Acquisition de Revolv par Nest Labs : tout connecter, du thermostat à l’ampoule

Mobilité

Nest Labs vient d’acquérir Revolv afin d’étendre encore un peu plus le territoire de Google dans l’Internet des Objets (IdO).

Nest Labs vient d’acheter la société Revolv – basée au Colorado – pour un montant non divulgué. Une acquisition qui succède à celle de Dropcam en juin dernier pour 555 millions de dollars, alors que Nest Labs était entré dans l’escarcelle de Google au mois de janvier, pour la somme de 3,2 milliards de dollars.

Conséquence de ce rachat : l’équipe de Revolv rejoindra celle de Nest Labs alors que la commercialisation de son hub domotique cessera. « Pour les clients existants, le service continuera à être disponible et nous continuerons à offrir un support à la clientèle. Cependant, Revolv ne sera pas mis à la disposition de nouveaux clients, » peut-on en effet lire sur le site de Revolv.

Revolv propose un hub central auquel se connectent différents appareils appartenant à l’Internet des objets (tels que des ampoules, des capteurs…). Ce hub est piloté via une application mobile disponible pour iOS et Android et supporte différents protocoles ainsi que plusieurs standards radio (ZigBee, Z-Wave, Bluetooth, Wi-Fi…). Cette particularité le rend à même d’exploiter les produits de nombreux autres constructeurs. C’est d’ailleurs ce qui fait dire à Frank Gillett, analyste au sein de Forrester, que « Nest a acheté une équipe de personnes bien informées sur l’interopérabilité d’un large éventail de technologies radio et protocoles logiciels afin de faciliter l’intégration de partenaires et de clients. »

Ces partenaires pourront ainsi grossir les rangs du programme « Works with Nest », une certification donnée aux appareils capables de fonctionner avec les produits de la gamme Nest (pour l’instant un thermostat intelligent et un détecteur de fumée). Pour ce faire, une API baptisée « Nest Developer Program » permet aux constructeurs de rejoindre cet écosystème que met en place Nest Labs.

Ce programme a récemment accueilli de nouvelles sociétés, étendant ainsi les relations du thermostat intelligent à d’autres produits automatisés. Dans une contribution de blog en date du 24 octobre 2014, Nest Labs indiquait en effet que Rachio, SNUPI Technologies, Ivee et Life360 rejoignaient le programme. C’est d’ailleurs sous l’égide de « Works with Nest » que Revolv va poursuivre ses développements : « Ensemble, nous allons créer des produits étonnants et continuer à unifier la maison connectée dans le cadre du programme Works with Nest.»

L’épineux problème de la confidentialité des données est, lui, d’emblée désamorcé : « Les données de Revolv resteront soumises à la déclaration de confidentialité Revolv et, comme pour Nest, seront séparées de Google.»


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur