Press release

Trident Microsystems et NXP sont sur le point d’associer leurs activités dans le domaine de la télévision numérique et des boîtiers décodeurs en vue de devenir leader du secteur de la maison numérique

0 0 Donnez votre avis

SANTA CLARA, Californie, et EINDHOVEN, Pays-Bas, October 6 /PRNewswire/ — Trident Microsystems, Inc. (Nasdaq: TRID) et NXP Semiconductors ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord définitif aux termes duquel Trident acquerra les systèmes de télévision et les secteurs d’activités des boîtiers décodeurs de NXP. Trident restera une entité sans usine bénéficiant d’une présence significative sur

SANTA CLARA, Californie, et EINDHOVEN, Pays-Bas, October 6 /PRNewswire/ —

Trident Microsystems, Inc. (Nasdaq: TRID) et NXP Semiconductors ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord définitif aux termes duquel Trident acquerra les systèmes de télévision et les secteurs d’activités des boîtiers décodeurs de NXP. Trident restera une entité sans usine bénéficiant d’une présence significative sur le marché asiatique et deviendra, à l’issue de la transaction, un des leaders sur le marché des loisirs numériques domestiques. Les termes de la transaction prévoient notamment que NXP recevra 60 % des actions récemment émises et issues des actions ordinaires de Trident sur le total des actions en circulation une fois l’accord conclu, soit approximativement 6,7 millions d’actions que NXP acquerra au prix de 4,50 USD l’unité, avec à la clé une opération en espèces se chiffrant à 30 millions USD pour Trident.

« Dans le contexte d’un marché des circuits intégrés grand public très fragmenté et en constante progression, la nécessité d’utiliser les IP sur de nombreux segments devient de plus en plus pressante, en raison des investissements en R&D que doivent consentir les entreprises pour pouvoir rester à la pointe de l’innovation », explique Sylvia Summers, présidente-directrice générale de Trident. « Via cette transaction, Trident est appelé à devenir l’un des plus grands fournisseurs mondiaux, avec un portefeuille de produits et une infrastructure IP et opérationnelle permettant de répondre efficacement aux besoins d’un marché des loisirs numériques domestiques vaste et à la croissance soutenue. »

En incluant les revenus générés par l’acquisition des lignes de produits, Trident approcherait un revenu de 500 millions USD pour l’exercice 2009, dont 60 % directement liés à la télévision et 40 % aux boîtiers décodeurs. Une fois l’accord signé, Trident disposera d’un portefeuille complet d’IP grand public susceptibles de toucher de nombreux marchés, avec plus de 2 000 brevets accordés et en cours d’examen, comprenant notamment les technologies d’estimation et de compensation du mouvement, du « conditional access » et la technologie avancée 45nm SoC. Le portefeuille de produits final permettra à Trident d’offrir une large sélection de solutions de semi-conducteurs aux applications de la maison numérique, un marché qui, selon les estimations de Trident, devrait atteindre 5 milliards USD en 2010.

« La réussite sur le marché des biens de consommation grand public exige une culture d’entreprise fondée sur une prise de décision rapide, un rythme soutenu en matière d’innovation ainsi qu’une structure de coûts extrêmement compétitive », a précisé Mme Summers. « Cette transaction pourrait permettre à Trident de réaliser les importantes économies d’échelle dont nous avons besoin pour rester dans la compétition sur le marché de la maison numérique, tout en profitant de notre culture de la start-up et de la rentabilité de nos opérations de conception et de fabrication basées en Asie. Trident en retirera un meilleur positionnement sur un marché plus vaste, sera à même d’atteindre le seuil de rentabilité plus rapidement et de réaliser ses objectifs financiers à long terme. »

Afin d’atteindre un niveau d’innovation rentable et de rivaliser avec les fournisseurs de circuits intégrés grand public les plus agressifs du secteur, Trident espère conserver un noyau de pôles d’excellence technologique en Europe et en Amérique du Nord tout en exploitant et en développant le contingent d’ingénieurs basé en Asie comptant déjà parmi les effectifs de l’unité des activités domotiques de NXP et de Trident. Une fois que la transaction sera conclue, Trident prévoit de continuer le suivi des clients existants et d’apporter de nouveaux contrats à chacune des entités. En outre, Trident prévoit de mettre au point un calendrier combiné pour le lancement des produits utilisant les capacités des deux sociétés en matière d’IP ainsi que la structure de coûts de Trident afin de produire les produits compétitifs qui répondront aux nouveaux besoins des clients.

« Nous sommes convaincus que le secteur des circuits intégrés grand public représente une fantastique opportunité, porteuse d’une croissance soutenue, et que les résultats obtenus n’en seront que meilleurs avec une société spécialiste de ce marché et bénéficiant d’une infrastructure d’exploitation hautement rentable », explique Rick Clemmer, PDG de NXP. « La combinaison proposée par cet accord dessine les contours d’une structure idéale qui nous permettrait de positionner favorablement les atouts majeurs que représentent notre expertise technologique et notre présence sur le marché de la télévision numérique et des boîtiers décodeurs en termes de croissance et de résultats financiers. En tant qu’actionnaire majoritaire dans la nouvelle entité Trident, NXP continue de bénéficier des extraordinaires opportunités offertes par ce marché tout en réalisant d’autres étapes clés de ses objectifs, à savoir la concentration sur l’ASIC mixte haute performance et l’accession au rang de leader sur ce marché. »

Réaffirmant l’engagement à long terme sur le marché des technologies de la maison numérique, comme le prévoit la transaction, les premières actions acquises par NXP feront l’objet d’une convention de dépôt pendant deux ans.

Une fois l’accord conclu, Sylvia Summers conservera son poste de PDG de Trident tandis que Christos Lagomichos, vice-président directeur de l’unité des activités domotiques de NXP, accèdera au poste de président. Pete Mangan restera vice-président directeur et directeur financier de Trident. En outre, une fois l’accord conclu, NXP et Trident prévoient d’oeuvrer de concert au développement de solutions de bout en bout complémentaires dans d’autres domaines technologiques à forte croissance sélectionnés, parmi lesquels les lignes de produits électroniques embarqués et autres « Silicon Tuners ». Trident n’exploitera aucune usine et aura la possibilité d’accéder aux capacités de fabrication et à la technologie de pointe des sites de production de NXP ainsi qu’aux fonderies du partenaire et aux sous-traitants des deux sociétés. Conformément aux conditions acceptées par les deux parties, NXP justifiera ses investissements dans la société Trident dans le cadre de la mise en équivalence.

Les conseils d’administration de Trident et de NXP ont approuvé à l’unanimité l’accord et les transactions s’y rattachant. La transaction doit être soumise à l’approbation des actionnaires de Trident, être précédée d’une consultation des représentants du personnel dans certaines juridictions et respecter certaines autres conditions habituelles dans le cadre de la conclusion d’un accord, comme certaines approbations réglementaires. La transaction devrait être signée au cours du premier trimestre 2010.

Trident espère générer des revenus allant de 140 à 160 millions USD d’ici le deuxième trimestre 2010, clôturé au 30 juin, soit son premier trimestre entier après la signature de l’accord, et espère atteindre le seuil de rentabilité dès la fin de l’année 2010, sur la base de critères non PCGR.

Conférence téléphonique des investisseurs de Trident aujourd’hui à 8 h, heure de l’Est.

La direction de Trident organisera aujourd’hui une conférence téléphonique à 5 h heure du Pacifique (8 h heure de l’Est). Pour les appels nationaux, composez le +1-866-730-5769 ; pour les appels internationaux, composez le +1-857-350-1593. Code d’accès : 59258241. La conférence téléphonique pourra être écoutée à nouveau pendant deux semaines environ deux heures après la fin de la conférence téléphonique en composant le +1-888-286-8010 pour les appels nationaux et le +1-617-801-6888 pour les appels internationaux, avec le code d’accès 26148685. La conférence téléphonique sera webdiffusée par Thomson/CCBN et pourra être visionnée sur le site de Trident sur http://www.tridentmicro.com/. Cette webémission sera également accessible aux investisseurs institutionnels et particuliers sur le réseau StreetEvents de Thomson. Les investisseurs particuliers pourront écouter la conférence sur www.fulldisclosure.com http://www.fulldisclosure.com/ ; les investisseurs institutionnels disposant d’un mot de passe pourront accéder à la conférence téléphonique via le site de gestion des événements StreetEvents (www.streetevents.com http://www.streetevents.com/).

Conférence de presse téléphonique organisée ce jour à 9 h heure de l’Est/15 h HEC

Rick Clemmer, président-directeur général de NXP Semiconductors et Sylvia Summers, présidente-directrice générale de Trident Microsystems, tiendront une conférence de presse téléphonique à 6 h, heure du Pacifique (9 h, heure de l’Est) à l’intention des journalistes.

Les journalistes sont invités à composer les numéros suivants :

    
    Depuis l'Europe (via les Pays-Bas) : +31-45-6316903
    Depuis les États-Unis/l'Amérique latine (via les États-Unis) :
     +1-480-629-9822
    Depuis l'Asie/le Pacifique (via Singapour) : +65-6823-2087

Une séance de questions-réponses sera proposée à l’issue de la présentation. Vous pouvez vous inscrire pour poser vos questions durant la conférence téléphonique.

Pour les participants ayant accès à la version audio uniquement : nous vous recommandons de suivre la webémission sur : http://www.nxp.com/news/

À propos de Trident Microsystems :

Trident Microsystems, Inc., dont le siège social est situé à Santa Clara, en Californie, conçoit, développe et commercialise des circuits intégrés ainsi que les logiciels qui s’y rattachent, destinés aux applications des médias numériques, comme la télévision numérique et la télévision LCD. Les produits de Trident sont vendus à un réseau mondial d’équipementiers, de producteurs de concepts d’origine et d’intégrateurs de systèmes. Pour plus d’informations sur Trident et ses produits, consultez le site de la société sur http://www.tridentmicro.com.

À propos de NXP Semiconductors :

NXP est une des plus grandes sociétés spécialisées dans les semi-conducteurs fondée par Philips il y a plus de 50 ans. La société a son siège social en Europe et emploie environ 29 000 personnes dans plus de 30 pays. Elle enregistre des ventes de 5,4 milliards USD (comprenant le secteur des communications mobiles et personnelles) en 2008. NXP crée des semi-conducteurs, des solutions système et des logiciels offrant de meilleures expériences sensorielles pour la télévision, les boîtiers décodeurs, les applications d’identification, les téléphones portables, les systèmes électroniques embarqués, ainsi qu’une large sélection d’appareils électroniques. Pour plus d’informations sur NXP, consultez le site sur www.nxp.com.

Déclarations prospectives :

Les déclarations concernant la capacité de Trident de réaliser la transaction envisagée par l’accord avec NXP, notamment la capacité de remplir les conditions fixées par l’accord définitif et la possibilité d’une rupture de l’accord définitif, l’action de Trident et la compétitivité escomptée de Trident à l’issue de la procédure d’acquisition proposée, représentent des déclarations prospectives. Un certain nombre de thèmes abordés dans le présent communiqué ne constituant pas des faits historiques ou actuels impliquent des circonstances et des développements ultérieurs potentiels. Les discussions autour de ces sujets sont caractérisées par les risques inhérents et les incertitudes qui entourent habituellement les attentes futures et par d’autres facteurs qui peuvent impliquer que les résultats effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou induits dans les déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent, sans s’y limiter : l’incapacité à réaliser des économies d’échelle, la croissance des revenus, des synergies opérationnelles et un rendement à l’issue de l’acquisition ; le résultat d’une analyse réglementaire de la transaction proposée ; l’approbation de l’acquisition par les actionnaires de Trident et le respect de diverses autres conditions intervenant dans la conclusion de l’acquisition ; et les risques décrits de temps en temps dans les rapports déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission ou SEC, comprenant le rapport annuel de Trident, qui figure sur le formulaire 10-K pour l’exercice fiscal clôturé au 30 juin 2009.

Autres informations importantes

Concernant l’acquisition proposée d’actifs de NXP et avec la sollicitation de l’approbation des actionnaires de Trident, et concernant la réunion des actionnaires de 2009, Trident prévoit de déposer une circulaire d’information auprès de la SEC. La circulaire d’information définitive sera envoyée par courrier aux actionnaires de Trident une fois que la SEC aura délivré son autorisation. De temps en temps, Trident déposera également d’autres documents relatifs à l’association proposée auprès de la SEC. LES INVESTISSEURS ET LES PORTEURS DE VALEURS SONT INVITÉS À EXAMINER EN DÉTAIL LA CIRCULAIRE D’INFORMATION LORS DE SON DÉPÔT AUPRÈS DE LA SEC AINSI QUE LES AUTRES DOCUMENTS DÉPOSÉS PAR TRIDENT AUPRÈS DE LA SEC RELATIFS À L’ACQUISITION PROPOSÉE AU MOMENT DE LEUR DÉPÔT CAR ILS CONTIENNENT DES INFORMATIONS IMPORTANTES SUR L’ACQUISITION PROPOSÉE.

La circulaire d’information finale sera envoyée par courrier aux actionnaires de Trident. Les investisseurs et les porteurs de valeurs peuvent obtenir une photocopie gratuite de la circulaire d’information définitive et des autres documents déposés auprès de la SEC sur le site de la SEC : www.sec.gov. Outre la circulaire d’information, Trident dépose également des rapports annuels, trimestriels ainsi que des rapports spéciaux, des circulaires d’information et d’autres documents auprès de la SEC. Vous avez la possibilité de consulter et de faire des photocopies de tous les rapports, circulaires et autres documents déposés par Trident auprès de la SEC dans la salle de documentation publique de la SEC, située au 100 F Street, N.E., Washington, D.C. 20549. Pour plus d’informations sur la salle de documentation publique de la SEC, contactez la SEC au 1-800-732-0330. Les documents déposés par Trident auprès de la SEC sont également accessibles au public à partir des services de récupération des documents commerciaux et gratuitement à partir du site Internet de la SEC, sur www.sec.gov. En outre, les documents déposés par Trident auprès de la SEC peuvent être téléchargés gratuitement depuis le site de Trident (www.tridentmicro.com) ou en appelant le service des relations avec les investisseurs de Trident au +1-408-764-8808.

Concernant l’acquisition proposée, Trident, ainsi que ses directeurs et ses cadres supérieurs, peuvent être considérés comme ayant pris part aux sollicitations des circulaires par leurs actionnaires. Des informations sur les directeurs et les cadres supérieurs de Trident ainsi que sur les intérêts de ces participants dans l’acquisition proposée seront jointes à la circulaire d’information et aux autres documents déposés par Trident auprès de la SEC et concernant l’acquisition proposée au moment du dépôt.

Source : Trident Microsystems, Inc.