Domotique : les HDTV Samsung 2016 au coeur de SmartThings

AccessoiresApps mobilesMobilitéPoste de travail
5 2

Samsung va mettre les HDTV de sa gamme 2016 au centre de sa plate-forme domotique SmartThings. Cap sur les téléviseurs « IoT Ready ».

Samsung va rendre toute sa gamme 2016 de HDTV « IoT Ready » (IoT pour Internet of Things). Elles pourront ainsi toutes se connecter à la plate-forme SmartThings.

De surcroît, les modèles SUHD (Super UHD) endosseront le rôle de hub IoT pour la plate-forme. À cet effet, elles devront toutefois être connectées à l’adaptateur USB « SmartThings Extend » qui assure la connectivité sans fil avec des appareils ZigBee ou Z-Wave.

Ainsi équipés, les modèles SUHD, précise Samsung, vont pouvoir se connecter et contrôler des appareils Samsung, des capteurs SmartThings ainsi que plus de 200 autres appareils compatibles SmartThings. C’est un véritable écosystème qui va ainsi graviter autour du téléviseur.

Depuis ce dernier, il devient ainsi possible de contrôler des ampoules connectées, des serrures électroniques, des thermostats, des caméras IP…

Dans cette optique, Samsung a développé une déclinaison pour HDTV de l’application SmartThings qui permet déjà de se connecter à la plate-forme via sa mouture mobile.

L’application permettra de déclencher différents scénarios, de recevoir des notifications, de visualiser ce qui est filmé par des caméras connectées…

C’est en août 2014 que SmartThings entrait dans le giron de Samsung pour 200 millions de dollars.

La start-up américaine s’était illustrée en 2012 suite à une campagne rondement menée sur Kickstarter. Elle avait permis de réunir plus de 1,2 million de dollars alors que l’objectif initial était fixé à 250 000 dollars. Cela a permis de financer le module SmartThings Hub qui centralise l’automatisation en commandant différents périphériques.

Avec cette acquisition, Samsung se positionnait dans le secteur de la domotique, dans un mano a mano avec les autres acteurs de la sphère IT.

Google a, de son côté, également marqué son territoire dans la domotique avec l’acquisition de Nest Labs (pour 3,2 milliards de dollars) qui, à son tour, s’est offert Dropcam en juin dernier. Dans ce domaine, Apple n’est pas en reste avec HomeKit, une API permettant aux constructeurs de développer des périphériques et de les contrôler depuis un iPhone.

En intégrant SmartThings directement dans ses téléviseurs haut de gamme, Samsung fait d’une pierre deux coups. Cela lui permet d’ajouter une plus-value à ses modèles premium et de maintenir les prix, mais aussi de prendre de l’envergure dans la domotique et plus généralement dans l’Internet des objets.

Samsung_SmartThings_HDTV_a

(Crédit photo : @Samsung)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur