précédente a conclu que l’administration de la souche
microbiotique B. breve B-3 de Morinaga chez des souris obèses
suite à un régime spécial a réduit leur gain pondéral, leurs dépôts de
graisse viscérale et a amélioré leurs taux sériques de cholestérol
total, de glucose et d’insuline (Kondo et al., 2010).

Avec la collaboration du Dr Taeko Shimoda, professeur émérite de la
Tokyo Healthcare University, l’étude actuelle, publiée en mai 2015 dans
le journal international évalué par des pairs Journal of Nutritional
Science
, a porté sur 52 adultes dont l’indice de masse corporelle
était modérément élevé (IMC : 24-30 kg/m²), notamment des diabétiques.

Du B. breve B-3 ou le placebo par capsules a été administré de
manière aléatoire aux participants pendant 12 semaines. Au terme de
l’étude, les sujets prenant du B-3 ont constaté une diminution
importante de leur masse grasse, par rapport au groupe de référence et à
celui prenant le placebo.

« La diminution de la masse grasse se situait aux environs d’1 kg après
12 semaines, un effet très prometteur des probiotiques », a déclaré le
Dr Shimoda. « En outre, nous avons également observé un effet
d’amélioration éventuel de la fonction hépatique, indiqué par une
diminution substantielle du taux sérique de γ-GTP. » Il existe une
corrélation entre des taux élevés de γ-glutamyltranspeptidase, largement
utilisée pour évaluer le degré des lésions du foie, et un risque plus
élevé de syndrome métabolique.

Caractérisé par une tension artérielle élevée, une glycémie élevée, une
dyslipidémie et une accumulation de graisse abdominale, le syndrome
métabolique touche actuellement 47 millions d’Américains et augmente les
risques de maladie cardiovasculaire, de crise cardiaque et de diabète.1

« Nous sommes ravis que le B. breve B-3 ait démontré un grand
potentiel de prévention du syndrome métabolique, tout en améliorant les
fonctions hépatiques », a déclaré le Dr Jin-zong Xiao, directeur du
service du Food Science & Technology Institute de Morinaga. « Nous
prévoyons de consacrer des ressources supplémentaires à la poursuite de
nos recherches sur le B. breve B-3 afin de documenter davantage
l’efficacité de cette souche probiotique unique. »

Référence

J. Minami et al., « Oral administration of Bifidobacterium
breve
B-3 modifies metabolic functions in adults with obese
tendencies in a randomized controlled trial », Journal of Nutritional
Science, vol.4, e17 ; 1-7 (2015)

À propos du Bifidobacterium breve B-3

Le Bifidobacterium breve B-3 est un ingrédient probiotique stable
à température ambiante. Cette souche a tiré son origine de l’intestin
des nouveaux-nés. Elle est capable de produire des acides gras à chaîne
courte, tels que l’acide acétique et l’acide lactique, ainsi que
d’autres composants bioactifs, notamment l’acide linoléique conjugué et
d’autres métabolites d’acides gras. Des recherches in vitro
suggèrent qu’elle peut améliorer les fonctions de la barrière
intestinale, ce qui pourrait être le mécanisme d’action par lequel elle
exercerait son effet anti-syndrome métabolique.

À propos de Morinaga

Morinaga Milk Industry Co., Ltd. est la deuxième plus grande société de
produits laitiers du Japon, et emploie 3 078 personnes. Fondée en 1917,
Morinaga excelle dans le domaine de la technologie et vend non seulement
des produits laitiers, mais aussi les ingrédients fonctionnels
bénéfiques isolés des composants laitiers. Morinaga recherche et
développe des probiotiques d’origine humaine ; le Bifidobacterium
longum
BB536, l’un des probiotiques les plus appuyés par des données
cliniques au monde, et le Bifidobacterium breve M-16V, souche
dont l’efficacité est prouvée cliniquement, particulièrement chez les
nourrissons, notamment les bébés de faible poids à la naissance.

1 WebMD. Qu’est-ce que le syndrome métabolique ?
21 déc. 2013. http://www.webmd.com/heart/metabolic-syndrome/metabolic-syndrome-what-is-it

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Morinaga Milk Industry Co., Ltd.
Mai Nozawa, +81-3-3798-0152
Département
international
m-nozawa@morinagamilk.co.jp
http://www.morinagamilk.co.jp/english/