MWC 2018 : Nokia parle 5G et WiGig sous l’étendard Android

MobilitéRéseauxSmartphonesTrès haut débit

Quatre smartphones Android s’ajoutent au catalogue de Nokia, qui avance ses pions dans la 5G et s’associe à Facebook sur la technologie WiGig.

Nokia et Facebook vont avancer ensemble sur l’exploitation du WiGig en complément à la fibre.

Le premier l’a officialisé dans le cadre du Mobile World Congress.

Il entend lancer cette année des tests conjoints, avec son infrastructure Wireless PON, basée sur des points d’accès 802.11ad fonctionnant à 60 GHz et délivrant un signal gigabit, évitant de tirer des câbles optiques jusqu’au domicile.

Facebook mène également des travaux dans le domaine, avec sa technologie Terragraph, présentée il y a près de deux ans et fondée sur des émetteurs radio dotés d’un contrôleur SDN qui permet d’administrer le réseau par voie logicielle.

Sur le volet réseau, le MWC est aussi l’occasion, pour Nokia, d’annoncer, d’une part, une « collaboration étendue » avec China Mobile autour de la 5G dans le véhicule autonome et la smart city, et de l’autre, le démarrage d’expérimentations avec Vodafone en Italie.

La firme finlandaise appose également sa marque sur une série de téléphones fabriqués sous licence par le taïwanais HMD.

Le porte-drapeau, annoncé à 749 euros pour début avril, s’appelle Nokia 8 Sirocco. Il s’agit d’un 5,5 pouces (2 560 x 1 440) pourvu d’une puce Snapdragon 835, de 6 Go de RAM associés à 128 Go de stockage interne, d’appareils photo de 5 et 12 mégapixels, d’une batterie de 3 260 mAh et d’une connectivité LTE catégorie 12 (600 Mbit/s), le tout pour 7,5 mm d’épaisseur.

Le Nokia 8 Sirocco se positionne dans la lignée du Nokia 8, qui embarque le même processeur, avec 4 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne, pour un écran 5,3 pouces de même définition et la LTE catégorie 9 (450 Mbit/s).

Pour près de deux fois moins cher (399 euros), le Nokia 7 Plus propose un écran 6 pouces (2 160 x 1 080), un Snapdragon 660, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage, la LTE catégorie 6 (300 Mbit/s)… et un APN de 16 mégapixels en façade, le capteur arrière de 12 mégapixels étant assorti d’un téléobjectif à 13 mégapixels.

Il faudra attendre le mois de mai pour se procurer la deuxième génération du Nokia 6 (photo ci-contre), enrichie de l’USB-C, de la recharge sans fil et d’un système de déverrouillage par reconnaissance faciale. On reste sur du 5,5 pouces (Full HD), avec des configurations à 3 Go de RAM et 32 Go de stockage ou 4 Go et 64 Go. Le tout en LTE catégorie 4 (150 Mbit/s).

Crédit photos : Nokia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur