99,9 % de disponibilité garantie pour serveur NT

Cloud

Hewlett-Packard sera le premier constructeur à proposer la haute disponibilité pour Windows NT en février. Il garantit une indisponibilité maximale de 8,76 heures par an.

Windows NT souffrait jusqu’à présent d’un défaut problématique pour les administrateurs : l’absence de garantie de haute disponibilité comme celle existant pour Unix. Le problème est en passe d’être résolu, puisque Hewlett-Packard est le premier fabricant de serveurs à proposer une garantie de disponibilité de 99,9 % pour Windows NT (proche de celle des plates-formes Unix). Hewlett-Packard propose en effet un contrat assurant à ses clients une durée d’indisponibilité maximale de 8,76 heures par an. En cas de dépassement de cette durée, Hewlett-Packard offre au client un mois d’assistance gratuite.

HP, qui vient d’ouvrir à Cupertino (Californie) un centre dédié à ce service, capitalise ainsi son expérience de la haute disponibilité (il a été le premier à garantir 99,95 % de disponibilité pour systèmes Unix). Pour NT, le constructeur s’est allié à Microsoft afin de tout faire pour que le système fonctionne normalement (assistance technique en amont, optimisation des performances, prévention), puis, en cas de problème, le résoudre rapidement.

Ce service n’est pas proposé à tous les utilisateurs. En effet, HP réalise une étude initiale de la configuration du client afin de déterminer si la garantie haute disponibilité est possible. “Après audit, il y a des cas où nous ne pourrons pas assurer 99,9 % de disponibilité”, a reconnu Catherine FitzGerald, directrice du marketing mondial de Hewlett-Packard.

Ce service est commercialisé dès à présent, mais il ne sera opérationnel qu’en février. Il faudra en effet encore plusieurs mois pour que la certification de Microsoft Cluster Server, le logiciel qui gère la prise de relais entre deux serveurs NT, soit achevée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur