La 4G laisse les Français dubitatifs

4GCloudMobilité
4g-france-ipsos

La semaine passée, le baromètre annuel Global Mobile Consumer Survey de Deloitte concluait à un désintérêt global des Français pour la 4G. Une étude Ipsos confirme aujourd’hui cette tendance.

La semaine passée, à l’heure de rendre les conclusions de son baromètre annuelle Global Mobile Consumer Survey, Deloitte soulignait le désintérêt des Français pour la 4G.

En dépit des efforts consentis par les opérateurs télécoms dans la promotion de leurs offres respectives, 77% des 2000 personnes sondées dans le cadre de cette étude ont émis un avis négatif ou réservé à l’égard du très haut débit mobile.

Suffisamment satisfaits des débits de la 3G (en théorie, jusqu’à 42 Mbit/s sur réseau H+), irrités par des surcoûts non justifiés ou encore par le manque – et la cherté – des terminaux compatibles, 96% de ces répondants ont déclaré ne pas avoir encore souscrit de forfait 4G.

Les opérateurs comptent sur cette évolution technologique pour casser la dynamique low cost introduite par l’arrivée de Free dans le mobile début 2012, mais leurs arguments semblent pour l’heure tomber à plat.

C’est tout du moins ce que laisse suggérer une deuxième étude menée en parallèle par Ipsos, pour le compte de Prixtel.

Parmi les 1001 Français interrogés, les trois quarts expliquent… ne pas être intéressés par la 4G.

Dans le détail, près de 3 sur 10 estiment que l’offre ne correspond pas à leurs besoins. Environ 20 % craignent une hausse du prix de leur forfait. 17% n’en ont pas saisi les bénéfices, l’associant simplement à davantage de données sur leur forfait mobile.

Comme le note par ailleurs Silicon.fr, 80% des possesseurs de smartphones surfent sur Internet, en majorité moins de 3 heures par semaine.

Le visionnage de vidéos est moins répandu, mais concerne tout de même plus d’un détenteur de smartphone sur deux. Des proportions qui montent respectivement à 90 % et 75 % dans la tranche d’âge des 16-24 ans.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, vous connaissez ?

Crédit illustration : Sergii Korolko – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur