Airbnb : la température est montée cet été

E-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
airbnb-affole-compteurs
3 7

L’été 2015 aura marqué une nouvelle phase de croissance pour Airbnb en tant qu’intermédiaire sur le secteur de la location de logements entre particuliers.

Dans la lignée d’un tour de table record qui l’a placée sur le podium des « jeunes pousses » les plus accompagnées par des sociétés de capital-risque (derrière le Chinois Xiaomi et l’Américain Uber), Airbnb maintient sa dynamique de croissance.

Positionnée en tant qu’intermédiaire sur le secteur de la location de logements meublés touristiques, l’entreprise fondée il y a huit ans à San Francisco publie régulièrement des statistiques sur l’utilisation de sa plate-forme en ligne.

Du dernier rapport (document PDF, 9 pages), qui porte sur la période estivale, on tire plusieurs enseignements… et quelques chiffres-clés, comme cette nuit du 8 août où plus d’un million de réservations ont été enregistrées dans 150 pays.

Entre fin mai et début septembre, pas moins de 17 millions de voyageurs sont passés par la case Airbnb (contre 47 000 à l’été 2010). D’un âge moyen de 35 ans, le public est légèrement plus féminin (à 54 %).

Les déplacements se font souvent dans le cadre d’événements, essentiellement sportifs : Copa América au Chili, départ du Tour de France aux Pays-Bas, etc. Airbnb s’attend d’ailleurs à une forte influence pour les Jeux olympiques 2016 à Rio (dont elle est l’un des sponsors officiels).

En 8 ans d’activité, Airbnb a réuni 55 millions de voyageurs, dont 30 millions sur les douze derniers mois. L’offre se diversifie parallèlement à le demande : cet été, environ 12 000 personnes ont dormi dans des yourtes ; 13 000, dans des châteaux ; 50 000, dans des bateaux… L’itinéraire privilégié étant Paris-Lisbonne, suivi de Séoul-Osaka.

Valorisée à plus de 25 milliards de dollars depuis son dernier tour de table, Airbnb a dépassé la chaîne hôtelière Marriott (environ 21 milliards) et se rapproche de Hilton (28 milliards).

Pour l’année 2015, on évoque un chiffre d’affaires de 900 millions de dollars, contre 250 millions en 2014. Si les promesses de développement sont tenues, avec le système de commissionnement actuel (6 à 12 % du montant engagé), les 10 milliards pourraient être atteints en 2020.

Signe de prospérité : le média télévisuel est désormais exploité jusqu’en France pour diffuser des campagnes publicitaires sur de grands carrefours d’audience. Il faudra toutefois surveiller l’émergence de concurrents et plus précisément d’acteurs spécialisés telle la start-up londonienne Onefinestay.com, positionnée sur le logement haut de gamme et qui a séduit Hyatts Hotels ou encore Intel Capital.

Présentée dans une étude américaine comme un « complément de revenu […] pour les classes moyennes », Airbnb est également scruté par les régulateurs. A Paris, il lui incombera, dès le 1er octobre 2015, de Airbnb taxe séjour. Un système appelé à s’étendre à d’autres communes françaises dans les prochains mois.

Crédit photo : Valentina Razumova – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur