News ecommerce paris 2014

Jörg Domesle : Mybestbrands arrive en France

E-Commerce Paris 2014 : Le fondateur de la start-up allemande MyBestBrands (site de vente en ligne fashion et lifestyle) annonce le lancement d’une déclinaison française : MyBestBrands.fr. Le portail recense 5000 marques (Prada, Zara…) et trravaille avec plus de 100 grandes boutiques en ligne (Zalando, Net-A-Porter, MyTheresa…). Interview en anglais (réalisation vidéo : Thibault Deschamps).

Hervé MALINGE : « La DATA est au coeur du groupe Makazi »

Directeur associé du groupe Makazi, Hervé MALINGE revient sur le périmètre de cette société spécialisée dans les plates-formes de gestion des données (DMP) et sur son expertise dans l’acquisition et la fidélisation des clients, notamment grâce à des technologies d’affichage dynamique, fournissant d’excellents taux de clic.

Cyril Laurent, Leadformance « Nous sommes les leaders du web to store »

Fondateur de Leadformance, Cyril LAURENT était sur le salon E-Commerce Paris 2014 pour présenter ce spécialiste du web-to-store, éditeur notamment de solutions de « store locator ». Désormais filiale de Solocal Group, il évoque les synergies avec PagesJaunes, Mappy ou ClicRDV et son rôle de leader français du web to store

Laurent Peron – Demandware : dix ans d’e-commerce dans le cloud

E-Commerce Paris 2014 : Demandware a dix ans. Laurent Peron, Directeur Europe du Sud, explique comment ce fournisseur américain de solutions e-commerce dans le cloud a su garder une longueur d’avance sur la concurrence. (Réalisation  vidéo : Thibault Deschamps)

Olivier Mathiot, Priceminister : « Nous avons 100% de croissance sur les smartphones »

Président de Rakuten France et  de PriceMinister.com, Olivier Mathiot était sur le salon E-Commerce Paris 2014 pour revenir sur l’actualité de cette place de marché. Dans cette interview, il évoque les derniers chiffres de la FEVAD, avec une croissance ralentie du e-commerce hexagonal, et sur le développement de Rakuten, qui mise désormais sur  le m-commerce ou le commerce transfontalier. Il évoque enfin la récente introduction en bourse d’Alibaba, rival chinois du groupe japonais Rakuten.