Accel Partners est prêt à injecter 500 millions de dollars dans les start-up européennes

CloudEntrepriseStart-up
accel partners

Le fonds d’investissement américain Accel Partners (Facebook, Spotify, Showroomprivé, Etsy, Dropbox, Rovio…) a annoncé son intention d’investir ces prochains mois 500 millions de dollars dans des start-up européennes.

Surtout connu en France pour avoir investi 37 millions d’euros dans le site de ventes privées français Showroomprive.com, Accel Partners s’est fait un nom aux Etats-Unis en flairant le succès de Facebook.

Le fonds d’investissement américain avait en effet, en 2005, injecté 13 millions de dollars dans le réseau social de Mark Zuckerberg, alors balbutiant.

Accel Partners compte aussi d’autres réussites dans son portefeuille au rayon des NTIC. Citons le site de streaming musical suédois Spotify, la plate-forme de ventes de produits fait main Etsy, l’éditeur Rovio (Angry Birds), Blablacar (éditeur de Covoiturage.fr) ou encore le service de stockage en ligne Dropbox.

En France, Accel Partners a déjà investi 60 millions d’euros dans les jeunes pousses de l’Hexagone sur trois ans.

Sur sa lancée, le fonds américain a annoncé son intention d’investir la coquette somme de 500 millions de dollars ces prochains mois dans des start-up européennes.

En moyenne, il investit, par tour de table, de quelques centaines de milliers de dollars à 250 millions. Dropbox s’en souvient encore.

« Les trois quarts de nos investissements sont destinés à des entreprises jeunes, qui ne sont pas à un stade avancé de leur développement », souligne Harry Nelis, associé chez Accel Partners, rapportent Les Echos.

Déjà installé aux Etats-Unis (Californie et New York), ainsi qu’en Chine et en Inde, Accel Partners compte mettre à contribution son bureau londonien pour dénicher de nouvelles pépites européennes à financer.

Parmi les domaines à la mode et qui montent, Accel Partners a identifié l’Internet des objets et le big data comme des secteurs clés, rapportent Les Echos.

 

Quizz : Connaissez-vous bien les entreprises high-tech cotées en Bourse ?

 

Crédit image : Copyright Sergey Nivens-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur