Accord amiable pour le procès des batteries iPod

Mobilité

Petite victoire au Canada pour les clients d’Apple. Ils obtiennent un bon de 45 dollars sur un produit de marque Apple.

Apple a conclu un accord amiable, dans le cadre d’un procès au Canada sur la durée de vie de la batterie de son lecteur de musique portable iPod, par l’octroi de remises en magasin de 45 dollars. L’action collective ou la plainte en “class-action” a été déposée en juin 2005 par Ines Lenzi et Bradley Waddell, au motif qu’Apple avait induit en erreur ses clients concernant la durée de vie de la batterie rechargeable de l’iPod.

Le jugement concerne les iPods de première, seconde et troisième génération achetés avant juillet 2004. A l’origine, Apple avait affirmé que la batterie de l’iPod disposait d’une autonomie correspondant à la lecture de huit à dix heures de musique.

Mais les plaignants ont soutenu que la batterie “ne fournissait pas les huit à dix heures d’autonomie promises après une recharge” et que ses performances “diminuaient progressivement avec le temps”.

Sans reconnaître ces affirmations, Apple a accepté un arrangement amiable en offrant un crédit de 45 dollars à toute personne émettant une réclamation justifiée sur la réduction de la durée de vie de la batterie pour tout iPod acheté au Canada pendant la période spécifiée.

Le crédit en magasin est valable uniquement pour une commande en ligne d’un produit de marque Apple sur l’Apple Store Canada.

Traduction et adaptation de l’article Apple settles iPod battery suit de Vnunet.com en date du 31 août 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur