Press release

Visteon achève sa réorganisation et sort du chapitre 11 avec une structure de capital considérablement améliorée

0 0 Donnez votre avis

VAN BUREN TOWNSHIP, Michigan, October 1, 2010 /PRNewswire/ — – L’équipementier automobile international se positionne pour se développer mondialement avec des lignes de produits solides. Visteon Corporation a annoncé aujourd’hui avoir terminé sa réorganisation et être sorti du processus Américain chapitre 11. Grâce à l’amélioration significative de structure en capital, la société est bien positionnée

VAN BUREN TOWNSHIP, Michigan, October 1, 2010 /PRNewswire/ —

– L’équipementier automobile international se positionne pour se développer mondialement avec des lignes de produits solides.

Visteon Corporation a annoncé aujourd’hui avoir terminé sa réorganisation et être sorti du processus Américain chapitre 11. Grâce à l’amélioration significative de structure en capital, la société est bien positionnée pour jouir d’une croissance rentable et durable.

    
    (Logo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20001201/DEF008LOGO )
    (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20001201/DEF008LOGO )

Visteon a répondu à toutes les conditions de son projet de réorganisation qui a été confirmé par le tribunal Américain des faillites le 31 août dernier à la suite d’une approbation écrasante (massive) des créanciers et des actionnaires. Visteon s’en sort avec un bilan plus solide et environ 2,1 milliards USD de dette consolidée en moins par rapport à la mise en route du processus Chapitre 11, le 28 mai 2009, pour l’entreprise et certaines de ses filiales.

« Aujourd’hui marque un nouveau commencement pour Visteon, une opportunité pour vraiment capitaliser sur les améliorations opérationnelles et financières atteintes avant et durant le processus de réorganisation », a déclaré Donald J. Stebbins, qui garde son poste de Président du Conseil d’administration et de Président Directeur Général. « Je remercie nos employés qui ont travaillé inlassablement tout au long de notre réorganisation. Je suis aussi extrêmement reconnaissant envers nos clients, nos fournisseurs, nos prêteurs garantis, nos porteurs d’obligations et bien d’autres parties pour leur soutien tout au long de ce processus difficile. »

Visteon a considérablement amélioré son capital et sa structure de coûts durant le processus chapitre 11 en réduisant sa dette consolidée d’environ 2,7 milliards USD au moment de son dépôt de bilan à environ 600 millions USD aujourd’hui – un niveau qui permet à Visteon d’être très compétitif comme équipementier de rang 1 de l’industrie automobile.

« Le nouveau Visteon se concentre sur quatre lignes de produits solides – climatisation, électronique, habillage intérieur et éclairage », a indiqué Monsieur Stebbins. « Nous détenons une présence mondiale formidable en matière de fabrication et d’ingénierie, avec une force notable sur les marchés à croissance rapide en Asie, en Europe de l’est et au Brésil. Nous avons un ensemble d’employés expérimentés et talentueux qui s’ajoute à des partenaires de coentreprise solides et à des alliances stratégiques, un avantage compétitif sur les marchés clés de l’automobile dans le monde. »

Les détails des dépôts auprès du tribunal, y compris le projet de réorganisation de Visteon et les rapports d’information sont disponibles sur http://www.kccllc.net/visteon.

Visteon Corporation est un des principaux fournisseurs de l’industrie automobile qui conçoit, réalise et fabrique des produits innovants pour la climatisation, l’électronique, l’habillage intérieur et l’éclairage pour les constructeurs automobiles. La société a des bureaux à Van Buren Township, Mich. (États-Unis), à Shanghai, Chine ainsi qu’à Chelmsford, Royaume-Uni, des installations dans 26 pays et elle compte un effectif d’environ 26 000 employés. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site http://www.visteon.com.

Information prévisionnelle

Le présent communiqué contient des « bilans prévisionnels » qui entrent dans le cadre des provisions de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les bilans prévisionnels n’agissent pas comme garantie de futurs résultats et conditions mais peuvent plutôt faire l’objet de divers facteurs, risques et incertitudes qui pourraient engendrer des résultats matériellement différents de ceux exprimés dans ces bilans prévisionnels, comprenant, mais ne se limitant pas à/aux :

    
    -- l'impact potentiellement défavorable des mesures prises dans le cadre
       du chapitre 11 sur nos activités, notre condition financière ou les
       résultats de nos opérations, y compris notre capacité à maintenir des
       contrats et d'autres relations clientèle et fournisseur qui sont
       critiques pour nos activités, ainsi que les actions et les décisions 
       de nos créanciers et autres tierce parties qui détiennent des intérêts
       dans notre processus chapitre 11 ;
    -- notre capacité à maintenir une certaine liquidité afin de financer nos
       opérations durant la procédure du chapitre 11, un projet de
       réorganisation et d'autres futurs financements, y compris une réserve 
       de financement de « sortie » ; à maintenir des termes normaux envers 
       nos créanciers et prestataires durant la procédure chapitre 11 et à 
       respecter la convention et les autres modalités de nos accords 
       financiers ;
    -- notre capacité à obtenir l'approbation du tribunal concernant le
       respect des motions de la procédure chapitre 11 et à utiliser toutes 
       les transactions envisagées dans notre projet de réorganisation et 
       d'en respecter les conditions inhérentes ;
    -- conditions du secteur automobile, y compris (i) les volumes et le 
       planning de production de véhicule de nos clients, notamment les
       volumes de production de véhicules chez Ford et de Hyundai-Kia, (ii)
       les conditions financières de nos clients et de nos fournisseurs ainsi
       que les effets de tout projet de restructuration ou de réorganisation
       qui pourrait être entrepris par nos clients ou nos fournisseurs ou
       occasionnés par des arrêts de travail chez nos clients ou nos 
       fournisseurs, et (iii) des perturbations dans l'offre de service faite 
       à notre entreprise ou à nos clients causées par une défaillance 
       financière ou des arrêts de travail ;
    -- l'obtention de nouvelles commandes y compris celles des 
       renouvellements de véhicule qui ne représentent pas des commandes ou 
       des engagements fermes de nos clients mais qui sont basées sur des 
       hypothèses y compris le moment et la durée des lancements de produits, 
       des niveaux de production de véhicules, des réductions de prix aux 
       clients et des taux d'échanges
    -- conditions économiques en général, y compris les changements de taux 
       d'intérêt et des prix du pétrole ; le planning ainsi que les dépenses 
       de restructuration interne, les réductions de personnel, les
       acquisitions et dispositions et l'impact des retraites ou d'autres
       obligations envers les prestations post-emploi ;
    -- l'augmentation des coûts de matière première et d'énergie, et notre
       capacité à compenser ou à recouvrir ces coûts, aux augmentations
       de nos retours garanties, des responsabilités des produits ou du 
       résultat de procédures légales ou de réglementation auxquelles nous 
       sommes ou pourrions être assujettis ;
    -- ces facteurs tels qu'identifiés dans l'enregistrement auprès de la SEC
       (y compris notre rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l'année
       fiscale se terminant le 31 décembre 2009).

La valeur des nos divers passifs pré-pétition, de nos actions ordinaires et/ou d’autres titres est fortement spéculative et peut être limitée tel qu’indiqué dans notre projet de réorganisation. Par conséquent, nous conseillons vivement d’agir avec prudence en ce qui concerne les investissements actuels et futurs par rapport à ces passifs et à ces titres. Nous recommandons de la prudence quant à toute confiance excessive envers nos bilans prévisionnels qui représentent notre point de vue uniquement à date du présent communiqué et pour lesquels nous ne nous engageons nullement à les mettre à jour.

Source : Visteon Corporation

Press release

Visteon achève sa réorganisation et sort du chapitre 11 avec une structure de capital considérablement améliorée

0 0 Donnez votre avis

VAN BUREN TOWNSHIP, Michigan, October 1, 2010 /PRNewswire/ — – L’équipementier automobile international se positionne pour se développer mondialement avec des lignes de produits solides. Visteon Corporation a annoncé aujourd’hui avoir terminé sa réorganisation et être sorti du processus Américain chapitre 11. Grâce à l’amélioration significative de structure en capital, la société est bien positionnée

VAN BUREN TOWNSHIP, Michigan, October 1, 2010 /PRNewswire/ —

– L’équipementier automobile international se positionne pour se développer mondialement avec des lignes de produits solides.

Visteon Corporation a annoncé aujourd’hui avoir terminé sa réorganisation et être sorti du processus Américain chapitre 11. Grâce à l’amélioration significative de structure en capital, la société est bien positionnée pour jouir d’une croissance rentable et durable.

    
    (Logo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20001201/DEF008LOGO )
    (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20001201/DEF008LOGO )

Visteon a répondu à toutes les conditions de son projet de réorganisation qui a été confirmé par le tribunal Américain des faillites le 31 août dernier à la suite d’une approbation écrasante (massive) des créanciers et des actionnaires. Visteon s’en sort avec un bilan plus solide et environ 2,1 milliards USD de dette consolidée en moins par rapport à la mise en route du processus Chapitre 11, le 28 mai 2009, pour l’entreprise et certaines de ses filiales.

« Aujourd’hui marque un nouveau commencement pour Visteon, une opportunité pour vraiment capitaliser sur les améliorations opérationnelles et financières atteintes avant et durant le processus de réorganisation », a déclaré Donald J. Stebbins, qui garde son poste de Président du Conseil d’administration et de Président Directeur Général. « Je remercie nos employés qui ont travaillé inlassablement tout au long de notre réorganisation. Je suis aussi extrêmement reconnaissant envers nos clients, nos fournisseurs, nos prêteurs garantis, nos porteurs d’obligations et bien d’autres parties pour leur soutien tout au long de ce processus difficile. »

Visteon a considérablement amélioré son capital et sa structure de coûts durant le processus chapitre 11 en réduisant sa dette consolidée d’environ 2,7 milliards USD au moment de son dépôt de bilan à environ 600 millions USD aujourd’hui – un niveau qui permet à Visteon d’être très compétitif comme équipementier de rang 1 de l’industrie automobile.

« Le nouveau Visteon se concentre sur quatre lignes de produits solides – climatisation, électronique, habillage intérieur et éclairage », a indiqué Monsieur Stebbins. « Nous détenons une présence mondiale formidable en matière de fabrication et d’ingénierie, avec une force notable sur les marchés à croissance rapide en Asie, en Europe de l’est et au Brésil. Nous avons un ensemble d’employés expérimentés et talentueux qui s’ajoute à des partenaires de coentreprise solides et à des alliances stratégiques, un avantage compétitif sur les marchés clés de l’automobile dans le monde. »

Les détails des dépôts auprès du tribunal, y compris le projet de réorganisation de Visteon et les rapports d’information sont disponibles sur http://www.kccllc.net/visteon.

Visteon Corporation est un des principaux fournisseurs de l’industrie automobile qui conçoit, réalise et fabrique des produits innovants pour la climatisation, l’électronique, l’habillage intérieur et l’éclairage pour les constructeurs automobiles. La société a des bureaux à Van Buren Township, Mich. (États-Unis), à Shanghai, Chine ainsi qu’à Chelmsford, Royaume-Uni, des installations dans 26 pays et elle compte un effectif d’environ 26 000 employés. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site http://www.visteon.com.

Information prévisionnelle

Le présent communiqué contient des « bilans prévisionnels » qui entrent dans le cadre des provisions de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les bilans prévisionnels n’agissent pas comme garantie de futurs résultats et conditions mais peuvent plutôt faire l’objet de divers facteurs, risques et incertitudes qui pourraient engendrer des résultats matériellement différents de ceux exprimés dans ces bilans prévisionnels, comprenant, mais ne se limitant pas à/aux :

    
    -- l'impact potentiellement défavorable des mesures prises dans le cadre
       du chapitre 11 sur nos activités, notre condition financière ou les
       résultats de nos opérations, y compris notre capacité à maintenir des
       contrats et d'autres relations clientèle et fournisseur qui sont
       critiques pour nos activités, ainsi que les actions et les décisions 
       de nos créanciers et autres tierce parties qui détiennent des intérêts
       dans notre processus chapitre 11 ;
    -- notre capacité à maintenir une certaine liquidité afin de financer nos
       opérations durant la procédure du chapitre 11, un projet de
       réorganisation et d'autres futurs financements, y compris une réserve 
       de financement de « sortie » ; à maintenir des termes normaux envers 
       nos créanciers et prestataires durant la procédure chapitre 11 et à 
       respecter la convention et les autres modalités de nos accords 
       financiers ;
    -- notre capacité à obtenir l'approbation du tribunal concernant le
       respect des motions de la procédure chapitre 11 et à utiliser toutes 
       les transactions envisagées dans notre projet de réorganisation et 
       d'en respecter les conditions inhérentes ;
    -- conditions du secteur automobile, y compris (i) les volumes et le 
       planning de production de véhicule de nos clients, notamment les
       volumes de production de véhicules chez Ford et de Hyundai-Kia, (ii)
       les conditions financières de nos clients et de nos fournisseurs ainsi
       que les effets de tout projet de restructuration ou de réorganisation
       qui pourrait être entrepris par nos clients ou nos fournisseurs ou
       occasionnés par des arrêts de travail chez nos clients ou nos 
       fournisseurs, et (iii) des perturbations dans l'offre de service faite 
       à notre entreprise ou à nos clients causées par une défaillance 
       financière ou des arrêts de travail ;
    -- l'obtention de nouvelles commandes y compris celles des 
       renouvellements de véhicule qui ne représentent pas des commandes ou 
       des engagements fermes de nos clients mais qui sont basées sur des 
       hypothèses y compris le moment et la durée des lancements de produits, 
       des niveaux de production de véhicules, des réductions de prix aux 
       clients et des taux d'échanges
    -- conditions économiques en général, y compris les changements de taux 
       d'intérêt et des prix du pétrole ; le planning ainsi que les dépenses 
       de restructuration interne, les réductions de personnel, les
       acquisitions et dispositions et l'impact des retraites ou d'autres
       obligations envers les prestations post-emploi ;
    -- l'augmentation des coûts de matière première et d'énergie, et notre
       capacité à compenser ou à recouvrir ces coûts, aux augmentations
       de nos retours garanties, des responsabilités des produits ou du 
       résultat de procédures légales ou de réglementation auxquelles nous 
       sommes ou pourrions être assujettis ;
    -- ces facteurs tels qu'identifiés dans l'enregistrement auprès de la SEC
       (y compris notre rapport annuel sur le formulaire 10-K pour l'année
       fiscale se terminant le 31 décembre 2009).

La valeur des nos divers passifs pré-pétition, de nos actions ordinaires et/ou d’autres titres est fortement spéculative et peut être limitée tel qu’indiqué dans notre projet de réorganisation. Par conséquent, nous conseillons vivement d’agir avec prudence en ce qui concerne les investissements actuels et futurs par rapport à ces passifs et à ces titres. Nous recommandons de la prudence quant à toute confiance excessive envers nos bilans prévisionnels qui représentent notre point de vue uniquement à date du présent communiqué et pour lesquels nous ne nous engageons nullement à les mettre à jour.

Source : Visteon Corporation