26/11/2001 : les télégrammes du jour

Mobilité

Un scanner offert avec Omnipage, Power DVD 4.0 compatible Windows XP, une carte PCI de Seiko pour protéger les serveurs contre les virus, la Dreamcast bradée à 50 dollars.

Le monde à l’envers : Scansoft France offre un scanner pour l’achat d’OmniPage Pro 11.

Avec tout scanner qui se respecte, on a l’habitude de trouver une série de logiciels en versions d’essai ou plus ou moins bridées. Généralement, une application de reconnaissance optique de caractères (OCR) accompagne le tout. Pour OmniPage Pro 11, Scansoft France propose l’inverse : achetez le logiciel d’OCR et la société vous offre le scanner. Le périphérique est un TravelScan Pro, scanner de voyage qui se branche en USB. Attention, l’offre est réservée aux 500 premiers acheteurs. OmniPage Pro 11 vaut environ 818 euros TTC contre environ 145 euros pour le scanner. La version 11 d’OmniPage Pro, sortie fin juin dernier, apporte un gain de précision de 40 % par rapport à la version précédente (selon son éditeur) ; elle offre surtout la conversion des fichiers PDF à n’importe quel format et est capable de créer directement un document au format d’Adobe à partir d’un document numérisé.

PowerDVD 4.0 est compatible Windows XP et disponible en version d’essai.

CyberLink vient de sortir la version 4.0 de son célèbre logiciel de lecture de DVD, PowerDVD. Cette nouvelle mouture offre avant tout une compatibilité Windows XP (en plus de 2000, Me, 98, 98SE, 95, OSR2 ou NT4.0 SP5+) mais apporte également son lot de nouvelles fonctions. On trouvera ainsi par exemple un décodeur DTS Digital Surround, un décodeur Dolby Pro Logic II, le support du Surround SRS TrueSurround XT, une capture d’écran améliorée ou encore la compatibilité garantie avec tous les médias et lecteurs. En téléchargement, la version Deluxe coûte 69,5 dollars (environ 79 euros) contre 49,5 (56) pour la version Standard. Il est possible de tester une version d’essai limitée (en anglais uniquement) durant 30 jours.

Seiko propose une carte PCI pour protéger les disques durs des serveurs Web.

Pour lutter contre les virus et les intrusions non autorisées sur les serveurs Web, Seiko Instruments Inc. (SII), la filiale de l’horloger du même nom, propose une solution de sécurisation purement matérielle. Sous forme d’une carte PCI, la solution Secure Disk Protection permet d’allouer des modes de traitement des données sur chacune des partitions du disque. L’administrateur peut ainsi paramétrer l’accès aux données sur disque dur en lecture seule (read only), interdisant ainsi leur modification ou destruction, ou en lire/écrire (read/write). Cette solution, censée être plus efficace qu’une solution logicielle, doit être lancée au Japon à la mi-décembre. L’Europe devrait suivre rapidement mais on ignore à quel prix.

Sega brade les derniers modèles de sa Dreamcast en baissant le prix à 50 dollars.

Quelques jours après les lancements de la Xbox de Microsoft (voir édition du 14 novembre 2001) et de la GameCube de Nintendo (voir édition du 20 novembre 2001), Sega a annoncé une baisse du prix de sa défunte console aux Etats-Unis. La Dreamcast est désormais vendue moins de 50 dollars (57 euros). Sega n’avait vendu que 4 millions d’unités de la première console 128 bits et équipée d’un modem. Des ventes insuffisantes pour le constructeur nippon qui a préféré se consacrer au développement de titres ludiques pour ses anciens concurrents Sony, Nintendo et, aujourd’hui, Microsoft. La Dreamcast est aujourd’hui la console la moins chère du marché. Reste à trouver les jeux qui vont avec.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur