Accessibilité : Google améliore l’expérience pour Android et Chromebook

Apps mobilesChromebookMobilitéOS mobilesPoste de travail
google-accessibilite
3 3

Google accompagne les personnes handicapées pour accéder à ses services (comme Google Docs), aux modèles Chromebook et aux terminaux sous Android N.

Google désire que tout le monde puisse accéder à ses services et les exploiter plus aisément.

C’est la raison pour laquelle la firme de Mountain View a développé des technologies d’assistance présentées dans un billet de blog. Il s’agit de faciliter l’accès pour les personnes handicapées à Google Docs, Android et aux Chromebook.

Google part d’un constat : rien qu’aux Etats-Unis, près de 20% de la population devra faire face à un handicap au cours de sa vie. Dans ce cas, le fait d’accéder et d’interagir avec les technologies peut se révéler complexe.

Google a ainsi pensé aux déficients visuels qui ont besoin de lecteurs d’écran ou de texte plus grand, aux handicapés qui ont des difficultés pour interagir avec un écran tactile, aux malentendants…

En premier lieu, Google s’adresse aux développeurs d’applications Android en leur proposant un nouvel outil baptisé Accessibility Scanner. En substance, il leur permet de tester leurs propres applications, suggérant des façons d’améliorer l’ergonomie. Il peut ainsi recommander d’agrandir des boutons trop petits, d’accroître le contraste entre le texte et le fond d’écran…

Il y a quelques semaines de cela, Google dévoilait une pré-version d’Android N pour les développeurs. Cette nouvelle mouture d’Android gagne Vision Settings. Celui-ci permet de contrôler des paramètres tels que le grossissement, la taille de la police, la taille d’affichage et TalkBack (« votre appareil émet des commentaires audio, des vibrations et des sons »).

Les commandes vocales développées

Autre exemple avec les modèles de terminaux Chromebook qui intègrent ChromeVox (désormais disponible en mouture Next bêta). Cet outil permet aux déficients visuels de naviguer à l’écran en utilisant le logiciel de synthèse vocale.

La nouvelle version intègre un clavier simplifié doté de nombreux raccourcis, une nouvelle série de sons de navigations et un nouveau panneau de légende affichant la parole et la sortie en braille.

Autre service à bénéficier d’une accessibilité améliorée : Google Docs permet maintenant d’éditer des documents de la voix (de saisir, d’éditer et de formater du contenu). On peut ainsi lui dicter de « copier » ou encore « d’insérer un tableau ».

Les commandes vocales sont aussi de la partie sur les terminaux mobiles Android. A cet effet, Google avait récemment lancé Voice Access en bêta, une application qui permet de les contrôler de la voix. On peut ainsi « ouvrir Chrome » ou encore interagir avec l’écran en dictant « cliquer suivant ».

Voice Access avait été présenté à l’occasion de la conférence développeurs Google I/O 2015. Disparue de la feuille de route d’Android et absent d’Android M, elle est donc maintenant en bêta dans le Play Store.

Tous les outils de fonctionnalités d’accessibilité des produits Google sont disponibles par ici.

(Crédit photo : Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur