AdBlock Plus : dans les terminaux mobiles Asus par défaut en 2016

Apps mobilesMobilitéPoste de travailSécuritéSmartphonesTablettes
google-adblock
2 2

AdBlock Plus risque à nouveau de faire couler beaucoup d’encre. La société Eyeo qui l’édite a noué un partenariat avec Asus pour que son système soit intégré par défaut dans tous les appareils mobiles du fabricant dès 2016.

A compter du début de l’année prochaine, Asus va installer par défaut sur son navigateur Internet maison AdBlock Plus sur tous ses appareils mobiles (smartphones et tablettes) évoluant sous Android. De surcroît, le système sera activé par défaut.

Certes, le navigateur d’Asus ne jouit pas d’une immense popularité, avec une base d’utilisateurs estimée à « seulement » 15 millions de mobinautes.

Mais, cette initiative ne manquera pas de relancer la polémique sur les systèmes de types AdBlock Plus.

Le sujet est sur le devant de la scène IT depuis qu’Apple a décidé de permettre aux utilisateurs d’iOS 9 d’activer de tels systèmes sur la version mobile de son navigateur internet Safari.

Les adeptes et défenseurs de tels systèmes invoquent une protection contre la publicité parfois jugées trop intrusives et aussi vectrices, dans certains cas, de malwares. Les pourfendeurs de tels systèmes – éditeurs de contenu en ligne en tête – évoquent, eux, un manque à gagner, voire la remise en question d’un internet gratuit basé sur la publicité.

Le débat devrait à nouveau s’intensifier, surtout si Asus fait d’autres émules parmi les autres fabricants de matériel high-tech. Fin novembre dernier, l’opérateur mobile britannique EE annonçait déjà envisager de se tourner vers de tels systèmes pour améliorer l’expérience utilisateur de ses abonnés.

La polémique est d’autant plus forte qu’AdBlock Plus est entouré d’une aura plutôt sulfureuse. Son système n’est pas entièrement hermétique à la publicité mais laisse filtrer certaines d’entre elles dans le cadre de son programme « Acceptable Ads », le tout sous couvert de publicités certifiées sans malwares.

Mais, en filigrane, c’est un business model qu’AdBlock Plus a mis en place, un système qui est donc basé sur la… publicité.

De son côté, Till Faida, co-fondateur et P-DG d’Eyeo, se réjouit de ce partenariat, comme l’indique le site Motherboard : «Nous sommes extrêmement heureux de faire équipe avec Asus, le premier fabricant de matériel majeur à intégrer le blocage des publicités dans leurs appareils mobiles . Ceci est un autre appel à l’innovation dans l’industrie de la publicité – un appel de plus en plus fort jour après jour. »

Certains acteurs de la sphère IT ont d’ores et déjà pris des mesures. Avec son offre YouTube Red, YouTube propose un service sans publicité pour 10 dollars par mois. L’agitation a même gagné le développeur d’une application mobile de type bloqueur de publicité.

Fin novembre dernier, Marco Arment, retirait ainsi son application Peace, déclarant qu’il ne « se sentait pas bien » avec l’impact de tels systèmes sur les éditeurs de contenu en ligne.

 

Crédit photo : Syda Productions – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur