Press release

Pharco Pharmaceuticals Inc. annonce que le ravidasvir a permis d’atteindre un taux de guérison de 100 % à ce jour lorsqu’il est combiné au sofosbuvir pour des patients non-cirrhotiques infectés par le VHC de génotype 4

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Le président de Pharco a déclaré : « Nous avons franchi notre premier cap dans la lutte contre l’épidémie d’hépatite C en ÉGYPTE. » ALEXANDRIE, Égypte–(BUSINESS WIRE)–Pharco Pharmaceuticals, Inc., un fabricant de médicaments égyptien de premier plan, a annoncé aujourd’hui les résultats avancés de son essai clinique de phase III portant sur une combinaison de ravidasvir et de sofosbuvir pour

Le président de Pharco a déclaré : « Nous avons
franchi notre premier cap dans la lutte contre l’épidémie d’hépatite C
en ÉGYPTE. »

ALEXANDRIE, Égypte–(BUSINESS WIRE)–Pharco Pharmaceuticals, Inc., un fabricant de médicaments égyptien de
premier plan, a annoncé aujourd’hui les résultats avancés de son essai
clinique de phase III portant sur une combinaison de ravidasvir et de
sofosbuvir pour le traitement de patients infectés par le virus de
l’hépatite C chronique de génotype 4. L’essai est le plus important en
son genre réalisé à l’échelle mondiale.

La présentation orale de dernière minute intitulée : « Taux
de réponse virologique élevé chez des patients égyptiens infectés par le
VHC de génotype 4 traités avec le ravidasvir (PPI-668) et le sofosbuvir :

résultats d’un grand essai d’enregistrement multicentrique de phase 3 »
sera présentée par l’investigateur principal, Gamal Esmat, M.D.,
dans le cadre de la 66ème Rencontre de l’Association
américaine pour l’étude des maladies du foie à San Francisco,
le 16 novembre 2015.

Les résultats de l’essai de phase III réalisé auprès de 300 patients ont
démontré que la combinaison d’une dose unique quotidienne de 200 mg de
ravidasvir et de 400 mg de sofosbuvir pendant 12 semaines entraînait
globalement des taux de RVS12 (réponse virologique soutenue
à 12 semaines post-traitement) de 98 % (255 sur 261 patients). À ce
jour, pour les patients non cirrhotiques, les résultats selon le
protocole sont une RVS12 de 100 % (163 sur 163 patients).

« Je suis honoré que la présentation ait été acceptée pour figurer parmi
seulement 6 présentations orales de dernière minute », a déclaré le
professeur Esmat. « L’étude indique qu’il pourrait même être possible de
traiter des patients présentant une cirrhose compensée et un taux de
RVS12 élevé quand le traitement est prolongé jusqu’à 16 semaines. Aucune
récidive n’a été observée à ce jour chez des patients difficiles à
traiter et traités préalablement avec l’interféron, après 16 semaines de
traitement. Des taux de RVS12 élevés ont été atteints quand la
combinaison a été administrée une fois par jour pendant 3 mois à des
patients non-cirrhotiques, et pendant 4 mois avec de la ribavirine à des
patients cirrhotiques », a-t-il ajouté.

Le professeur Imam Waked, M.D. a commenté en ces termes : « Cet essai
suggère que la ribavirine n’est pas nécessaire quand nous utilisons le
ravidasvir et le sofosbuvir pour les patients non cirrhotiques de
génotype 4, même si le patient n’a pas répondu préalablement à
l’interféron. »

« Le traitement de l’essai a été généralement bien toléré et le dosage à
prise uniquotidienne a permis d’encourager l’observance du traitement
par les patients. Par ailleurs, un taux de réponse élevé a été évident
dans tous les groupes de traitement », a confié pour sa part le
professeur Maissa El Raziky, M.D., l’un des trois principaux
investigateurs.

En août 2014, Pharco Corporation a obtenu le chlorhydrate de ravidasvir
sous licence en Égypte de la part de Presidio Pharmaceuticals Inc.,
une société pharmaceutique américaine de stade clinique. L’essai de
phase III a obtenu toutes les approbations nécessaires avant son
lancement officiel en janvier 2015.

« Presidio a apprécié sa collaboration avec l’équipe de Pharco et avec
des experts cliniques égyptiens dans leur recherche d’une combinaison du
ravidasvir, de l’inhibiteur NS5A du VHC de Presidio, et du sofosbuvir,
dans une population importante de patients égyptiens de génotype 4 », a
déclaré Nathaniel A. Brown, M.D., conseiller médical en chef chez
Presidio.

Le Dr Sherine Helmy, président de Pharco Corporation, a
commenté : « L’essai est le premier d’un programme scientifique complet
que nous nous sommes engagés à fournir à notre pays. Nous avons un
objectif : éradiquer efficacement le VHC en Égypte à un coût hautement
abordable. Le ravidasvir combiné au sofosbuvir est un traitement oral à
prise uniquotidienne qui est très bien toléré et qui affiche des taux
élevés de réponse virologique soutenue chez les patients égyptiens
infectés par le VHC de génotype 4. »

À PROPOS DE PHARCO

Pharco Pharmaceuticals, Inc. , le plus grand fabricant de produits
pharmaceutiques d’Égypte, est axé sur la recherche, la formulation, la
fabrication et la commercialisation de produits pharmaceutiques dans la
région Moyen-Orient/Afrique du Nord. Aujourd’hui, Pharco emploie plus
de 8 000 employés et compte plus de 500 millions d’unités de vente de
produits, ce qui en fait le leader du marché pharmaceutique égyptien.
Pharco exporte également dans 47 pays à travers le monde. Pharco vise un
seul objectif : fournir aux patients des produits pharmaceutiques à
l’efficacité et l’innocuité élevées, et ce à un prix abordable. Pharco a
obtenu le chlorhydrate de ravidasvir (anciennement PPI-668) sous licence
de la part de Presidio Pharmaceuticals, une société pharmaceutique
spécialisée de stade clinique basée à San Francisco.

Pour en savoir plus, veuillez consulter notre site Web à l’adresse
suivante : www.pharco.org

À PROPOS DE PRESIDIO

Presidio Pharmaceuticals, Inc., une société pharmaceutique spécialisée
de stade clinique basée à San Francisco, se consacre à la découverte et
à la mise au point de médicaments antiviraux à petite molécule. Presidio
se concentre actuellement sur des thérapies efficaces contre l’infection
par le VHC et comprend les inhibiteurs pan-génotypique de NS5A
(ravidasvir) et NS5B (PPI-383).

Plus en savoir plus sur le ravidasvir, veuillez consulter www.presidiopharma.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

EEPI – Pharco Corporation
Hanaa Abdel-Maguid
Directrice
médicale
hepc@pharco.org
ou
Pharco
Pharmaceuticals, Inc.
Leo J. Redmond, 415-655-7560
Directeur
financier et président intérimaire
lredmond@presidiopharma.com