35 h : les syndicats rejettent le projet patronal

Cloud

Cinq représentations syndicales du milieu informatique ont sévèrement critiqué le projet de réduction du temps de travail proposé par les organisations patronales Syntec et CICF.

La CFDT, la CFTC, la CFE-CGC, la CGT et FO ont annoncé dans une déclaration commune le rejet du projet d’accord sur la réduction du temps de travail présenté par deux représentants du patronat, le Syntec et la CICF. Les syndicats de salariés ont estimé que le projet, soumis le 18 février dernier, n’a pris en compte aucune de leurs propositions ni aucune de leurs demandes, selon les propos rapportés par l’AFP.

Le syndicat professionnel Syntec et la CICF (Chambre des ingénieurs conseils de France) défendait une réduction du temps de travail annuel de seulement cinq jours en fixant un nouveau plafond de 222 jours de travail par an. Ils proposaient par ailleurs l’augmentation du nombre d’heures supplémentaires légales. Estimant qu’une “quelconque négociation à partir de ce projet” n’était pas envisageable, les cinq organisations ont demandé au patronat de revoir sa copie et de s’accorder davantage aux principes défendus par la loi Aubry.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur