Fibre

En dépit des engagements formulés par Patrick Drahi (patron du futur SFR-Numericable) en matière d'emploi et de très haut débit, Arnaud Montebourg n'exclut pas l'éventualité d'un retour à à trois opérateurs mobiles.

Candidat au rachat de SFR face à Bouygues, Numericable affiche des performances mitigées sur 2013. Le câblo-opérateur affiche un peu plus d'un million de clients multi play.

Le dernier Observatoire des marchés de l'ARCEP dénote une certaine effervescence autour du très haut débit, dont le parc, partagé entre câble et fibre optique, dépasse désormais les 2 millions de lignes.

L'Idate estime que d'ici 2017, le très haut débit fixe aura supplanté les réseaux mobiles en tant que premier relais de croissance pour les opérateurs dans le monde.

Google a pris contact avec 34 municipalités américaines pour étudier la possibilité d'y déployer son réseau fibre optique à 1 Gbit/s.

D'ici quelques années, les habitants d'Austin, Kansas City et Provo (trois villes des États-Unis) bénéficieront d'un débit Internet de 10 Gbit/s via les offres fibre de Google.

Les nouveaux abonnés aux offres fibre de Numericable (à partir de 45,90 euros TTC par mois) bénéficieront de la 4G sans surcoût pendant un an, sur le réseau mobile SFR.

Dans le cadre du plan France Très Haut Débit, Orange et Bouygues Telecom vont desservir plusieurs communes rurales avec leurs réseaux 4G respectifs, expérimentés comme alternative à la fibre optique.

Le gouvernement prend en main le pilotage national du déploiement du très haut débit en France, en s'appuyant sur une Mission dédiée. Son directeur fournit des précisions sur ce chantier de longue haleine.

La Société du Grand Paris amorce une réflexion autour de l'infrastructure numérique du futur métro automatique qui desservira l'Ile-de-France d'ici 2030.