Press release

Le haut débit mobile déterminant pour la stratégie future de mobile intégré des opérateurs

0 0 Donnez votre avis

HONG KONG, November 17, 2010 /PRNewswire/ — – Une nouvelle étude souligne les décisions clés que les grands opérateurs doivent prendre maintenant pour bénéficier du potentiel intégral de la technologie mobile intégrée La GSMA a publié aujourd’hui une étude qui montre que les modules 3G intégrés ont un coût total de possession (CTP) inférieur à

HONG KONG, November 17, 2010 /PRNewswire/ —

– Une nouvelle étude souligne les décisions clés que les grands opérateurs doivent prendre maintenant pour bénéficier du potentiel intégral de la technologie mobile intégrée

La GSMA a publié aujourd’hui une étude qui montre que les modules 3G intégrés ont un coût total de possession (CTP) inférieur à celui des modules basés sur la technologie 2G. Cette étude, conduite par Analysys Mason, recommande spécifiquement aux opérateurs de déployer une technologie 3G intégrée afin de pouvoir tirer partie des avantages du haut débit mobile, comme un débit de données supérieur, un renforcement des capacités et des services mobiles plus riches. Cette étude, mandatée par la GSMA, est le résultat de 23 consultations en profondeur avec des acteurs essentiels de l’industrie du mobile intégrée, tels qu’AT&T, Deutsche Telekom, Qualcomm, Telenor Connexion et Vodafone. Elle révèle que le 3G donne des coûts de réseaux permanents moindres que le 2G, tout en compensant potentiellement les coûts de remplacement élevés du 2G.

« La technologie mobile intégrée est destinée à enrichir la vie de milliards de consommateurs au cours des prochaines années, en présentant une opportunité énorme pour les opérateurs. Le mobile peut offrir une grande richesse de services, notamment des applications de reprise en cas d’accident de véhicule, la télésurveillance sanitaire, les compteurs intelligents et les systèmes de divertissements embarqués », a expliqué Michael O’Hara, responsable du marketing à la GSMA. « Par le biais du haut débit mobile, les opérateurs seront en mesure de proposer des services intégrés rentables, leur permettant de capitaliser entièrement sur les opportunités qui se présentent. Cette étude souligne que le déploiement de modules 3G donnera aux opérateurs la flexibilité de profiter des technologies activées par le haut débit mobile, maintenant et à l’avenir. »

« Les coûts des modules ne sont qu’une partie de l’équation lorsqu’il s’agit de commercialiser la gamme prochaine d’appareils et de services. D’autres facteurs, parmi lesquels les exigences uniques des segments verticaux, les processus de certification, la fourniture et le soutien participent également aux coûts d’une solution intégrée complète », a expliqué Glenn Lurie, président en charge des appareils émergents, de la revente et des partenariats chez AT&T. « La bonne nouvelle est que, alors que les modules 3G multi-modes parviennent à des économies d’échelle, ils comblent de fossé des coûts avec les modules 2G et aideront à réduire encore le coût total de possession. »

La technologie mobile intégrée est actuellement déployée sur un large éventail de secteurs verticaux essentiels, notamment les soins de santé, l’automobile, les services publics et l’électronique grand public. La valeur de ces services intégrés et de ces appareils sera largement renforcée par les capacités de traitement de données supérieures et la largeur de bande offertes par l’infrastructure de réseau mobile à large bande mobile 3G.

Alors que près de 90 % des modules sans fil déployés aujourd’hui utilisent la technologie 2G, cette étude montre les avantages pour les opérateurs liés au remplacement des modules 2G par la technologie 3G, notamment la possibilité d’optimiser la flexibilité en matière de stratégie de réseau à long terme, de minimiser les coûts associés au remplacement de systèmes 2G patrimoniaux, et d’assurer qu’ils sont mieux équipés pour répondre à la demande future de mobile intégré. Lors de la prise en compte des coûts de remplacement des modules 2G, cette étude conclut que le coût total de possession des modules 3G est inférieur à celui des modules 2G pour pratiquement toutes les applications dans la quasi-totalité des scénarios.

Toutes les décisions prises par les opérateurs mobiles concernant le déploiement de modules mobiles intégrés pourront également affecter la manière dont ils utilisent leur spectre. Si les opérateurs retardent la décision de déployer des modules 3G, choisissent de mettre hors service leurs réseaux 2G et de réorganiser leur spectre, les cycles de vie (potentiellement jusqu’à 20 ans) de nouveaux système intégrés tels que les compteurs intelligents pourraient avoir des implications importantes pour l’avenir. Si la majorité des modules mobiles intégrés reste du 2G, et si un opérateur choisit de mettre hors service son réseau 2G, cela pourrait entraîner des coûts élevés de remplacement de l’équipement patrimonial. L’étude montre par exemple que le coût de remplacement typique auquel devra faire face un opérateur indien comptant 10 millions d’abonnés en 2020 pourrait atteindre US$400 millions.

« Profiter des capacités intégrales du haut débit mobile est crucial pour réaliser le véritable potentiel de la technologie mobile intégrée », conclut O’Hara. « L’étude d’aujourd’hui montre clairement la valeur importante pour les opérateurs mobiles de déployer des modules 3G aussi rapidement que possible, de manière à réduire les coûts de réseau, optimiser le spectre existant et renforcer la qualité et la variété des services intégrés qu’ils offrent à leurs clients. »

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts de l’industrie mondiale des communications mobiles. Couvrant 219 pays, la GSMA unifie près de 800 opérateurs mondiaux, ainsi que plus de 200 sociétés du vaste écosystème mobile, y compris les fabricants d’appareils, les sociétés de logiciel, les fournisseurs d’équipements, les sociétés de l’internet et les organisations des médias et du divertissement. La GSMA s’attache à innover, incuber et créer de nouvelles opportunités pour ses membres, dans le but ultime de favoriser la croissance de l’industrie des communications mobiles.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter Mobile World Live, le nouveau portail en ligne de l’industrie des communications mobiles, à l’adresse http://www.mobileworldlive.com ou le site web d’entreprise de la GSMA, à l’adresse http://www.gsmworld.com.

Source : GSMA