Press release

OROLIA : résultats financiers 2014 aux normes IFRS, Croissance de 10,8% portée par les acquisitions – Projet d’OPRA

0 0 Donnez votre avis
Sponsorisé par Nasdaq

Orolia : résultats financiers 2014 aux normes IFRS Croissance de 10,8% portée par les acquisitions Marge opérationnelle courante de 8,2% en ligne avec les attentes Accélération commerciale attendue en 2015 Chiffre d'affaires du 1 er trimestre 2015  : 23,7M€ en hausse de 46,9% Projet de réduction du capital par voie d'offre publique de rachat par la

Orolia : résultats financiers 2014 aux normes IFRS

  • Croissance de 10,8% portée par les acquisitions
  • Marge opérationnelle courante de 8,2% en ligne avec les attentes
  • Accélération commerciale attendue en 2015

Chiffre d'affaires du 1

er

trimestre 2015 
:
23,7M€ en
hausse de 46,9%

Projet de réduction du capital par voie d'offre publique de rachat par la société de ses propres actions suivie de l'annulation des actions rachetées (OPRA)

  • A un prix de 15 € par action, soit une prime de 15,2% sur le cours de clôture au 28 avril 2015
    • Offre d'un montant maximal de 7,5 M€ portant sur 500 000 actions soit 11,82% du capital

Sophia-Antipolis, le 29 avril 2015
– Orolia (Alternext Paris – FR0010501015 – ALORO), spécialiste mondial des solutions GPS pour applications critiques, publie ses résultats financiers consolidés audités pour l'exercice clos au 31 décembre 2014.

Pour une meilleure comparabilité à l'échelle internationale, le Conseil d'Administration d'Orolia a pris la décision d'adopter les normes IFRS pour la présentation des comptes 2014 du Groupe. Une information comparative IFRS au titre de l'exercice 2013 est également présentée. Les principaux impacts de ce passage en IFRS sur les comptes 2013 et 2014 figurent à la fin du présent communiqué dans la partie Annexe.


Résultats 2014


En milliers d'euros – IFRS
2014 2013
Chiffre d'affaires 80 424 72 584
Excédent brut d'exploitation  
(EBIDTA)
10 485 11 489
en % du chiffre d'affaires 13,0% 15,8%
Dotations aux amortissements et provisions -3 770 -3 902
Résultat Opérationnel courant 6 715 7 588
en % du chiffre d'affaires 8,3% 10,5%
Autres produits opérationnels 498 75
Autres charges opérationnelles -4 893 -408
Résultat Opérationnel 2 320 7 256
en % du chiffre d'affaires 2,9% 10,0%
Coût de l'endettement financier net -1 989 -1 990
Impôts sur les résultats -3 691 -1126
Résultat net -3 360 4 140
en % du chiffre d'affaires -4,2% 5,7%
Résultat net de base par action (part du groupe en euros) -0,79 1,06






Une croissance portée par les acquisitions

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires ressort en progression de 10,8% par rapport à l'exercice 2013 à 80,4 M€ grâce à l'acquisition de la société Techno-Science Inc au 1
er
mai 2014. A périmètre et taux de change constants, le Groupe affiche un repli limité de son activité de -1,1%.


Timing, Test & Measurement : léger repli de l'activité lié à des décalages sur les ventes d'horloges atomiques

Sur le pôle historique
Timing, Test & Measurement
(50,3% des ventes du groupe)

le chiffre d'affaires est en légère baisse de 2,5% à 40,5 M€ (-2,8% à périmètre et taux de change constants). Cette évolution s'explique par des décalages importants sur les ventes d'horloges atomiques dans le cadre des programmes spatiaux liés à des difficultés techniques temporaires. L'impact de ces décalages a été largement atténué par la bonne dynamique des ventes d'équipements de timing, synchronisation et de test aux USA et les gains de parts de marché dans le secteur de la défense.


Positioning, Tracking & Monitoring : TSI, un changement de dimension pour le pôle

L'activité de la division
Positioning, Tracking & Monitoring
(49,7% du chiffre d'affaires total) ressort en croissance de +28,5% à 39,9 M€ grâce à l'acquisition de TSI au 1
er
mai 2014. A périmètre et taux de change constants, l'activité progresse de 1,2%. Comme précédemment annoncé, sur les 3 premiers trimestres de l'exercice, l'activité balises militaires a été impactée par un retard de certification COSPAS-SARSAT sur deux produits phares. L'obtention de cette certification au quatrième trimestre a permis de retrouver une dynamique commerciale sur la fin de l'exercice. La bonne performance du marché des balises pour l'aviation civile et militaire a ainsi porté la croissance malgré une activité dans les balises maritimes toujours pénalisée par un marché difficile. Au-delà de la bonne orientation de l'activité, des investissements importants ont été engagés sur le pôle visant à consolider le positionnement de N°1 mondial sur les technologies de Recherche & Sauvetage par satellite (Cospas-Sarsat). Ils concernent :

· la mise en place d'une nouvelle organisation incluant le renforcement de l'équipe managériale (Marketing, Product Management, R&D, Fusions Acquisitions),

· le regroupement de l'ensemble des activités du pôle Positioning, Tracking & Monitoring sous la marque ombrelle McMurdo,

· l'intégration de la société TSI,

· le lancement d'initiatives communes avec la société Transas (spécialiste des systèmes de simulation, d'e-navigation et de surveillance maritime),

· l'augmentation des dépenses de R&D pour creuser l'écart sur les marchés prioritaires.

Résultats financiers 2014


Progression de 8,4% de la marge brute

La montée en puissance engagée des produits à forte valeur ajoutée et l'amélioration de la performance industrielle se traduisent par une progression de 8,4% de la marge brute à 47,7% du chiffre d'affaires hors contribution de Techno-Sciences Inc.

La marge opérationnelle courante ressort à 8,3% en ligne avec les attentes du Groupe. Ce niveau de rentabilité constitue une bonne performance compte tenu des efforts importants engagés sur le pôle Positioning, Tracking & Monitoring au cours de l'exercice.

Malgré ces investissements, le résultat opérationnel courant de ce pôle est positif à plus de 1,3 M€.


Sur la division TT&M qui profite aujourd'hui pleinement des investissements passés, le résultat opérationnel courant ressort quant à lui à 5,4 M€ représentant près de 13,1% du chiffre d'affaires du pôle. 

Le résultat opérationnel du groupe intègre par ailleurs 4,4 M€ d'éléments non récurrents :

  • 2 M€ engagés dans le cadre de la stratégie de croissance externe et liés à des opérations concrétisées ou abandonnées sur l'exercice ;


     
  • des litiges sociaux ou des indemnités de rupture de contrat pour environ 0,5 M€ ;


     
  • une escroquerie aux virements internationaux déjà annoncée lors de la publication des comptes semestriels, pour un montant de 0,7 M€ ;


     
  • une provision d'un montant de 1 M€ correspondant à des problèmes de fabrication sur une balise maritime désormais résolus chez les sous-traitants (ce montant ne prend pas en compte les éventuelles indemnisations que le Groupe pourrait recevoir des assurances) ;

             


En 2014, le résultat financier est stable à -2,0 M€. Ce montant est constitué de 2,1M€ de coût net des dettes financières, d'un montant de -0,8 M€ lié principalement aux évaluations à la valeur de marché des instruments de couvertures de taux et de change (IFRS 39) ainsi que les coûts financiers et le rendement des fonds de couverture des avantages au personnel (IAS 19). Les différences de change latentes représentent quant à elles 0,9 M€ de produits contre une charge de 0,3 M€ en 2013.

Le Groupe a enregistré pour 2,2 M€ une dépréciation, sans impact trésorerie, d'impôts différés actifs en l'absence de visibilité suffisante sur leur recouvrement.

Sur l'ensemble de l'exercice, le résultat net ressort ainsi en négatif à hauteur de 3,4 M€.

Une structure financière solide


Stabilité des fonds propres

Les capitaux propres part du groupe s'établissent à 34,9 M€ contre 37,6 M€ en 2013, représentant 33,7% du total de bilan. A noter l'annulation de 366 410 actions opérée en avril 2014 suite à l'opération de rachat d'actions initiée en 2013.


Une trésorerie nette impactée par les efforts d'investissements

Le cash-flow libre des opérations (cash-flow des opérations diminué des investissements en immobilisations corporelles et incorporelles) s'élève à 0,5 M€ contre 3,6 M€ en 2013 compte tenu des éléments non récurrents du résultat des opérations. L'acquisition de la société TSI a généré une sortie de cash net de la trésorerie acquise de 8,0 M€ compensée par l'utilisation de la deuxième tranche de la dette bancaire senior pour 2,2 M€ et la mise en place d'un nouveau contrat de développement avec BPI France pour 5 M€. La trésorerie nette des concours bancaires courants recule à 21,7 M€ contre 24,6 M€ en 2013, permettant au Groupe de continuer à afficher une situation financière solide.




2015 : accélération commerciale sur le marché du « Search & Rescue » et poursuite de la croissance dans la Défense

Sur la division
Positioning, Tracking & Monitoring,
l'acquisition de TSI se traduit déjà pour Orolia par le gain de contrats importants sur le marché de la recherche et sauvetage. Dans ce secteur, le Groupe dispose désormais d'un solide avantage concurrentiel en étant positionné sur l'ensemble de la chaîne de valeur (des balises de détresse jusqu'aux solutions logicielles équipant les centres de contrôle et de secours). Orolia est ainsi prêt à s'imposer rapidement comme le leader mondial sur ce marché en fort développement du fait du déploiement du système Cospas-Sarsat de nouvelle génération « MEOSAR ».

Néanmoins, si le secteur des infrastructures sol de recherche et sauvetage reste très porteur pour Orolia, le marché des balises maritimes restera globalement difficile en 2015, tandis que celui des balises destinées à l'aviation civile et militaire marquera une phase de consolidation suite à la forte progression des ventes en 2014.

Sur la division
Timing, Tests & Measurement,
le Groupe va continuer à renforcer ses positions commerciales, confirmant ainsi la dynamique observée depuis 2013 sur les systèmes testant ou simulant les signaux GNSS et dans le domaine toujours à fort potentiel des références de temps et de fréquences pour la Défense et les réseaux informatiques de haute performance (services financiers, data centers, etc.). Les efforts de R&D engagés au cours des dernières années devraient permettre d'offrir aux clients des produits à plus forte valeur ajoutée et plus robustes dans un environnement où la maîtrise des signaux GNSS devient un élément stratégique incontournable au service des politiques de surveillance et de défense des territoires, avec notamment le développement des drones.

Sur les programmes spatiaux, un redémarrage de l'activité est attendu.

Au final, en 2015 le Groupe devrait être en mesure d'afficher une croissance soutenue de son activité, toutefois conditionnée par le maintien de parités de devises favorables.

Au cours du premier trimestre 2015, le chiffre d'affaires consolidé ressort à 23,7M€ contre 16,1M€ au premier trimestre 2014 (données non auditées), en hausse de 46,9% (-9,2% à périmètre et taux de change constants) compte tenu de l'acquisition de TSI qui n'est intervenue qu'au 1
er
mai 2014 et de la hausse de 21,5% de l'USD entre les deux périodes. Comme attendu, les bénéfices des contrats importants tels que ceux signés avec l'Australie et la Nouvelle Zélande dans la recherche et sauvetage sont au rendez-vous.

Offre Publique de Rachat d'Actions de 7,5 M€


Présentation de l'offre

Le Conseil d'Administration d'Orolia, réuni le 28 avril, a approuvé le principe d'un projet de réduction de capital par voie d'offre publique de rachat par la Société de ses propres actions suivie de l'annulation des actions rachetées. Cette offre publique de rachat d'actions (OPRA) portera sur un maximum de 500 000 actions de la Société, soit 11,82% de son capital au prix de 15€ par action.

Le prix de 15€ par action intègre une prime de 15,2% par rapport au cours de clôture du 28 avril 2015 et de 14,8% par rapport au cours moyen pondéré des 60 derniers jours de négociation.

Les conditions financières de l'offre ont fait l'objet d'une attestation sur leur caractère équitable pour les actionnaires, délivrée par un expert indépendant, le cabinet Farthouat Finance. Le rapport d'expertise sera reproduit dans le projet de note d'information relative à l'offre, qui sera déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers dans les meilleurs délais.


Motifs de l'offre

La mise en oeuvre de cette opération permettra aux actionnaires qui le souhaitent de trouver une liquidité et d'obtenir un retour sur investissement que le marché n'offre pas aujourd'hui au regard de la faible rotation du flottant, du cours de bourse actuel et de l'absence de distribution de dividendes depuis la création de la Société.

Avec un ratio Dette nette / EBITDA inférieur à 1,3x au 31 décembre 2014

[1]

, la Société sous-exploite son recours au levier financier et dispose d'une trésorerie suffisante pour consacrer 7,5 M€ à un rachat d'actions par voie d'offre publique, sans remettre en cause sa stratégie offensive de développement par croissance organique et externe. Les équilibres financiers de la Société resteront ainsi préservés.

Cette opération relutive préservera par ailleurs l'intérêt des actionnaires qui souhaiteraient accompagner la Société dans la durée.


Financement de l'offre

Au prix de 15€ par action, l'OPRA représentera un montant maximum de 7,5 M€ que la Société financera entièrement au moyen de sa trésorerie disponible.


Intentions d'apport à l'offre des principaux actionnaires

Airtek Capital Group ainsi qu'Isatis Capital ont confirmé leurs intentions d'apport à l'offre pour des montants respectifs de 130 003 et 82 045 actions. Par ailleurs, Monsieur Jean-Yves Courtois, président-directeur général d'Orolia, a fait part de son intention d'apporter 50 000 titres à l'offre.


Calendrier indicatif de l'offre

Le projet d'OPRA sera soumis à la décision de conformité de l'AMF emportant visa sur la note d'information, et l'ouverture de l'offre sera soumise à l'approbation des résolutions relatives à la réduction de capital par voie d'OPRA par l'Assemblée générale mixte annuelle qui sera convoquée le 15 juin prochain.

Par ailleurs, l'offre est formulée sous réserve de l'octroi par l'AMF, au Groupe familial Asscher, d'une dérogation à l'obligation de déposer un projet d'offre publique en application de l'article 234-8 du règlement général de l'AMF.

Lors du Conseil d'Administration, Monsieur Jean-Yves Courtois a déclaré « 
Ce projet bénéficie à tous les actionnaires du groupe. Il s'agit d'une opération de bonne gestion financière qui optimise notre levier d'endettement sans modifier notre stratégie industrielle. Je suis confiant dans les perspectives du groupe Orolia qui continuera de privilégier une croissance rentable sur le long terme, tant par voie organique que par acquisitions
 ».


Annexe : Transition aux IFRS

Comme indiqué auparavant, le Groupe Orolia a pris la décision d'adopter les normes IFRS pour la présentation des comptes 2014 du Groupe. Une information comparative IFRS au titre de l'exercice 2013 est présentée. Pour le bilan, la date de transition retenue est le 1
er
janvier 2013.

La note détaillée sur le changement de référentiel comptable est disponible en annexe aux états financiers 2014. Le rapport financier ainsi que la présentation des résultats annuels sont disponibles sur le site web de la société (
www.orolia.com
rubrique Investisseurs / documents de référence & informations réglementées).

 

Compte de résultat


(en milliers d'euros)
 
Normes françaises


2013
Reclassements Retraitements
Normes IFRS


2013
 
Chiffre d'affaires   72 584     72 584  
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT   7 093 350 145 7 588  
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL   7 093 18 145 7 256  
RÉSULTAT AVANT IMPÔT   5 006 -195 455 5 265  
Impôt sur le résultat   -715 -137 -274 -1 126  
Amortissement écarts d'acquisition   -2 978   2 978 0  
RÉSULTAT NET   982 0 3 158 4 140  
Part des minoritaires   6     6  
Part du groupe   976   3 158 4 134  
             

Bilan


(en milliers d'euros)
 
Normes françaises


31-déc-2012
Reclassements Retraitements
Normes IFRS


1-jan-2013
Ecarts d'acquisition   18 782     18 782
Actif non courant   29 644 2 966 423 33 033
Actif courant   54 559 -1 719 0 52 840
Charges constatées d'avance   1 625 -1 625   0
TOTAL ACTIF   85 829 -378 423 85 873
           

Bilan


(en milliers d'euros)
 
Normes françaises


31-déc-2012
Reclassements Retraitements
Normes IFRS


1-jan-2013
Capitaux propres   35 984 0 -1 102 34 882
Passifs non courants   28 540 -296 836 29 080
Passifs courants   18 143 3 080 689 21 912
Produits constatés d'avance   3 162 -3 162   0
TOTAL PASSIF   85 829 -378 423 85 873

Prochain rendez-vous :

Publication du chiffre d'affaires du premier semestre 2015

29 juillet 2015

A propos d'Orolia SA


Orolia  est un groupe de haute technologie dont la vocation est d'assurer la sécurité, la conformité réglementaire et la maîtrise opérationnelle des systèmes et infrastructures critiques qu'exploitent ou utilisent ses clients, au moyen de solutions de positionnement, de navigation, de timing, de supervision et de communication adaptées à des environnements sévères où les réseaux de communication terrestres sont insuffisants. Le siège d'Orolia est basé à Sophia-Antipolis (France). La société dispose également de bureaux principaux à Neuchâtel (Suisse), Rochester (USA), Washington DC (USA), San Diego (USA), Basingstoke (Royaume-Uni), Portsmouth (Royaume-Uni), Guidel et les Ulis (France). Orolia est titulaire des deux labels "OSEO Entreprise Innovante" et "OSEO Excellence" et a remporté le Prix de l'Audace Créatrice (2010).  Le Groupe Orolia est éligible au nouveau dispositif PEA-PME. http://www.orolia.com

Contact Orolia SA :
Elodie Cally, Directrice de la Communication –
elodie.cally@orolia.com
– Tél. +33(0)4.92.90.70.40

Contact Actifin :
Jennifer Jullia –
jjullia@actifin.fr
– Tél. +33(0)1.56.88.11.19

Le présent communiqué ne doit pas être publié, transmis ou distribué, directement ou indirectement, sur le territoire des Etats-


Unis, du Canada, du Japon ou de l'Australie. Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de valeurs mobilières ou une quelconque sollicitation d'achats de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou dans tout autre pays autre que la France.


La diffusion, la publication, ou la distribution de ce communiqué de presse dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales et réglementaires en vigueur. En conséquence, les personnes physiquement présentes dans ces pays et dans lesquels le présent communiqué de presse est diffusé, publié ou distribué doivent s'informer et se conformer à ces lois et règlements.





[1]

En IFRS



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: OROLIA via GlobeNewswire

HUG#1916826