Agent conversationnel : Amazon aux petits soins pour Alexa sur iOS

Apps mobilesCRMMarketingMobilité
amazon-alexa-ios
2 3

Désormais, la version iOS de l’app d’Amazon propose son assistant conversationnel Alexa. La guerre avec Siri d’Apple est déclarée.

La lutte s’intensifie sur le front des assistants conversationnels. Avec sa technologie Alexa, Amazon s’incruste sur iOS.

Concrètement, au lieu d’exploiter la technologie Siri proposée par défaut sur les terminaux d’Apple, il sera possible d’exploiter l’app d’Amazon en utilisant Alexa sur son iPhone ou iPad. Le déploiement de cette mise à jour aux USA est prévue  la semaine prochaine.

C’est la première implémentation de ce type réalisé par le groupe Internet de Jeff Bezos. Avec la mise à jour de l’app Amazon sur iOS, il y aura une icône de microphone au sommet de l’écran. Il suffit de taper dessus pour interagir vocalement avec l’assistant vocal.

Ce dernier permet évidemment de faire ses emplettes sur Amazon et de suivre ses colis. Mais, il permet plus généralement d’accéder aux tâches gérées par Alexa : infos météo et trafic routier, gestion de l’agenda…

Néanmoins, pour le lancement d’Alexa dans l’app iOS d’Amazon, il ne faudra pas compter sur l’API Door Lock. Disponible depuis le mois dernier, ce connecteur logiciel permet de verrouiller et de déverrouiller les portes d’entrée d’un domicile équipées d’un « smart lock » (« verrou intelligent » en français) tel que ceux proposés par Vivint et Kwikset.

Autre subtilité : les changements de paramètres pour Alexa requièrent toujours de passer par l’app dédiée Alexa sur iOS.

Alexa avait déjà fait une incursion sur iOS sous forme de fonctionnalité… via l’app Starbucks. Ainsi, la fonction My Starbucks Barista introduite dans l’app mobile de l’enseigne de chaîne de café, permet de fluidifier le processus de commande grâce à l’usage des fonctions vocales de l’agent conservationnel d’Amazon.

L’écosystème d’Alexa s’étend en termes de fonctions sur les services d’Amazon et au-delà. Le service d’assistance personnel a été déployé sur les enceintes intelligentes Amazon Echo et intégré dans Fire OS, l’OS mobile « maison ».

Ainsi, Alexia permet de contrôler la musique via la plateforme de streaming musical Amazon Music Unimited mais aussi le concurrent Spotify. Dans la catégorie domotique, une jonction a été réalisée avec les ampoules connectées Philips Hue reliées à un hub.

Amazon veut rendre Alexa omnipotent, en l’intégrant dans des produits blancs tels que la prochaine génération d’équipements signés Whirlpool, des téléviseurs via sa clef HDMI Fire TV (concurrente de la Google Chromecast).

Le groupe Interne de Seattle n’oublie pas les développeurs incités à enrichir l’écosystème. Désormais, on recense 10 000 « skills » (fonctionnalités d’Alexa susceptibles d’être déportées sur des apps tierces). Amazon en profite pour inciter les développeurs à se tourner vers la plateforme cloud Amazon Web Services en étendant la période de gratuité d’accès.

La bataille sera féroce dans les agents conversationnels entre Google Assistant (adossé à Android 7.0), Apple avec Siri ou Microsoft avec Cortana.

(Crédit photo : @Amazon)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur