Press release

Un général de l’Air Force présentera la nouvelle mission de cybersécurité militaire du gouvernement lors de l’assemblée du MAAWG en octobre

0 0 Donnez votre avis

SAN FRANCISCO, October 16 /PRNewswire/ — – La rencontre renforcera la collaboration sur la sécurité de messagerie au sein de l’industrie S’occupant de promouvoir la collaboration internationale dans la lutte contre le spam et autres abus en ligne, le Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG) se penchera prochainement sur des questions essentielles en matière de politiques

SAN FRANCISCO, October 16 /PRNewswire/ —

– La rencontre renforcera la collaboration sur la sécurité de messagerie au sein de l’industrie

S’occupant de promouvoir la collaboration internationale dans la lutte contre le spam et autres abus en ligne, le Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG) se penchera prochainement sur des questions essentielles en matière de politiques techniques et publiques à l’occasion de son assemblée de cet automne, qui portera notamment sur la limitation des bots, les abus des messageries Web et le spam mobile. David B. Warner, brigadier-général de l’U.S. Air Force, agira à titre d’orateur principal de l’événement et présentera de ce fait la nouvelle initiative de cybersécurité militaire du gouvernement. Plusieurs organisations Web invitées se joindront par ailleurs à l’assemblée, qui se déroulera sur trois jours, alors que le MAAWG s’emploie à resserrer les liens au sein de l’industrie, du gouvernement et des organismes de politiques publiques.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20070124/CLW180LOGO)

La 17e assemblée générale du MAAWG se tiendra à Philadelphie du 26 au 28 octobre prochain, et comprendra des cours de formation professionnelle le 29 octobre. L’événement donnera aux professionnels de la messagerie la chance de partager leurs méthodologies et leurs idées pour contrer les abus en ligne.

M. Warner discutera entre autres de la façon dont l’Air Force Space Command (AFSC), en tant qu’autorité principale de l’Air Force pour les ressources du cyberespace, s’occupe d’organiser, de former et d’équiper les services de cybersécurité militaire, sans oublier le potentiel que revêt le département pour des relations futures avec le secteur privé. Outre ses fonctions de directeur des communications et des renseignements, le général est responsable des technologies de l’information au quartier général de l’AFSC de même que de l’intégration des politiques de cybersécurité militaire, de l’architecture et des capacités.

Les séances de travail sur les politiques publiques et techniques seront consacrées aux tactiques de lutte contre les abus des registres de noms de domaine, à la gestion des domaines de tête, aux échanges de données entre expéditeurs et au service à la clientèle. Des informations récentes seront aussi communiquées sur la messagerie mobile, y compris un aperçu du projet de loi S.788 contre le spam mobile proposé par le Sénat américain comme secours législatif, et des séances seront offertes sur invitation seulement aux fournisseurs de services Internet afin de discuter des techniques anti-abus.

L’assemblée réunira également des groupes formés de représentants d’autres organisations de lutte anti-abus et de sécurité Internet qui s’entretiendront des moyens que peut prendre l’industrie pour appliquer de façon maximale les compétences spécifiques de chacun des groupes. Parmi les organisations invitées, mentionnons :

    
    -- Le Anti-Phishing Working Group (APWG)
    -- La Anti-Spyware Coalition (ASC)
    -- L'Internet Engineering Task Force (IETF)
    -- Le Bureau fédéral d'investigation des États-Unis (FBI)
    -- Kids Come First (FIRST Online)
    -- Le National Center for Missing & Exploited Children (NCMEC)
    -- La ShawdowServer Foundation, un organisme qui recueille des 
       renseignements en matière de délit informatique
    -- Des chercheurs et des spécialistes d'instituts universitaires

Le 29 octobre, un cours de formation de deux heures portant sur l’analyseur de protocole libre Wireshark fournira un aperçu général du TCP/IP, des techniques de capture ainsi que des filtres par le biais d’une analyse détaillée d’une transaction SMTP effectuée par un expéditeur de spam (spammeur). Un deuxième cours de perfectionnement professionnel offrira quant à lui des conseils sur les communications d’entreprise et médiatiques.

Pour de plus amples renseignements sur l’assemblée et les modalités d’inscription, veuillez consulter le site www.MAAWG.org.

À propos du Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG)

Le Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG) est le lieu où se rassemble l’industrie de la messagerie pour lutter contre le spam, les virus, les attaques entraînant un refus de service et d’autres exploitations en ligne. Le MAAWG (www.MAAWG.org) représente près d’un milliard de boîtes de messagerie utilisées par quelques-uns des plus grands opérateurs de réseaux au monde. Elle est la seule organisation qui s’attaque de façon holistique aux problèmes d’abus dans le domaine de la messagerie en se consacrant à régler systématiquement tous les aspects de ces problèmes, y compris la technologie, la collaboration au sein de l’industrie et les politiques publiques. Le MAAWG mise sur l’importance et l’expérience de ses membres à l’échelle internationale pour combattre l’abus des réseaux existants et des nouveaux services émergents. Établi à San Francisco, en Californie, le MAAWG est un forum ouvert axé sur les besoins du marché et financé par les plus grands opérateurs de réseaux et fournisseurs de messagerie au monde.

Contact – médias : Linda Marcus, agente de relations publiques, +1-714-974-6356, LMarcus@astra.cc, Astra Communications

Conseil d’administration du MAAWG : AOL; AT&T (NYSE : T); Cloudmark, Inc.; Comcast (Nasdaq : CMCSA); Cox Communications; France Telecom (NYSE et Euronext : FTE); Goodmail Systems; Openwave Systems (Nasdaq : OPWV); Time Warner Cable; Verizon Communications; et Yahoo! Inc.

Membres à part entière du MAAWG : 1&1 Internet AG ; Bizanga LTD ; Cisco Systems, Inc. ; Constant Contact (CTCT); e-Dialog; Eloqua Corporation; Experian CheetahMail; Genius.com; Internet Initiative Japan, (IIJ Nasdaq : IIJI); McAfee Inc.; NeuStar, Inc.; Return Path, Inc.; Spamhaus; Sprint; et Symantec

Une liste complète des membres est disponible au http://www.maawg.org/about/roster.

Source : Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG)